Négociation des professionnelles en soins - Pour la FIQ, c'est l'avenir du
système de santé public qui est menacé

QUÉBEC, le 8 avr. /CNW Telbec/ - Réunies en conseil fédéral extraordinaire à Québec, les déléguées de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ font présentement le point sur la négociation pour le renouvellement de la convention collective des 58 000 membres de la Fédération. Pour Régine Laurent, présidente de la FIQ, cette négociation va au-delà de l'amélioration des conditions de travail. "C'est l'avenir du système de santé public qui est menacé. Dans le contexte post-budgétaire de la semaine dernière, le constat est clair : nous ne sommes pas dans un contexte de négociation conventionnelle où les deux parties font graduellement des compromis pour en arriver à une entente. Ce que le gouvernement veut, c'est imposer son modèle de société dont les principales orientations sont contenues dans le budget".

Pour la Fédération, le budget du Québec de la semaine dernière est un plan d'affaires destiné à multiplier les possibilités d'enrichissement pour une minorité, au détriment de la majorité. "Ce budget est un plan d'affaires destiné à assurer une véritable manne de profits pour les agences privées de professionnelles en soins, dont la croissance dépend directement de la dégradation des conditions de travail des fidèles du réseau de la santé public. Ainsi, l'enjeu actuel n'est pas seulement la sauvegarde des gains du passé ou des priorités de la Fédération, l'enjeu est un modèle de société, les valeurs qui nous animent en regard de la dispensation des services et des soins de santé au Québec", de poursuivre la présidente.

Les professionnelles manifestent devant le MSSS

Les déléguées de la Fédération ont profité de ce conseil fédéral extraordinaire portant sur la négociation pour manifester leur insatisfaction. Elles se sont rendues devant les bureaux du ministère de la Santé et des Services sociaux. "Alors que le ministre de la Santé, Yves Bolduc, se permet de prendre des vacances en pleine négociation, les professionnelles en soins sont épuisées, rivées à leur poste de travail victimes d'intimidation par certains employeurs, continuent leur combat grugées par la culpabilité et leur sens du devoir professionnel. C'est un bien drôle de message que monsieur Bolduc envoi aux infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes. Le ministre devrait être ici, au Québec, afin de mettre en place les conditions optimales pour que la négociation progresse positivement et donner une lueur d'espoir à toutes ces professionnelles qui n'en peuvent plus d'être traitées ainsi", de conclure madame Laurent.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ représente 58 000 membres soit, la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires oeuvrant dans les établissements publics québécois.

SOURCE Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ

Renseignements : Renseignements: Sandra Gagné, conseillère aux communications, (514) 796-5093


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.