Négociations avec les chargés de cours: l'UdeM dépose une offre finale

MONTRÉAL, le 16 mars /CNW Telbec/ - Devant les délais occasionnés par l'attitude du Syndicat des chargées et des chargés de cours (SCCCUM) dans le processus de négociation en cours, l'Université de Montréal a décidé de présenter ce matin une offre finale en vue du règlement de la convention collective, qui est échue depuis le 31 août 2009.

En déposant cette offre, l'Université entend mettre un terme le plus rapidement possible à la grève des chargés de cours et sauver le trimestre des milliers d'étudiants qui sont privés depuis maintenant 17 jours de l'enseignement auquel ils ont droit. Les représentants de l'UdeM ont demandé à leurs vis-à-vis du SCCCUM de présenter l'offre à leurs membres lors de l'assemblée générale, qui aura lieu le jeudi 18 mars prochain.

L'offre présentée par l'Université satisfait aux deux principales demandes du SCCCM. En dépit du contexte budgétaire extrêmement difficile qui est le sien, l'Université reconnaît qu'un rattrapage salarial est nécessaire dans le cas de ses chargés de cours. À cette fin, elle leur offre une hausse de 3,8 % rétroactive au 1er janvier 2010, ce qui portera le taux général d'un cours de trois crédits à 7789,95 $. L'augmentation permettra aux chargés de cours de l'UdeM de rattraper la rémunération de leurs vis-à-vis de l'UQAM et de se situer au-dessus de celle des chargés de cours de l'Université Laval et de l'Université Concordia.

L'offre prévoit également, à compter de l'été prochain et jusqu'en 2013, une hausse du taux de base établie en fonction de la politique salariale du gouvernement dans les secteurs publics et parapublics. Rappelons que cette politique, qui détermine l'indexation de la subvention versée annuellement à l'Université par le ministère de l'Éducation, fait toujours l'objet de négociations dans le cadre du renouvellement des conventions du secteur public.

En ce qui touche le volet normatif, l'Université répond à la demande du SCCCUM relative à la charge d'enseignement en s'engageant à donner aux chargés de cours un meilleur accès aux auxiliaires d'enseignement. Depuis cette année, l'Université réserve dans ses paramètres budgétaires une enveloppe de 4,6 millions $ destinée au soutien à l'enseignement. En vertu d'une lettre d'entente contenue dans l'offre présentée aux chargés de cours, l'Université s'engage formellement à reconduire ce poste budgétaire pour toute la durée de la convention collective et définit des critères qui garantiront une répartition équitable des sommes allouées à l'embauche d'auxiliaires d'enseignement.

Sur la question du statut des accompagnateurs et des coachs vocaux de la Faculté de musique, l'Université propose une formule qui devrait convenir à toutes les parties : le statu quo au premier cycle, assorti de l'amorce d'un processus de négociation continue en vue de parvenir à une position commune. Aux cycles supérieurs, l'attribution des tâches d'accompagnement se ferait par le doyen sur recommandation des professeurs.

L'Université souhaite vivement que le syndicat saisisse l'occasion que constitue cette offre finale pour revenir à la table avec la ferme résolution de régler un conflit qui a déjà trop duré, aussi bien pour les étudiants que pour les chargés de cours.

SOURCE Université de Montréal

Renseignements : Renseignements: Sophie Langlois, Directrice, relations avec les médias, Université de Montréal, (514) 343-7704, Sophie.langlois@umontreal.ca

Profil de l'entreprise

Université de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.