Négociation des professionnelles en soins - Les déléguées de la FIQ rejettent
unanimement les dépôts patronaux

SAINT-HYACINTHE, QC, le 20 janv. /CNW Telbec/ - Réunies en conseil fédéral extraordinaire à Saint-Hyacinthe au cours des deux derniers jours, les déléguées de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ ont rejeté unanimement les dépôts patronaux reliés au renouvellement de la convention collective des 58 000 membres de la FIQ. "Le gouvernement du Québec n'offre ni le salaire, ni les conditions de travail que les professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires sont en droit d'obtenir et ce vote unanime envoi un message clair au gouvernement: les professionnelles en soins ne veulent plus exercer leur profession dans les conditions de travail actuelles. Ce gouvernement à la responsabilité politique d'offrir à ces professionnelles des conditions acceptables qu'il a lui-même laissé se dégrader au cours des dernières années", de dire Régine Laurent, présidente de la FIQ.

Un plan d'action adopté

Les déléguées ont adopté un plan d'action afin de soutenir leur comité de négociation. C'est sous le thème "Pour garder la santé, un virage obligé" que les membres de la Fédération participeront à diverses activités de mobilisation. "Le slogan choisi est représentatif des demandes des membres. La rareté de la main-d'œuvre est réelle et ne se résorbera pas sans le virage essentiel que la Fédération propose au gouvernement du Québec. Les solutions mises de l'avant par la FIQ visent à agir sur les pénuries de professionnelles et la charge de travail. Elles favorisent la stabilité des équipes de travail, la qualité de vie au travail, la conciliation famille - vie personnelle - travail, ainsi que la reconnaissance des professionnelles en soins. Par le fait même, cela assurera la qualité des services offerts à la population et protègera le système de santé public", de poursuivre madame Laurent.

Les entreprises privées de placement en soins : urgence d'agir

Ce conseil fédéral fut également l'occasion de lancer officiellement le plan d'action de la Fédération pour contrer la présence des entreprises privées de placement en soins dans le réseau public. "En janvier 2009, un comité a été mis sur pied par la Fédération afin de dresser un portrait global du phénomène. L'arrivée des entreprises privées dans le réseau public de santé a des effets dévastateurs sur les professionnelles en soins du réseau public, sur les citoyen-ne-s payeur-euse-s de taxes et sur le réseau de santé public. Au cours des prochains mois, la Fédération compte utiliser tous les moyens possibles pour contrer leurs présences", de conclure la présidente.

À propos de la FIQ

La FIQ représente 58 000 membres soit, la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires oeuvrant dans les établissements de santé publics québécois.

SOURCE Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ

Renseignements : Renseignements: Sandra Gagné, communications FIQ, (514) 796-5093


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.