Négociations du secteur public - La CSQ souhaite voir la lumière au bout du tunnel

QUÉBEC, le 25 nov. 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion de leur Conseil général des négociations, des déléguées et délégués de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont manifesté devant les bureaux du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, afin de lui apporter l'éclairage nécessaire pour régler leur convention collective dans le cadre des négociations du secteur public.

« Nous croyons que les astres sont alignés pour arriver à un règlement malgré l'affirmation du président du Conseil du trésor, la semaine dernière, voulant qu'on soit "à des années-lumière d'une entente". Par la mobilisation d'aujourd'hui nous faisons une fois de plus la démonstration que le personnel de l'éducation et de la santé de la CSQ souhaite voir la lumière au bout du tunnel », affirme la présidente de la CSQ, Louise Chabot.

Rappelons que les organisations syndicales du Front commun ont déposé la semaine dernière une contre-proposition responsable qui respecte les trois objectifs des négociations du secteur public : stopper l'appauvrissement des travailleuses et travailleurs du secteur public ; mettre un terme à leur retard salarial et maintenir la parité avec les autres travailleuses et travailleurs québécois ; améliorer les conditions de vie en bénéficiant de l'enrichissement collectif du Québec. Cela constitue un pas important vers un règlement de la part des organisations syndicales.

« Une année-lumière, c'est 9 461 milliards de kilomètres, on n'est pas si loin, on est même venus à pied aujourd'hui », a ajouté Louise Chabot, présidente de la CSQ. Partant à la brunante de l'hôtel Delta, portant lanternes et autres sources de lumière, les déléguées et délégués de la CSQ se sont rendus devant le bureau du ministre Coiteux pour lui rappeler que les organisations syndicales du Front commun ont mis de l'eau dans leur vin et qu'une loi spéciale ne peut être envisagée.

« Quand le président du Conseil du trésor rejette ainsi du revers de la main nos propositions, ce n'est pas habile, car il nous éloigne de notre volonté d'obtenir une entente négociée et c'est ce qu'il devrait viser aussi de son côté. Notre marche lumineuse d'aujourd'hui démontre encore une fois qu'on souhaite obtenir des contrats de travail satisfaisants. Si le gouvernement décide de faire preuve de bonne foi dans le processus de négociation, nous sommes confiants d'y arriver non seulement pour bonifier les conditions de travail des travailleurs de l'État, mais aussi pour améliorer les services publics pour l'ensemble de la population », a conclu la présidente de la CSQ.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec.

 

SOURCE CSQ

Renseignements : Marie-Eve Imonti, Attachée de presse, Centrale des syndicats du Québec, Cellulaire : 514 917-9641, Courriel : imonti.marie-eve@lacsq.org, Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.