Négociations dans le secteur public - La FPPC-CSQ prête à défendre les intérêts du personnel professionnel des collèges

QUÉBEC, le 15 mai 2014 /CNW Telbec/ - En dépit du discours économique alarmiste tenu par le nouveau gouvernement libéral à Québec, la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) est prête à enclencher les prochaines négociations et entend défendre avec détermination les conditions de travail de ses membres.

Le président de la FPPC-CSQ, Bernard Bérubé, a profité de l'ouverture ce matin, à Québec, du Conseil fédéral élargi de son organisation, pour adresser un message clair aux déléguées et délégués présents. « La FPPC n'a jamais eu peur des négociations et si elles s'annoncent difficiles, nous serons d'autant plus d'attaque », assure le leader syndical.

Une organisation prête à négocier

Avec 1 200 membres présents dans pas moins de 34 collèges, la FPPC-CSQ est l'organisation syndicale qui représente le plus grand nombre de professionnelles et professionnels de cégeps.

« Plus que jamais, la FPPC-CSQ souhaite rassembler le plus grand nombre de professionnelles et professionnels en vue de la prochaine négociation qui pointe à l'horizon. Notre affiliation à la CSQ et notre expertise en négociation font de nous l'organisation syndicale la mieux placée pour le plus influencer les négociations dans le sens des intérêts du personnel professionnel », soutient Bernard Bérubé.

Un appel à la solidarité du personnel professionnel

Le président de la FPPC a donc profité de cette assemblée pour lancer à tous les professionnelles et professionnels de collèges une invitation à se solidariser et à joindre les rangs de la Fédération pour augmenter leur rapport de force.

« L'isolement n'a jamais été une bonne stratégie pour faire face à un adversaire comme le gouvernement. Les syndicats ont remporté leurs plus grandes victoires par le passé grâce à la solidarité et c'est encore aujourd'hui leur plus grande force », clame Bernard Bérubé.

Les « gras durs » ne sont pas dans le secteur public

D'autre part, la présidente de la CSQ, Louise Chabot, a adressé la parole aux déléguées et délégués pour les inciter à démolir le mythe voulant que les employés du secteur public soient des « gras durs ».

« La réalité est totalement différente. En fait, environ 35 % des employés du secteur public ont un statut précaire et gagnent en moyenne moins de 25 000 $ par année. Si nous ajoutons celles et ceux qui occupent un emploi à temps partiel, ce sont 52 % des travailleuses et travailleurs qui vivent dans la précarité. Ce sont là des faits que le gouvernement ne mentionne jamais mais que nous allons nous charger de répéter au cours des prochaines semaines et des prochains mois », a prévenu la présidente de la CSQ.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Profil de la FPPC

La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) représente près de 1 200 professionnelles et professionnels répartis dans 34 cégeps. Elle regroupe exclusivement du personnel professionnel de cégep.

 

SOURCE : CSQ

Renseignements : Claude Girard, Conseiller en communication de la CSQ, Téléphone : 514 237-4432, Courriel : girard.claude@csq.qc.net, Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.