MRRM Inc. - Rapport de gestion et résultats d'exploitation - Intermédiaire - au 30 novembre 2011 - 3e trimestre

Le présent rapport de gestion doit être lu en parallèle avec le premier rapport intermédiaire de l'exercice 2012 déposé sur SEDAR. Les présents documents peuvent contenir des énoncés prospectifs sur la société. Ces énoncés comportent nécessairement des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient très différents de ceux qui sont formulés dans de tels énoncés. La société considère comme raisonnables les hypothèses sur lesquelles reposent ces énoncés au moment où elles ont été préparées, mais elle prévient le lecteur que les hypothèses relatives à des événements futurs et sur lesquels la société n'a souvent aucune prise pourraient se révéler inexactes.

MRRM Inc. (la "société") a annoncé ses résultats pour la première fois en conformité avec les normes internationales d'information financière («IFRS») au premier trimestre de l'exercice 2012. Un rapprochement des résultats selon les PCGR aux résultats selon IFRS est inclus sur la page 6 du présent rapport de gestion et d'analyse.

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été dressés par la société conformément aux normes internationales d'information financière («IFRS») et n'ont pas été révisés par les vérificateurs de la société. Certains chiffres comparatifs ont été reclassés pour être conformes à la présentation adoptée dans les états financiers.

Des documents et de l'information supplémentaires figurent dans le Système électronique de données, d'analyse et de recherche (SEDAR) accessible par Internet. Pour accéder au profil ou aux documents de la société MRRM, veuillez consulter l'adresse www.sedar.com. On peut également obtenir des renseignements sur le site Web de la société à l'adresse www.MRRM.ca.

MONTRÉAL, le 12 janv. 2012 /CNW Telbec/ -

Résultats et résultat étendu consolidés et bénéfices non répartis

Les produits pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 43 443 000 $ (47 939 000 $) soit une diminution de 4 496 000 $ (-9,4 %). Comme il est indiqué dans l'information sectorielle, les ventes et les produits tirés des activités d'exploitation se sont établis à 43 463 000 $ (47 635 000 $) représentant 100,0 % (99,4 %) des revenus totaux. Les produits provenant de la société mère ont totalisé -20 000 $ (304 000 $). Les pertes non-réalisées de la juste valeur des titres négociables détenus pour revente ont totalisé 195 000 $ comparativement à des gains de 165 000 $ à l'exercice précédent. Les produits d'exploitation ont diminué de 4 172 000 $ (-8,8 %) comparativement à l'exercice précédent. Les produits tirés de la société mère ont diminué de 324 000 $; pour plus de détails, se référer à la section des produits du portefeuille sous placements de la société.

Les coûts et les charges pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 43 223 000 $ (45 718 000 $), soit une diminution de 2 495 000 $ (-5,5 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation, avant les frais de change et les intérêts, ont diminué de 2 569 000 $ (-5,6 %). Les charges liées à la société mère ont augmenté de 30 000 $.

Les résultats d'exploitation sont expliqués plus en détail un peu plus loin dans le présent rapport.

L'incidence des fluctuations du dollar canadien a entraîné une perte de change total de 75 000 $ pour l'exercice comparativement à un gain de 136 000 $ pour l'exercice précédent tous inclus dans le coût des marchandises. Comme il est présenté dans les Notes complémentaires, le risque de change net peut être détaillé comme suit : au 30 novembre 2011, 1 575 000 $ US, et au 30 novembre 2010, 2 033 000 $ US, 28 février 2011, 4 487 000 $ US et au 28 février 2010, (450 000 $ US.)

La société utilise des contrats de change à terme afin de gérer son exposition lié au taux de change. Au 30 novembre 2011, la société a conclu des contrats de change en circulation qui a permis à la société d'acheter 11,0 millions $ US à un taux moyen de 1,0201. Les dates d'échéance de ces contrats s'échelonnent de décembre 2011 à décembre 2012. La société a enregistré un actif à court terme et à long terme au bilan sous les rubriques « actifs financiers dérivés » au montant de 48 000 $.

Les intérêts débiteurs sur la dette bancaire et le prêt à terme à capital dégressif ont totalisé 113 000 $ comparativement à 92 000 $ pour l'exercice précédent, soit une augmentation de 21 000 $. Les intérêts liés à la dette à long terme ont totalisé 22 000 $ comparativement à 55 000 $ pour l'exercice précédent.

