Négociation coordonnée dans l'hôtellerie - Ententes de principe à l'hôtel Pur de Québec et dans deux établissements de Montréal

MONTRÉAL, le 13 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Une entente de principe est intervenue aujourd'hui entre le syndicat de l'hôtel Pur de Québec et la direction de cet établissement. Dans la région de Montréal, les syndicats de l'hôtel Quality de l'avenue du Parc et du Quality Suites Pointe-Claire se sont également entendus avec leur employeur. Ces nouvelles ententes portent à 16 le nombre de règlements obtenus dans le cadre de la négociation coordonnée du secteur de l'hôtellerie de la CSN. Pour la région de Québec, l'entente de l'hôtel Pur constitue un troisième règlement, après ceux obtenus par les syndicats du Hilton et du Delta au cours des derniers jours.

Le responsable du secteur de l'hôtellerie à la Fédération du commerce de la CSN, Michel Valiquette, se réjouit de ces nouveaux règlements. « Le règlement de l'hôtel Pur vient confirmer les avancées réelles effectuées par les travailleuses et les travailleurs de l'hôtellerie dans la région de Québec. Il n'y a plus aucune raison que les employeurs des hôtels Clarendon, Classique, Clarion et du Manoir du Lac-Delage ne reviennent pas discuter sérieusement aux tables de négociation. Ils doivent prendre acte des règlements intervenus récemment et accepter de consentir les mêmes améliorations aux conditions de travail de leurs salarié-es. »

Dans la région de Montréal, les ententes de principe obtenues par les syndicats du Quality Parc et du Quality Suites Pointe-Claire viennent mettre de la pression sur les trois hôtels toujours en lock-out, soit le Maritime, l'Espresso et le Holiday Inn Select Sinomonde. « Le pattern des hôtels intermédiaires était déjà bien établi. Il est plus que temps que les employeurs ayant décrété des lock-out en prennent conscience et cessent de maintenir leurs employés dans la rue. Leur obstination ne fait que desservir l'industrie touristique de Montréal », de déclarer M. Valiquette.

Ces nouvelles ententes de principe correspondent en tous points aux objectifs de négociation fixés par les syndicats des 35 hôtels présentement en négociation coordonnée au Québec. Les nouvelles conventions collectives, si elles sont adoptées en assemblée générale par les membres de ces syndicats, viendront à échéance à l'été 2016. Des augmentations salariales de 3 % par année leur seront accordées au cours de cette période. Les employeurs hausseront également leur contribution au régime de retraite de 2 % du salaire gagné. Des gains importants ont aussi été obtenus sur l'ensemble des demandes communes quant à la protection des emplois. Les clauses visant à restreindre le travail des cadres ont ainsi été renforcées. D'autre part, les programmes de services réduits d'entretien ménager des chambres ne pourront avoir pour effet de diminuer le nombre d'heures travaillées par les salarié-es. Enfin, les employeurs auront dorénavant l'obligation d'afficher les postes laissés vacants, et ce, selon leurs statuts.

Au Québec, la présente ronde de négociation coordonnée regroupe 35 syndicats représentant 5500 travailleuses et travailleurs du secteur de l'hôtellerie dans les régions du Grand Montréal, de Québec, de l'Estrie, de la Montérégie et de l'Outaouais. Fondée en 1921, la CSN rassemble 300 000 membres, et ce, tant dans les secteurs public que privé.

SOURCE : CSN

Renseignements :

SOURCE : Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Pour renseignements :
François L'Écuyer, Service des communications de la CSN
Cell. : 514 949-8973


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.