Négociations avec les médecins - Le Parti Québécois demande de nouveau au premier ministre de retirer le dossier des mains de Gaétan Barrette

QUÉBEC, le 4 sept. 2014 /CNW Telbec/ - La députée de Taillon et porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé et d'accessibilité aux soins, Diane Lamarre, et la députée de Richelieu et porte‑parole pour le Conseil du trésor, Élaine Zakaïb, demandent de nouveau au premier ministre de retirer le dossier des négociations avec les médecins des mains du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

« Cela dure depuis des mois; le ministre Barrette ne peut visiblement pas passer outre son conflit d'intérêts. C'est un médecin qui a négocié pour les médecins et qui, maintenant, négocie de l'autre côté de la table, au nom des contribuables. Ajoutons à cela la prime de 1,2 million qu'il a empochée pour son travail. La solution, dès le départ, était de confier le dossier à un autre négociateur. Nous demandons à Philippe Couillard d'utiliser son gros bon sens, de mettre fin à cette situation de conflit d'intérêts et de laisser le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, négocier avec les médecins », a déclaré Élaine Zakaïb.

La députée de Richelieu rappelle qu'à propos de l'échéancier qu'il se donne pour en arriver à une entente, le ministre Barrette a déjà changé plusieurs fois de discours. Aujourd'hui, c'est la rentrée parlementaire qui est invoquée pour justifier son laxisme. Or, comme cette entente influencera grandement les finances du Québec, il est impératif de conclure rapidement les négociations, selon elle.

« Au lieu de se mettre à dos les médecins avec ces négociations, le ministre Barrette devrait plutôt songer à un plan de mobilisation de tout le personnel médical, médecins inclus, pour améliorer l'accès aux soins, tout en prévoyant des indicateurs de reddition de comptes », a ajouté, pour sa part, Diane Lamarre.

« L'absence de crédibilité du ministre Barrette est en train de nuire à l'ensemble du gouvernement. Il n'est pas trop tard pour rétablir la situation. Avant de faire adopter une loi spéciale au sujet d'une entente que le Dr Barrette a lui-même conclue en faveur des médecins, Philippe Couillard doit lui retirer le mandat de négocier avec ceux-ci », a réclamé Élaine Zakaïb.

 

SOURCE : Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.