Le résultat net avant impôt pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à 220 000 $ (2 221 000 $), soit une diminution de 2 001 000 $. Le résultat découlant des activités d'exploitation a totalisé pour l'exercice (exercice précédent)  419 000 $   (2 068 000 $), soit une diminution de 1 649 000 $. Le résultat provenant de la société mère pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à -199 000 $ (153 000 $), soit une diminution de 352 000 $.

Les impôts sur le résultat pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 110 000 $ (594 000 $). Les détails des composantes d'impôts sont présentés aux Notes complémentaires.

Le résultat net  pour l'exercice (exercice précédent) s'est établi à 110 000 $ (1 627 000 $) ou 0,04 $ (0,64 $) par action.

Les dividendes versés au cours de l'exercice se sont élevés à 1 268 000 $. Le dividende représente un dividende spécial au montant de 0,50$ par action. La déclaration et le versement de dividendes sont au gré du conseil d'administration.

Sommaire des résultats trimestriels

Le sommaire suivant a été extrait des états financiers de la société pour chacun des huit derniers trimestres complets.

Sommaire des résultats financiers des huit derniers trimestres 30 nov.
2011
(3e trim.
2012)
IFRS
31 août
2011
(2e trim.
2012)
IFRS
31 mai
2011
(1er trim.
2012)
IFRS
28 février
2011
(4e trim.
2011)
IFRS
30 nov.
2010
(3e trim.
2011)
IFRS
31 août
2010
(2e trim.
2011)
IFRS
31 mai
2010
(1er trim.
2011)
IFRS
28 février
2010
(4e trim.
2010)
PCGR
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action - non vérifié) $ $ $ $ $ $ $ $
Produits 16 523 12 572 14 348 15 864 15 870 16 471 15 598 15 181
Résultat  (perte) net 407 -119 -178 150 900 413 314 562
Résultat (perte) net par action 0,16 -0,05 -0,07 0,06 0,35 0,17 0,12 0,22
Dividendes par action 0,50 0,00 0,00 0,15 0,00 0,00 0,00 0,10


Les produits du trimestre considéré (l'année dernière) se sont élevés à 16 523 000 $ (15 870 000 $), une augmentation de 653 000 $ (4,1 %). Les ventes et les produits liés aux activités d'exploitation se sont chiffrés à 16 471 000 $ (15 613 000 $), soit 99,7 % (98,4 %) du total des produits. Les produits provenant des investissements dans la société ont totalisé 52 000 $ (257 000 $). Les produits d'exploitation du trimestre ont enregistré une augmentation de 858 000 $ (5,5 %) par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Les produits tirés des investissements dans la société ont diminué de 205 000 $ dont 238 000 $ est attribuable à des pertes non-réalisées de la juste valeur des titres négociables.

Les coûts et frais du trimestre considéré (l'année dernière) se sont élevés à 15 953 000 $ (14 670 000 $), soit une augmentation de 1 283 000 $ (8,7 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation avant change et intérêts ont augmenté de 1 252 000 $  (8,6 %).

Le montant du crédit d'impôt à l'investissement pour le trimestre (l'année dernière) a été de 16 000 $ (51 000 $).

Les dépenses d'intérêts du trimestre considéré (l'année dernière) ont été de 30 000 $ (24 000 $) et ont été de 37 000 $ au 2e trimestre 2012 et 46 000 $ au 1er  trimestre 2012. De plus, la société a enregistré un recouvrement de 3 000 $ dû au changement dans la valeur marchande du taux d'intérêt swap lequel est une composante de la dette à long terme.

Le résultat net avant impôt du trimestre considéré (l'année dernière) s'est élevé à 570 000 $ (1 200 000 $), soit une diminution de 630 000 $. Le résultat net avant impôt tiré des activités d'exploitation s'est  chiffré à 574 000 $ (982 000 $), une diminution de 408 000 $ et les investissements dans la société ont été de -4 000 $ (218 000 $), une diminution de 222 000 $.

L'impôt sur le résultat pour le trimestre considéré s'est chiffré à 163 000 $ (300 000 $). Veuillez vous reporter aux Notes complémentaires en ce qui concerne les explications aux taux d'imposition en vigueur.

