NÉGOCIATIONS DANS LA CONSTRUCTION - LES TRAVAILLEURS ONT ASSEZ PAYÉ; LES
EMPLOYEURS ONT EU ASSEZ DE TEMPS !

MONTRÉAL, le 26 août /CNW Telbec/ - L'Alliance syndicale de la construction rappelle qu'elle met actuellement tout en œuvre afin d'arriver à un règlement négocié pour éviter de recourir à la grève générale le 30 août prochain. Ainsi, elle déplore que les représentants patronaux de l'ACQ et de l'APCHQ préfèrent s'adresser aux médias plutôt que de s'assoir aux différentes tables de négociations.

À cet égard, l'Alliance syndicale attend toujours une réponse de l'ACQ à propos de l'offre de règlement global qu'elle a présentée aux employeurs mardi de cette semaine. Celle-ci incluait notamment des propositions sur les salaires, les primes et les avantages sociaux. Sur ce dernier point, l'Alliance syndicale se réjouit de l'accord obtenu sur les avantages sociaux. C'est la preuve que des discussions franches sont le meilleur moyen de résoudre des différends. Elle convie les deux associations à s'en inspirer pour les clauses qui demeurent en suspens.

« Nous espérons, que leur conférence de presse étant terminée, l'ACQ et l'APCHQ puissent maintenant prendre le temps de reprendre les discussions aux tables de négociations! », nous avons hâte de pouvoir enfin présenter aux travailleurs des offres concrètes, car pour l'instant nous n'avons rien de bien solide en main », affirme Donald Fortin, porte-parole de l'Alliance syndicale.  

Il rappelle que depuis le début des pourparlers, les négociateurs patronaux tentent de gagner de temps. Manque de disponibilité, autres dossiers plus importants, impossibilité pendant les vacances, bref pendant qu'ils tergiversent les travailleurs et travailleuses de la construction perdent en moyenne 55$ par semaine depuis l'échéance des conventions collectives le 30 avril dernier. C'est beaucoup d'argent pour des travailleurs qui gagnent en moyenne  32 000 $ par année et c'est beaucoup d'économies pour les employeurs.

Le secteur résidentiel : toujours l'impasse !

Pour le secteur résidentiel, l'Alliance syndicale a entrepris vendredi dernier des démarches auprès du directeur de la médiation-conciliation au ministère du Travail afin qu'un conciliateur accompagne les parties en vue d'un règlement éventuel. L'Alliance a alors exprimé son désir de voir les parties convoquées dans les plus brefs délais. L'Alliance demeure en attente d'une convocation.

L'Alliance syndicale de la construction est prête à rencontrer les employeurs jour et nuit d'ici le 30 août pour conclure une entente. Notre objectif à tous est de conclure des conventions collectives correctes au bénéfice de l'ensemble des travailleurs et des employeurs notre industrie.

L'Alliance syndicale de la construction est composée des cinq organisations syndicales de la construction et représente l'ensemble des travailleurs et travailleuses de la construction.

SOURCE Alliance syndicale de la construction

Renseignements : Renseignements:

______________

Pour information et demande d'entrevues :
Nicolas Roussy, Conseil provincial (International), cellulaire : 514-512-3235
(nicolas.roussy@cpqmci.org)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.