Négociation 2015 des enseignants - Des souhaits de la FSE (CSQ) et de l'APEQ au ministre Blais pour qu'il change de cap

QUÉBEC, le 28 juin 2015 /CNW Telbec/ - Les enseignantes et enseignants de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) et de l'Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (APEQ-QPAT) veulent que le ministre Blais profite de ses vacances pour changer de cap dans les négociations, et mettre fin aux compressions inacceptables qu'il impose, sans sourciller, au réseau scolaire.

Pour faire connaître ses souhaits au ministre, une délégation d'enseignantes et d'enseignants s'est rendue devant les bureaux du ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR), à Québec, pour livrer une carte de souhaits grand format au ministre François Blais. Les souhaits présentés dans la carte géante ont été formulés par les enseignantes et enseignants du Québec, à l'occasion des assemblées syndicales des derniers mois.

« Nous souhaitons au ministre que, dès la prochaine rentrée, il ait changé d'attitude. Il faut qu'il ait la lucidité et l'intégrité de reconnaître l'impact réel sur les élèves des coupes qui se multiplient en éducation depuis plusieurs années. À cet égard, nous l'invitons à venir passer quelques jours dans nos classes, dès la rentrée, afin qu'il puisse constater les nombreux défis auxquels les enseignantes et enseignants font face chaque jour, particulièrement dans les milieux défavorisés », a déclaré Mme Josée Scalabrini, présidente de la FSE.

« Comme nous sommes prêts à négocier tout l'été, nous demandons à la partie patronale de négocier elle aussi de bonne foi afin que des solutions soient mises de l'avant pour respecter notre autonomie professionnelle, et pour obtenir des conditions d'enseignement favorisant la réussite de tous les élèves. L'éducation doit être une priorité pour le développement de tous les enfants du Québec », a ajouté M. Richard Goldfinch, président de l'APEQ.

Le ministre Blais peut être assuré de retrouver sous peu les enseignantes et enseignants de la FSE et de l'APEQ prêts à défendre les conditions de travail du personnel enseignant et les conditions d'apprentissage des élèves.

Profil

La Fédération des syndicats de l'enseignement regroupe 35 syndicats représentant plus de 62 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est membre de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et négocie en cartel avec l'Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec, qui représente les 8 000 enseignantes et enseignants des commissions scolaires anglophones du Québec. Ensemble, elles représentent plus de 70 000 enseignantes et enseignants.

 

SOURCE Fédération des syndicats de l'enseignement (CSQ)

Bas de vignette : "Les enseignants de la FSE (CSQ) et de l'APEQ livrent une carte de souhaits au ministre de l'Éducation (Groupe CNW/Fédération des syndicats de l'enseignement (CSQ))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150628_C5050_PHOTO_FR_429192.jpg

Renseignements : Sylvie Lemieux, attachée de presse FSE, 418 563-7193, lemieux.sylvie@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.