Le résultat net pour le trimestre considéré (l'année dernière) a été de 407 000 $ (900 000 $) ou 0,16 $ (0,35 $) par action.

Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière

Dans le cadre de ses activités d'investissement, la société a ajouté 1 761 000 $ en immobilisations corporelles nettes comparativement à 363 000 $ pour l'exercice précédent.

Facilités de crédit disponibles

Les facilités de crédit disponibles et présentées à la fin de l'exercice précédent demeurent essentiellement inchangées. Les facilités comprennent une facilité de crédit renouvelable de 7 000 000 $ CA {ou le montant équivalent en dollars américains} et une facilité de crédit de cinq ans à capital dégressif de 3 500 000 $ contractée initialement à la fin de l'exercice 2007. La ligne de crédit renouvelable porte intérêt au taux préférentiel canadien pour les prêts canadiens et le taux de base américain  pour les prêts américains et la société peut, à son gré, tirer parti des acceptations bancaires. La facilité de crédit à capital dégressif est établie à un taux fixe combiné de 5,83 %, qui comprend les intérêts et les frais, pour la durée du prêt. Les engagements et arrangements financiers relatifs à ces facilités sont précisés dans les notes aux états financiers consolidés vérifiés. Toutes les clauses financières ont été respectées et leurs conditions ont été remplies.

Les créances clients et autres débiteurs ont augmenté de 2 583 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont augmenté de 1 145 000 $ (14,4 %) et l'ensemble des volumes de riz a aussi augmenté de 6,6 % .

Titres négociables- voir le tableau des investissements par catégorie sous la description des résultats.

Les immobilisations ont augmenté de 712 000 $, comprenant des ajouts de 1 761 000 $ et 1 049 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 4 314 000 $ comparativement à une position bancaire positive de 2 742 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont diminué de 374 000 $ principalement en raison du volume d'achat de riz en fin de mois partiellement compensé par les sommes dues relativement aux services de l'agence maritime.

L'emprunt bancaire est remboursé conformément aux modalités de l'entente relative à la facilité de crédit à terme de cinq ans à capital dégressif comme il est expliqué au paragraphe portant sur les facilités de crédit.

Les impôts différés, passif net, ont augmenté de 188 000 $.

Les capitaux propres sont passés de 19 023 000 $ à 18 390 000 $, ce qui représente une diminution de 633 000 $ et 7,25 $ (7,49 $) par action.

Le capital-actions est demeuré inchangé à 539 000 $ et il est constitué de 2 535 000 actions ordinaires.

Les actions de MRRM Inc. ont une distribution très limitée et sont rarement négociées sur la Bourse de croissance TSX sous le symbole MRR.   www.TSX Venture Exchange

Conventions comptables cruciales :

Les états consolidés vérifiés de la société pour l'exercice se terminant le 28 février 2012 seront les premiers états financiers annuels vérifiés conformes aux normes IFRS. En conséquence, la société fera une déclaration sans réserve de conformité aux IFRS avec ses états financiers consolidés annuels de 2012. Ce trimestre représente le troisième trimestre où la société rapporte ses résultats selon les normes IFRS.

Les conventions comptables énoncées dans la Note 5 des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été appliqués dans la préparation des résultats financiers pour le trimestre terminé le 30 novembre 2011. Les données comparatives présentées dans ces états financiers consolidés pour le trimestre terminé le 30 novembre 2010, et la position des états consolidés au 28 février 2011 et au 1er mars 2010 (« date de transition ») ont tous été révisés pour tenir compte des résultats et de la situation financière présentée conformément aux normes IFRS.

Les premiers adoptants des normes IFRS doivent appliquer les dispositions de l'IFRS 1, qui exige les adoptants à appliquer rétrospectivement toutes les normes IFRS en vigueur à compter de la date de clôture annuelle (28 février 2012) avec certaines exemptions facultatives et certaines exceptions obligatoires. Ci-dessous sont les exemptions facultatives et les exceptions obligatoires de IFRS 1 appliquées à la conversion du précédent PCGR canadiens aux IFRS. Dans la mesure du possible, la direction a fourni des efforts afin de fournir aux actionnaires des états financiers préparés consistants, mais certains choix ont été faits sur une base prospective qui ont donné lieu à certaines incohérences entre les états financiers de la société et les montants comparatifs correspondants. Ces choix sont décrits ci-dessous.

