Négociations avec l'APIGQ - Le gouvernement n'a pas attendu les négociations avec ses ingénieurs pour renforcer son expertise interne

QUÉBEC, le 23 mai 2017 /CNW Telbec/ - Réagissant à la sortie du président de l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ), le président du Conseil du trésor, M. Pierre Moreau, s'est dit très étonné par les propos à l'effet que « le gouvernement n'a ni l'intention, ni la volonté d'assurer l'expertise en ingénierie de sa fonction publique ».

Or, depuis octobre 2011, le gouvernement a augmenté de 61 % le nombre total d'ingénieurs au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec (MTMDET), le faisant passer de 557 à 898.

En outre, pour cette même période, le gouvernement a également augmenté le nombre de techniciens en travaux publics, les faisant passer de 782 à 986.

Cette augmentation des effectifs a notamment permis au gouvernement de se réapproprier l'expertise tant dans le suivi des travaux routiers que dans la préparation des chantiers et dans l'inspection des structures.

 

RÉAPPROPRIATION DE L'EXPERTISE

% d'activités réalisées en Régie


2012-2013

2015-2016

Surveillance
des travaux
routiers

16 %

38 %

Préparation
des projets
routiers

41 %

58 %

Inspection
des
structures

43 %

71 %

 

Source : Renforcement de l'expertise - Situation au 15 février 2017 (excluant GEGR et SAG) - déposé à la Commission de l'administration publique le 22 février 2017 par le MTMDET

Citations :

« Le gouvernement est résolument engagé à augmenter son expertise interne en matière d'ingénierie et il a pris des mesures considérables pour y arriver depuis le 1er avril 2012. Nous entendons poursuivre en ce sens. Il serait donc préférable pour les représentants de l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec de se concentrer sur les négociations qui les concernent plutôt que sur la gestion de la fonction publique. À cet égard, je tiens à rappeler que nous avons conclu des ententes négociées avec plus de 500 000 employés de la fonction publique québécoise », a déclaré le président du Conseil du trésor.

Le ministre Moreau a également rappelé que le gouvernement n'éprouve aucune difficulté à recruter des ingénieurs pour combler des postes au sein de la fonction publique. Au cours des douze derniers mois, à la suite de quatre appels de candidatures entre le 16 mars 2016 et le 10 février 2017, c'est plus de 4 400 candidats qui se sont inscrits, dont près du tiers ont déclaré avoir dix ans ou plus d'expérience.

« La fonction publique offre d'excellentes possibilités pour les ingénieurs qui choisissent d'y œuvrer en raison de la diversité des expertises. En outre, les conditions de travail y sont avantageuses lorsqu'on prend en compte la rémunération globale, ce qui inclut un régime de retraite généreux et la sécurité d'emploi. Dans ce contexte, nous sommes ouverts à négocier la rémunération globale avec nos ingénieurs, mais tous doivent comprendre que le gouvernement ne dérogera pas du cadre financier qui lui a permis de s'entendre avec 95 % du personnel de la fonction publique », a ajouté M. Moreau.

Le gouvernement déplore qu'après 48 séances de négociations, les représentants de l'APIGQ se limitent à traiter de généralités plutôt que de discuter des véritables enjeux qui permettraient d'en arriver à une conclusion rapide des négociations.

Pierre Moreau, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor

« En prévision du déclenchement éventuel d'une grève des ingénieurs, le gouvernement et le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports ont pris les mesures nécessaires afin d'en minimiser l'impact sur les utilisateurs du réseau routier. Je continuerai de travailler afin d'augmenter l'expertise interne au sein de mon ministère et espère que l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec en arrive à une entente rapide compte tenu que la saison des travaux routiers est de courte durée au Québec. Mon ministère continuera de s'assurer de la sécurité des utilisateurs et des infrastructures de manière diligente et soutenue, et ce, même pendant ce conflit » a fait savoir le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. Laurent Lessard.

Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Le gouvernement indique enfin qu'il demeure disponible pour poursuivre de façon intensive les négociations avec ses ingénieurs, et qu'il s'est présenté à la séance de négociation prévue aujourd'hui, à 14 heures.

Lien connexe : www.tresor.gouv.qc.ca

 

SOURCE Cabinet du ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor

Renseignements : Sources : Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet du ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, Tél. : 418 643-5270 ; Mathieu Gaudreault, Attaché de presse, Cabinet du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Tél. : 418 643-6980 ; Information : Émilie Lord, Relations avec les médias, Direction des communications, Secrétariat du Conseil du trésor, Tél. : 418 643-0875, poste 4052


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.