Négociations dans la fonction publique - Le SPGQ demande l'intervention d'un médiateur pour dénouer l'impasse

QUÉBEC, le 21 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) demande l'intervention d'un médiateur pour dénouer l'impasse des négociations liées au renouvellement de la convention collective de ses membres appartenant à la fonction publique.

« Jusqu'à présent, nous avons rencontré la partie patronale à une vingtaine de reprises. Les négociations sont au point mort, car la partie patronale demeure inflexible et refuse de discuter de nos demandes, même celles n'ayant aucune incidence budgétaire pour les finances publiques. Elle reste ferme sur sa volonté de réduire notre rémunération globale, y compris notre rente de retraite. Devant une attitude aussi intransigeante, nous passons à la prochaine étape, celle de la médiation », explique Francine L'Espérance, 1re vice-présidente du SPGQ et porte-parole du comité de négociation pour la fonction publique.

Rappelons que le Conseil du trésor demande aux employés de l'État un gel salarial de deux ans, puis une faible augmentation de 1 % par an pendant trois ans. À cela s'ajoutent la réduction de cinq jours du nombre de congés de maladie annuels et l'augmentation de l'âge de la retraite de 60 à 62 ans. 

« Nous voulons faire avancer les discussions à la table de négociation. Cependant, si le Conseil du trésor reste aussi inflexible, le SPGQ examinera la possibilité d'exercer les moyens de pression nécessaires pour amener l'employeur à faire preuve de plus de souplesse. La demande de médiation s'inscrit dans cette démarche. La grève est le dernier recours et le SPGQ ne l'envisagera que si nécessaire », conclut Francine L'Espérance.

Selon la Loi sur le régime de négociation des conventions collectives dans les secteurs public et parapublic, la médiation est un processus obligatoire lors de négociations dans la fonction publique pour les associations désirant recourir à la grève. Sa durée est de 60 jours : après quoi, le médiateur fera rapport. Le SPGQ représente plus de 17 000 professionnelles et professionnels dans la fonction publique québécoise.

En juin dernier, le SPGQ a recouru à la médiation dans le cadre de la négociation du renouvellement de la convention collective des 720 membres professionnels des 16 collèges qu'il représente. La médiation a été réclamée, car les demandes de la partie patronale ont été perçues comme une véritable attaque contre les conditions de travail des professionnels des collèges.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente plus de 24 250 spécialistes, dont environ 17 300 dans la fonction publique, 4 420 à l'Agence du revenu du Québec et 2 540 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État. 

Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca | lecontractuel.spgq.qc.ca
Twitter : @spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq
YouTube : www.youtube.com/user/SPGQinformation

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, 581 308-7309, marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.