Musées de la civilisation - Le SPGQ dénonce la coupe de postes

QUÉBEC, le 27 avril 2016 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) dénonce avec vigueur la suppression, d'ici le 23 juin, de six postes occasionnels sur une soixantaine d'employés professionnels par les Musées de la civilisation. « La précarisation des emplois se poursuit au nom du dogme de l'équilibre budgétaire. Voilà donc la vraie nature du changement de culture promis par le gouvernement », s'indigne le président du SPGQ, M. Richard Perron.

« Après avoir sabré les crédits d'impôt pour la production culturelle, étranglé les budgets des musées nationaux et méprisé l'importance de la lecture et du livre, le gouvernement semble vouloir poursuivre sa quête d'austérité en  s'attaquant aux deux pôles majeurs des Musées de la civilisation : la conservation et l'exposition. Les institutions muséales étant majoritairement composées de femmes, ces dernières seront les premières à écoper de la ségrégation professionnelle instrumentalisée par le gouvernement. Certains des jeunes spécialistes travaillaient pour cette institution muséale depuis presque 10 ans. Après des retraites non remplacées, des subventions coupées, des taxes municipales qui augmentent, la situation financière des Musées n'a rien de réjouissant », souligne Richard Perron.

Le SPGQ peine à comprendre cette suppression de postes qui révèle l'entêtement du gouvernement. À l'aube du 30e anniversaire des Musées de la civilisation en 2018, le plus grand syndicat de professionnelles et de professionnels du Québec s'offusque du peu d'importance consacré à la relève professionnelle dans les institutions muséales de l'État. « Un professionnel de la conservation ou de l'exposition ne se fabrique pas en criant "équilibre budgétaire". Au moins 5 ans sont nécessaires pour y parvenir. Et là, dans un geste idéologique et comptable, le gouvernement décide arbitrairement que conserver l'expertise, préserver la qualité et maintenir une gestion responsable de nos collections devra se réaliser dans une perspective de réduction répétée des effectifs. C'est triste ! », soutient le président du SPGQ.

Pourtant, le rapport de la commission Charbonneau a amplement documenté le phénomène : une perte d'expertise ouvre la porte à la dépendance envers les firmes privées et expose les musées d'État à des dépassements de coûts importants. Le SPGQ interprète le geste du gouvernement comme la volonté d'appliquer à la gestion de nos institutions muséales cette recette qui, très souvent, a fait les manchettes des audiences de la commission Charbonneau.

Espace privilégié d'échanges et de rencontres, lieux d'histoire et de patrimoine, moteurs économiques importants, les musées font réfléchir, découvrir et divertissent des millions de visiteurs chaque année, estime le SPGQ. Parmi ces visiteurs, les jeunes familles, les groupes scolaires et les adultes de tous âges bénéficient de ces lieux d'apprentissage ludiques et accessibles financièrement. « Les musées diffusent le travail de nombreux créateurs et offrent au regard et à l'intelligence une autre manière de voir, de comprendre, d'imaginer, d'oser. Ils participent également à l'avancement des connaissances en étant un lieu de recherche et d'expérimentation. Sans aucun doute, l'ancienne ministre de la Culture, Marie-Claire Kirkland-Casgrain, serait désolée du jeu auquel se livre le gouvernement envers les institutions muséales d'État », conclut M. Perron.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente environ 24 000 experts, dont près de 17 000 dans la fonction publique, 4 500 à Revenu Québec et 2 500 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État.

Suivre le SPGQ
Web: www.spgq.qc.ca
Twitter: @spgq
Facebook: www.facebook.com/lespgq

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Source : Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, 581 308-7309, marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.