RAPPORT TROISIÈME TRIMESTRE 2012

Exemptions facultatives adoptées par la société

Coûts d'emprunt

L'IAS 23, Coûts d'emprunt, exige qu'une entité inscrive à l'actif les coûts d'emprunt liés à tous les actifs qualifiés. La société a choisi de ne pas appliquer cette méthode rétroactivement, car ce n'était pas pratique. Par conséquent, les coûts d'emprunt engagés avant la date de transition, le cas échéant, ont été comptabilisés en charges, à l'exception d'un projet important amorcé en 2005 et mis en service en 2007. Les intérêts inscrits à l'actif pour ce projet totalisaient 156 000 $.

Avantages du personnel

L'IFRS 1 offre le choix d'appliquer rétrospectivement l'approche du corridor selon l'IAS 19, Avantages du personnel, pour la comptabilisation des écarts actuariels, ou de comptabiliser tous les écarts cumulés reportés selon les PCGR canadiens dans le solde d'ouverture des résultats non distribués à la date de transition. La société a choisi de comptabiliser tous les gains et pertes actuariels cumulés qui existaient avant la date de transition dans le solde d'ouverture des résultats non distribués pour tous ses régimes d'avantages du personnel.

Regroupement d'entreprises

IFRS 1 prévoit une exemption qui permet à une société de choisir de ne pas retraiter rétrospectivement les regroupements d'entreprises avant la date de transition conformément à la norme IFRS 3, Regroupements d'entreprises. L'application rétrospective exigerait le retraitement de tous les regroupements d'entreprises survenus avant la date de transition. La société a choisi de ne pas appliquer rétrospectivement la norme IFRS 3 aux regroupements d'entreprises survenus avant la date de transition, ainsi les regroupements d'entreprises n'ont pas été retraités.

Immobilisations corporelles

Au lieu de l'application rétrospective intégrale prévue par l'IAS 16, Immobilisations corporelles, à la transition, l'IFRS 1 permet au nouvel adoptant, à la date de transition, de comptabiliser ses immobilisations corporelles soit à leur juste valeur, soit à leur valeur comptable. L'option peut être appliquée séparément à chaque actif ou catégorie d'actifs. La société a choisi de combiner les deux. L'approche adoptée donne les résultats suivants :

  • La société continue de comptabiliser son usine, son matériel et son outillage, ses logiciels, ordinateurs et mobilier  et agencements au coût historique, avec un ajustement afin de réviser l'amortissement cumulé conformément aux  durées d'utilité estimées selon les IFRS;

  • Le coût présumé comptabilisé pour les terrains sera leur juste valeur déterminée selon la dernière évaluation de la  société d'évaluation foncière des municipalités de l'Ontario à la date de transition.

IFRS 1 Exceptions obligatoires

Actifs financiers et passifs financiers

Les actifs financiers et les passifs financiers décomptabilisés avant la transition conformément à l'ancien référentiel comptable, soit les PCGR, n'ont pas été comptabilisés selon les IFRS.

Estimations

La société a utilisé des estimations selon les IFRS qui n'ont pas changées par rapport à celles appliquées selon l'ancien référentiel comptable, soit les PCGR (avec ajustement pour tenir compte de différences de méthodes comptables) à moins que des indications objectives ne révèlent que ces estimations étaient erronées.

Comptabilité de couverture

La comptabilité de couverture ne peut être appliquée que prospectivement à partir de la date de transition aux transactions qui répondent aux critères de la comptabilité de couverture de l'IAS 39 à cette date. Les relations de couverture ne peuvent être désignées rétrospectivement et la documentation à l'appui ne peut être créée rétrospectivement. Par conséquent, seules les relations de couverture qui respectent les critères de la comptabilité de couverture à la date de transition sont reflétées comme couvertures dans les résultats de la société selon les IFRS. Chacune des relations de couverture de la société a été évaluée afin de conclure que toutes les couvertures comptabilisées selon les PCGR canadiens sont admissibles à la comptabilité de couverture aux termes des IFRS à la date de transition.

