Négociations dans les secteurs public et parapublic - Le SPGQ se joint à des
piquets de grève symbolique à Gaspé

GASPÉ, QC, le 14 mai /CNW Telbec/ - Le conseil syndical du SPGQ siège aujourd'hui et demain à Gaspé. La cinquantaine de personnes qui le composent a profité de son passage dans la région pour se joindre à des piquets de grève symbolique effectués ce midi devant les bureaux du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, à Gaspé. Aujourd'hui, dans le cadre d'une journée nationale d'action du Front commun, des piquets de grève symbolique sont érigés devant les lieux de travail, et ce partout au Québec, pour rappeler au gouvernement que les travailleuses et les travailleurs au service de la population veulent des salaires équitables et des conditions de travail inscrites dans une convention collective négociée.

Le SPGQ tient à rappeler que les offres du gouvernement de Jean Charest sont nettement insuffisantes. En effet, l'augmentation totale de 5 % offerte pour cinq ans se traduirait, dans les faits, par une perte du pouvoir d'achat évaluée jusqu'à 5 %, selon la conjoncture économique. Mais ce n'est pas tout. Cette offre maintiendrait les employées et employés de l'État sur le chemin de l'appauvrissement en excluant toute possibilité de rattrapage salarial. En bout de ligne, c'est la pérennité même des services publics qui est en cause.

Les demandes salariales du SPGQ, à l'instar de ses partenaires du Front commun, visent essentiellement à protéger le pouvoir d'achat de ses membres et à réduire l'écart salarial de 8,7 % qui les sépare de l'ensemble des autres salariés du Québec. Des augmentations de 3,75 % par année permettraient d'atteindre ces deux objectifs. Par ailleurs, une bonification supplémentaire, dont le montant serait à négocier, est également demandée dans l'éventualité où la croissance du PIB serait supérieure à 3,75 %.

Ces demandes sont justes et réalistes. Oui, le renouvellement et le maintien des compétences dans les secteurs public et parapublic passent, en partie, par un rehaussement des salaires. Mais c'est la condition essentielle pour que les professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec puissent continuer à mettre leur expertise au service de la population québécoise. C'est là leur mission. C'est là leur fierté.

Le SPGQ est le plus grand syndicat de professionnelles et professionnels du Québec. Il représente près de 21 000 personnes, dont plus de 18 000 de la fonction publique et près de 3 000 provenant des sociétés d'État, des réseaux de l'éducation et de la santé du Québec, rattachées à 37 unités de négociation.

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Renseignements: Ginette Poirier, conseillère à l'information, (418) 254-5190 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.