Négociation de l'unité fonction publique - Des syndicats de professionnels de partout au pays appuient le SPGQ

QUÉBEC, le 23 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) a reçu  l'appui de trois syndicats de professionnels lors de la grève du 22 novembre de 2 h 22 minutes organisée pour dénoncer l'impasse de la négociation avec le gouvernement québécois.

En effet, l'Association of Management, Administrative and Professional Crown Employees of Ontario (AMAPCEO), l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC)  et l'Association canadienne des agents financiers (ACAF) ont fait preuve de grande solidarité en réitérant, de concert avec le SPGQ, l'importance de préserver et de développer une expertise de qualité dans les fonctions publiques de partout au pays.

« Ces trois organisations représentent plus de 70 000 professionnelles et professionnels de l'Ontario et du gouvernement fédéral. Quand le président de l'AMAPCEO affirme que son syndicat a lutté et négocié pendant plus de 12 ans pour obtenir une structure salariale adéquate pour ses membres qui reconnait la valeur des emplois professionnels, c'est la preuve qu'il faut continuer de se tenir debout devant le gouvernement. Ces syndicats savent de quoi ils parlent, car leurs membres gagnent de 35% à 75% de plus qu'un professionnel du gouvernement du Québec pour faire le même travail », explique Richard Perron, président du SPGQ.

À la suite de la grève du 22 novembre, les membres du SPGQ de la fonction publique veulent intensifier la pression sur le gouvernement afin de lui envoyer un message clair.  De nouveaux mandats sont nécessaires à la table de négociation afin de parvenir à une entente satisfaisante. La négociation entourant le renouvellement de la convention collective du SPGQ, échue depuis le 31 mars 2015, est présentement dans une impasse.

 « Avec d'importants surplus budgétaires dans les coffres de l'État pour l'année 2016-2017, nous estimons que le gouvernement doit sans tarder réinvestir dans les conditions de travail de ses expertes et experts afin de combler l'important écart de rémunération globale de 22 % qu'ils subissent par rapport aux autres professionnels du secteur public », soutient M. Perron.

D'ailleurs, Debi Daviau, présidente de l'IPFPC, a affirmé à Richard Perron que : « le SPGQ a l'occasion de réparer les dommages causés par les réductions massives d'emplois, les compressions aux programmes, les restructurations mal planifiées et la dépendance excessive en sous-traitance.  Soyez fiers d'être les fers de lance de la défense du professionnalisme dans la fonction publique québécoise».

Outre la reconnaissance de l'expertise des professionnels, ces syndicats, comme le SPGQ, rappellent l'importance de diminuer la sous-traitance afin d'assurer un maintien de l'expertise à l'interne et de protéger les professionnels qui voudraient dénoncer des irrégularités.

« Au cours des dernières années, l'ACAF et le SPGQ ont travaillé ensemble pour combattre la corruption et protéger les lanceurs d'alertes dans la fonction publique.  Nous nous devons de lutter contre les mesures d'austérité.  Il est temps de reconnaitre que chaque dollar injecté dans la fonction publique représente un investissement et non une dépense. Nos membres sont des professionnels qui agissent avec dévouement, intégrité et de bonne foi. Nous attendons la même chose de la part de l'employeur », a d'ailleurs affirmé Dany Richard, président de l'ACAF au SPGQ.

« Ces appuis sont la preuve que nos revendications sont légitimes. Il revient au gouvernement de s'asseoir et d'enfin écouter nos demandes. Il en va de la survie des services publics de qualité offerts aux citoyens du Québec », conclut Richard Perron.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente environ 24 500 expertes et experts, dont 17 200 dans la fonction publique, 4 700 à Revenu Québec et 2 600 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État.

Suivre le SPGQ
Facebook : www.facebook.com/lespgq
Twitter : @spgq
Web : www.spgq.qc.ca

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, 581 308-7309, marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.spgq.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.