Nomination des juges à la Cour suprême - La voix du Québec doit être entendue

QUÉBEC, le 27 mai 2014 /CNW Telbec/ - Le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice, Alexandre Cloutier, demande à la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, de s'assurer que la voix du Québec soit entendue dans le dossier de la nomination des juges à la Cour suprême du Canada.

« C'est une véritable crise institutionnelle et historique qui se vit présentement à la Cour suprême. L'affaire du juge Nadon a de lourdes conséquences. Ça fait neuf mois que le Québec est privé d'un juge parce que le gouvernement conservateur a contourné les règles en écartant les noms recommandés par le gouvernement du Québec. J'ai demandé l'appui du gouvernement libéral pour dénoncer unanimement l'attitude d'Ottawa dans ce dossier », a affirmé Alexandre Cloutier.

Par ailleurs, questionnée à savoir si le gouvernement avait reçu des garanties du fédéral qu'il tiendrait compte de la liste des noms soumise par le gouvernement québécois, la ministre de la Justice n'a pas encore donné de réponse.

« Visiblement, la prétendue ouverture et la proactivité dans les relations Québec-Ottawa ne sont pas synonymes de résultats pour la population québécoise », a conclu le porte-parole de l'opposition officielle.

 

SOURCE : Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.