Négociations difficiles à Bois-des-Filion : la Ville passera-t-elle de la parole aux actes?

BOIS-DES-FILION, QC, le 10 mai 2013 /CNW Telbec/ - Le processus de conciliation entre la Ville de Bois-des-Filion et ses employés cols blancs et cols bleus part du mauvais pied. Le 8 mai, les deux parties ont négocié pour la première fois depuis l'impasse constatée le 26 février dernier. À la grande déception du syndicat, la partie patronale n'a pratiquement pas bougé malgré la présence d'un conciliateur. Elle n'offre toujours aucun rattrapage salarial à des employés parmi les moins bien payés du monde municipal.

« On nous propose encore des augmentations en deçà du coût de la vie projeté. L'employeur reporte aussi aux calendes grecques toute possibilité de rattrapage salarial. Pourtant, sept des huit postes des employés sont en retard de 1,50 $ à 9 $ de l'heure par rapport aux municipalités semblables », a déploré Roger Bazinet, conseiller syndical au SCFP.

Le 15 avril dernier, des employés syndiqués avaient assisté à la séance du conseil de ville, épaulés d'une trentaine de militants du SCFP. Ils avaient interpellé le maire sur la nécessité de parvenir à un règlement équitable le plus vite possible. En effet, les dix cols blancs sont sans contrat de travail depuis le 1er janvier 2009, alors que dans le cas des quatre cols bleus, il s'agit du 1er janvier 2010.

« Lors de la dernière séance du conseil, le maire Paul Larocque a dit vouloir arriver prochainement à une entente avec les employés. Ceux-ci ont hâte que la Ville passe de la parole aux actes », a ajouté le conseiller syndical.

En assemblée générale syndicale le 14 mars dernier, les 14 employés municipaux cols bleus et cols blancs de Bois-des-Filion ont voté à 91 % en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève générale illimitée.

Tous ces employés municipaux sont représentés par la section locale 4492 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Ils sont au service des citoyens à titre de journalier, secrétaire, inspecteur en bâtiment, horticulteur-jardinier, personnel de la bibliothèque, etc.

Comptant plus de 110 000 membres au Québec, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au Québec, soit plus de 30 000 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants: les affaires sociales, les communications, l'éducation, l'énergie, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte ainsi que les universités.

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements :

Roger Bazinet, conseiller syndical SCFP, 514 743-6869

Sébastien Goulet, Information SCFP, 438 882-3756


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.