Northern Frac Proppants II, LLC devient le plus récent producteur de sable de fracturation à ouvrir une nouvelle usine le long du réseau ferré du CN au Wisconsin

Le CN est en voie de tirer de ses activités liées au sable de fracturation des produits de 300 M$ CA pour 2014 - soit un an plus tôt que prévu

CHICAGO, le 26 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Le CN (TSX: CNR) (NYSE: CNI) et Northern Frac Proppants II, LLC ont souligné aujourd'hui l'ouverture de la nouvelle usine de production de sable de fracturation ultramoderne de Northern à Alma Center, au Wisconsin. Le CN dessert dorénavant 13 installations de sable de fracturation, dont la capacité de production annuelle dépasse dix millions de tonnes.

La capacité de production annuelle de l'usine de production de Northern, située dans la subdivision modernisée de Whitehall du CN, atteindra un million de tonnes de sable de qualité supérieure.

Dans le cadre de son plan visant à mieux desservir le marché du sable de fracturation, le CN prévoit achever un programme pluriannuel de 36 M$ US mis sur pied pour moderniser la subdivision de Whitehall, entre Whitehall et Wisconsin Rapids, au Wisconsin, d'ici le mois de décembre de cette année. En 2012, le CN a investi 35 M$ US afin de remettre en état un tronçon de 40 milles (65 kilomètres) de la subdivision de Barron, entre Ladysmith et Almena, au Wisconsin, pour les producteurs de sable de fracturation.

Le CN note une hausse substantielle de la production de sable de fracturation le long de ses voies au Wisconsin en raison des réserves de sable de qualité qui existent dans la région pour lesquels la demande est forte. Les secteurs pétrolier et gazier utilisent ce sable de qualité industrielle dans le processus de fracturation hydraulique afin de maintenir les fractures ouvertes dans le schiste pour permettre au pétrole et au gaz naturel de s'écouler.

Jeff Alston, président-directeur général de Northern Frac Proppants II, LLC de Houston, a affirmé : « Nous nous réjouissons à l'idée de travailler avec le CN à l'essor de nos marchés du sable de fracturation. Le réseau du CN constitue un atout, car il nous fournit un accès efficient aux formations canadiennes de schiste gazéifère et de schiste bitumineux, ainsi qu'à celles de Bakken et de Marcellus. Notre nouvelle usine d'Alma Center, qui regroupe en un même point toutes les activités afin d'éliminer le transport routier, sera en mesure d'utiliser les options de service ferroviaire à la fois par trains prioritaires et par trains-blocs. Je suis également heureux d'annoncer que la nouvelle usine créera 35 emplois dans la région. »

Claude Mongeau, président-directeur général du CN, a déclaré : « Le CN est en bonne position pour aider ses clients du secteur du sable de fracturation à être plus concurrentiels dans leurs propres marchés en leur fournissant un accès ferroviaire aux plus grandes zones de consommation de sable de fracturation en Amérique du Nord, notamment les formations schisteuses de l'Ouest canadien, du Texas et de Marcellus.

« Nous offrons à nos clients du secteur du sable de fracturation des services permettant d'acheminer efficacement des trains-blocs et des trains de marchandises vers les marchés canadiens et américains. Dans le cadre de nos efforts de collaboration en matière de chaîne d'approvisionnement visant à réduire les temps de parcours, le CN a lancé récemment un service de trains-blocs pour le transport du sable de fracturation entre les installations de production du Wisconsin et les centres de distribution se trouvant dans le bassin sédimentaire de l'Ouest canadien, dans le nord-ouest de l'Alberta et le nord-est de la Colombie-Britannique. De plus, nous investissons 45 M$ CA, sur un horizon de plusieurs années, afin d'améliorer nos voies ferrées dans le nord de l'Alberta pour leur permettre de recevoir des wagons-trémies d'un poids brut maximal de 286 000 livres chargés de sable de fracturation, et aussi afin de continuer à améliorer la capacité des voies d'évitement et des triages le long de nos subdivisions de Whitehall et de Barron, au Wisconsin.

« Nos atouts uniques liés au sable de fracturation et l'accent que nous mettons sur notre service de bout en bout portent fruit et devraient nous permettre de tirer des produits de 300 M$ CA du transport du sable de fracturation en 2014 - un an plus tôt que l'objectif de 2015 du CN établi à 300 M$ CA -, ce qui représente environ 82 000 wagons complets de cette marchandise. Il s'agirait d'une augmentation marquée par rapport aux produits de 200 M$ CA réalisés en 2013 pour l'acheminement de 55 000 wagons complets de sable de fracturation. »

Le CN continuera de développer ses activités liées au sable de fracturation afin de répondre à la demande croissante en Amérique du Nord, où la consommation globale devrait atteindre 78 millions de tonnes d'ici 2016, soit un taux de croissance annuel moyen de 22 % entre 2013 et 2016.

Véritable pilier de l'économie, le CN transporte annuellement des marchandises d'une valeur approximative de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau qui couvre le Canada et le centre des États-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique. Le CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans, et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Chicago, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, Green Bay, au Wisconsin, Minneapolis-St. Paul, Memphis, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et aux termes des lois canadiennes régissant le commerce des valeurs mobilières. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, y compris les énoncés relatifs à la croissance du marché et aux objectifs en termes de revenus du sable de fracturation, impliquent, de par leur caractère prospectif, des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties quant à la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance de la Compagnie ou du secteur ferroviaire par rapport aux perspectives, aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés.

Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres : les impacts de la conjoncture économique et commerciale en général; la concurrence dans le secteur; l'inflation, la variabilité des taux de change et des taux d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

 

SOURCE : La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements : Sources au CN : Médias : Louis-Antoine Paquin, Directeur régional, Affaires publiques et gouvernementales, 514 399-6450 ; Investisseurs, Janet Drysdale, Vice-présidente Relations avec les investisseurs, 514 399-0052 ; Northern Frac Proppants : Médias et investisseurs: Jeff Alston; Président, 985 284-2008

LIENS CONNEXES
http://www.cn.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.