Négociations sur le bois d'œuvre - Réunis avec les principaux partenaires, les ministres Anglade et Blanchette réaffirment l'importance de soutenir notre industrie forestière

QUÉBEC, le 31 janv. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette, et la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Mme Dominique Anglade, ont reçu aujourd'hui les principaux partenaires de l'industrie québécoise du bois d'œuvre résineux à l'occasion de la deuxième rencontre de la Table des partenaires. Les discussions ont porté en grande partie sur l'importance de collaborer avec le gouvernement fédéral dans le conflit actuel sur le bois d'œuvre. Les participants ont également rappelé le rôle que doit avoir le gouvernement fédéral dans le soutien à notre industrie forestière, notamment par l'entremise de garanties de prêt.

« Les droits compensateurs pouvant être imposés par le gouvernement américain et la durée du litige influencent grandement la santé financière de nos entreprises productrices de bois d'œuvre résineux. Tous au Québec - gouvernement, industrie, municipalités, syndicats - nous unissons nos voix pour nous soutenir. Nous réaffirmons aujourd'hui la nécessité d'obtenir un signal clair du gouvernement fédéral. Nous demandons un programme de garanties de prêt afin d'assurer l'avenir d'une industrie majeure pour l'économie du Québec et les 60 000 familles québécoises qui sont touchées. Le gouvernement fédéral doit être rassurant et donner aux entreprises québécoises les outils financiers nécessaires pour qu'elles puissent assumer ces taxes pendant la durée du conflit », a déclaré le ministre Blanchette.

« La forte mobilisation des derniers mois manifestée par le Gouvernement du Québec et ses partenaires économiques démontre clairement la nécessité de continuer à travailler ensemble. Le secteur du bois d'œuvre résineux est un secteur majeur de l'économie de nos régions et nous devons à tout prix préserver sa compétitivité et particulièrement les milliers d'emplois qui s'y rattachent. Nous continuons d'être très actifs et surtout vigilants dans ce dossier afin de nous assurer que les intérêts de l'industrie forestière québécoise sont respectés et protégés. Nous poursuivons également nos efforts pour défendre vigoureusement les intérêts de notre industrie forestière dans l'enquête lancée par le Département du commerce américain le 16 décembre dernier et, si nécessaire, devant les instances internationales de l'Organisation mondiale du commerce et de l'Accord de libre-échange nord-américain », a affirmé la ministre Anglade.

L'imposition de droits compensateurs et antidumping pourrait contraindre les entreprises à accepter un accord dont les conditions leur sont défavorables, en dépit du bien-fondé des allégations de la partie américaine et des jugements éventuellement rendus par les instances internationales.

Le Gouvernement du Québec croit toujours que l'intervention du gouvernement fédéral est essentielle et qu'elle doit prendre la forme d'un programme de garanties de prêt, permettant d'éviter aux entreprises  exportatrices de bois d'œuvre de subir des contraintes de liquidités en attendant une éventuelle victoire devant les tribunaux internationaux, laquelle mettrait fin en totalité ou en partie à l'imposition de droits compensateurs et antidumping.

Présentement, le négociateur en chef, M. Raymond Chrétien, travaille à démontrer les changements qui ont été apportés à la gestion forestière québécoise, par la mise en œuvre du nouveau régime forestier et son système de libre marché du bois qui constituent des avancées importantes. Il travaille en collaboration avec nos partenaires canadiens dans le but d'obtenir un nouvel accord qui concrétisera la pleine reconnaissance des efforts déployés par le Québec pour s'assurer de la pleine reconnaissance de notre régime forestier par la partie américaine.

Le Gouvernement du Québec entend tout mettre en œuvre, en collaboration avec ses partenaires, pour défendre les intérêts de l'industrie forestière, une industrie vitale pour les communautés. C'est plus de 60 000 emplois directs qui en dépendent dans toutes les régions du Québec.

Rappelons que la Coalition américaine du bois d'œuvre a déposé une plainte devant le Département du commerce américain le 25 novembre  dernier dans le but d'imposer des droits compensateurs et antidumping sur les exportations canadiennes de bois d'œuvre sur le marché américain.

À propos de la Table des partenaires : le Gouvernement du Québec a décidé de regrouper ses principaux partenaires que la question du bois d'œuvre concerne, dans le but de mettre en commun l'information, de suivre l'évolution du conflit Canada-États-Unis sur le bois d'œuvre résineux et de proposer au gouvernement des pistes d'action concertées, notamment quant aux demandes à adresser au gouvernement fédéral. La table est composée :

  • du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs;
  • du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation;
  • du Conseil de l'industrie forestière du Québec;
  • de l'Union des municipalités du Québec;
  • de la Fédération québécoise des municipalités;
  • du syndicat Unifor;
  • du Syndicat de la confédération des syndicats nationaux;
  • du Syndicat de la centrale des syndicats démocratiques;
  • de la Fédération des producteurs forestiers du Québec;
  • du Conseil du patronat du Québec;
  • de la Fédération des chambres de commerce du Québec;
  • de la Fédération québécoise des coopératives forestières;
  • des manufacturiers et des exportateurs du Québec.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
https://twitter.com/MFFP_Quebec

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

 

Sources :

Gabrielle Fallu

Attachée de presse

Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Tél. : 418 643-7295

 

Cynthia Saint-Hilaire

Attachée de presse

Cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Tél. : 418 691-5650

 

SOURCE Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d'utiliser l'adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2017/31/c2744.html

Renseignements : Gabrielle Fallu, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Tél. : 418 643-7295 ; Cynthia Saint-Hilaire, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Tél. : 418 691-5650


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.