Nominations au Conseil national des aînés

GATINEAU, QC, le 22 juin 2015 /CNW/ - La ministre d'État (Aînés), l'honorable Alice Wong, a annoncé aujourd'hui les nominations de Mme Olivia Butti et de Mme Patricia Spadafora au Conseil national des aînés.

Le Conseil a été créé dans le but de conseiller le gouvernement du Canada sur toutes les questions liées au bien­-être et à la qualité de vie des aînés, notamment les possibilités et les problèmes découlant d'une population d'aînés en croissance rapide et de plus en plus diversifiée.

À titre de membre du comité d'administration des bénévoles de la Fondation de l'hôpital Royal Alexandra, Mme Butti a dirigé divers projets dans le domaine de la santé. Elle a également été un chef de file dans la mobilisation des collectivités en faveur de la philanthropie éclairée, qui soutient les besoins des hôpitaux et améliore la vie des patients et de leur famille. Grâce à son travail auprès de nombreux hôpitaux et organismes de santé dans la région d'Edmonton, Mme Butti a acquis une expérience solide dans le domaine de la santé et du mieux-être dont elle fera profiter le Conseil.

Mme Spadafora mettra au service du Conseil plus de 35 ans d'expérience dans le secteur du travail social et de l'éducation. Elle possède également des compétences spécialisées dans des domaines tels que les dimensions psychosociales du vieillissement, le vieillissement dans un pays étranger, l'inclusion et l'interaction sociales, et l'innovation sociale. En 2003, Mme Spadafora a fondé le Sheridan Centre for Elder Research, où elle travaille à l'établissement de solides partenariats en vue de mettre au point des méthodes innovatrices qui améliorent la vie des Canadiens âgés.

Les faits en bref

  • Le Conseil offre des conseils au gouvernement du Canada sur des sujets touchant le bien-être et la qualité de vie des aînés, notamment les possibilités et les problèmes découlant d'une population d'aînés en croissance rapide et de plus en plus diversifiée.
  • Depuis 2007, le Conseil a réalisé des travaux sur les mauvais traitements envers les aînés, la situation des aînés ayant un faible revenu, le bénévolat et le vieillissement positif et actif, et a adopté des mesures visant à inciter les travailleurs âgés à retourner sur le marché du travail ainsi qu'à les maintenir en poste.
  • Actuellement, le Conseil examine les effets de l'isolement social sur les aînés et cherche des moyens de prévenir et de réduire l'isolement social des aînés au pays.

Citation

« Je suis heureuse d'annoncer les nominations de Mme Butti et Mme Spadafora au Conseil national des aînés. Elles feront profiter le Conseil de leur vaste expertise et de leur grande prévoyance en ce qui a trait aux questions importantes pour les Canadiens âgés. »
- L'honorable Alice Wong, ministre d'État (Aînés)

Produit connexe

Lien connexe


Document d'information


Le Conseil national des aînés

Le Conseil national des aînés offre des conseils sur les sujets touchant le bien-être et la qualité de vie des aînés, notamment les possibilités et les défis qui découlent d'une population d'aînés en croissance rapide et de plus en plus diversifiée.

  • Le Conseil relève du ministre de l'Emploi et du Développement social, l'honorable Pierre Poilievre, et de la ministre de la Santé, l'honorable Rona Ambrose. La ministre d'État (Aînés), l'honorable Alice Wong, est responsable des activités courantes du Conseil.
  • Le Conseil est composé d'aînés, de représentants d'organisations d'aide aux aînés et d'experts dans le domaine des aînés et du vieillissement.

Le gouvernement du Canada s'efforce d'améliorer la qualité de vie des aînés à bien des égards, notamment en :

  • développant le site Canada.ca/Aines afin d'en faire une ressource centrale pour les aînés, notamment grâce à la nouvelle section « Information pour les aînés », qui regroupe différentes ressources fédérales, provinciales/territoriales et municipales concernant les programmes et prestations pertinents;
  • versant aux Canadiens environ 80 milliards de dollars cette année au moyen du système de pensions gouvernementales du Canada;
  • bonifiant le Supplément de revenu garanti en 2011 pour aider les aînés canadiens les plus vulnérables, ce qui constitue la plus importante augmentation du Supplément en 25 ans pour les aînés à faible revenu; cette mesure permet d'améliorer la sécurité financière et d'assurer le mieux-être de plus de 680 000 aînés dans l'ensemble du Canada;
  • offrant des allégements fiscaux représentant 2,8 milliards de dollars en 2013 aux aînés et aux pensionnés grâce à des mesures comme le fractionnement du revenu de pension et la hausse du crédit en raison de l'âge;
  • investissant 400 millions de dollars en deux ans dans le cadre du Plan d'action économique du Canada pour la construction de logements destinés aux aînés à faible revenu;
  • concluant des ententes volontaires avec huit grandes banques canadiennes afin d'améliorer les services bancaires à faible coût et d'offrir les services de base gratuits à certains groupes, y compris les aînés admissibles au Supplément de revenu garanti;
  • faisant un investissement de taille dans le programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA). Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement a augmenté le financement du PNHA de 5 millions de dollars par année, pour un total de 50 millions de dollars annuellement. Depuis 2006, le PNHA a financé près de 15 000 projets dans des centaines de collectivités canadiennes, ce qui représente un investissement total de 350 millions de dollars du gouvernement du Canada;
  • prenant des mesures pour lutter contre les mauvais traitements envers les aînés, telles que des campagnes de sensibilisation, au moyen de projets financés par le PNHA, et l'adoption d'une loi imposant systématiquement des peines sévères dans le cas de mauvais traitements envers les aînés;
  • faisant la promotion d'une attitude positive par rapport au vieillissement et de l'adoption d'un mode de vie actif durant la vieillesse par le truchement de l'initiative des collectivités-amies des aînés, de conseils pratiques pour les aînés et d'initiatives axées sur la prévention des chutes;
  • fournissant une aide aux Canadiens qui offrent des soins à des proches, au moyen du crédit d'impôt pour aidants familiaux; et
  • proposant, dans le Plan d'action économique de 2015, de :
    • créer un nouveau crédit d'impôt pour l'accessibilité domiciliaire à l'intention des aînés et des personnes handicapées afin de les aider à assumer les coûts associés au maintien d'un domicile sûr et accessible;
    • réduire les facteurs de retrait minimal des fonds enregistrés de revenu de retraite afin de donner aux aînés la possibilité de conserver une plus grande part de leur épargne-retraite et de mieux répondre à leurs besoins de revenus à la retraite.
    • verser jusqu'à 37 millions de dollars par année pour faire passer la période de versement des prestations de compassion de l'assurance-emploi de six semaines à six mois, afin de mieux soutenir les Canadiens qui prennent soin d'un membre de la famille qui est gravement malade.
    • améliorer les prestations de compassion de l'assurance-emploi pour apporter une sécurité financière additionnelle aux travailleurs canadiens et à leur famille dans les périodes difficiles.

Suivez-nous sur Twitter

Aimez-nous sur Facebook

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Justin Wood, Cabinet de la ministre d'État (Aînés), 613-852-3761, Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.