Les rapprochements des PCGR canadiens aux IFRS

Dans la préparation des états financiers consolidés avec ouverture en IFRS, la société a ajusté les montants rapportés précédemment dans les états financiers préparés conformément aux PCGR du Canada. Un résumé de la façon dont la transition des PCGR canadiens aux IFRS a affecté la situation financière de la société et la performance financière est énoncé ci-dessous. Pour plus de détails sur les ajustements de transition des PCGR canadiens aux IFRS voir la note 13 des états financiers intermédiaires condensés non vérifiés pour les neuf mois terminés le 30 novembre 2011.

Rapprochement des capitaux propres selon les PCGR canadiens aux IFRS
 
Rapprochement des capitaux propres pour les périodes
terminées le
(en milliers de dollars canadiens)
   1er mars
2010
  30 novembre
2010
  28 février
2011
 
 
Capitaux propres selon les PCGR    17 924 $ 19 460 $ 19 054 $
 
Variations attribuables aux éléments suivants :              
  Immobilisations corporelles    263   110   52  
  Écarts actuariels sur les avantages futurs du personnel    (7)   (7)   (158)  
  Impôt différé découlant des éléments suivants :    (65)   (25)   5  
  Impôt exigible    0   (66)   70  
  Absorption des stocks    0   383   0  
     191   395   (31)  
Capitaux propres selon les IFRS    18 115 $ 19 855 $ 19 023 $



Rapprochement du bénéfice net selon les PCGR canadiens aux IFRS
 
Rapprochement du compte de résultat du trimestre terminé le 30 novembre 2010
(en milliers de dollars canadiens)
Comptes selon les PCGR canadiens   Solde selon
les PCGR
canadiens
  Ajustements
selon les
IFRS
  Reclasse-
ments selon
les IFRS
  Solde selon
les IFRS
  Comptes selon les IFRS
                     
Revenus                    
Ventes   47 635 $ 0 $ 0 $ 47 635 $ Ventes 
Augmentation de la juste valeur des titres négociables détenus à des fins de transaction   304   0   0   304   Produits financiers
    47 939 $ 0 $ 0 $ 47 939 $  
Coûts et frais                   Coûts et charges 
Coût des marchandises vendues et frais de vente d'administration   45 027 $ (382) $ 997 $ 45 642 $ Coût des ventes, frais de distribution et charges administratives 
Amortissement   867   152   (1 019)   0   Inclus dans le coût des ventes, frais de distribution et charges administratives
                    Charges financières 
Intérêts sur la dette à long terme   55   0   0   55   Intérêts sur la dette à long terme
Autres intérêts   37   0   0   37   Intérêts sur la ligne de crédit 
    0   0   22   22   Intérêts sur le régime à prestations définies 
Variation de la juste valeur du swap de taux d'intérêt   (38)   0   0   (38)   Variation de la juste valeur du swap
    45 948 $ (230) $ 0 $ 45 718 $  
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices   1 991 $         2 221 $ Résultat net avant impôt sur le résultat
Impôts sur les bénéfices   568   26   0   594   Impôt sur le résultat 
Résultat net de l'exercice   1 423 $ 204 $ 0 $ 1 627 $ Résultat net 
Total de l'ajustement aux capitaux propres       204 $ 0 $      
 
 
Rapprochement du compte de résultat du trimestre terminé le 28 février 2011
(en milliers de dollars canadiens)
Comptes selon les PCGR canadiens   Solde selon les PCGR canadiens   Ajustements selon les IFRS   Reclasse-ments selon les IFRS   Solde selon les IFRS   Comptes selon les IFRS 
                     
Revenus                    
Ventes   63 270 $ 0 $ 0 $ 63 270 $ Ventes 
Augmentation de la juste valeur des titres négociables détenus à des fins de transaction   533   0   0   533   Produits financiers
    63 803 $ 0 $ 0 $ 63 803 $  
Coûts et frais                   Coûts et charges 
Coût des marchandises vendues et frais de vente d'administration   60 023 $ 68 $ 1 330 $ 61 421 $ Coût des ventes, frais de distribution et charges administratives
Amortissement   1 156   207   (1 363)   0   Inclus dans le coût des ventes, frais de distribution et charges administratives
                    Charges financières 
Intérêts sur la dette à long terme   68   0   0   68   Intérêts sur la dette à long terme 
Autres intérêts   45   0   0   45   Intérêts sur la ligne de crédit 
    0   87   33   120   Intérêts sur le régime à prestations définies 
Variation de la juste valeur du swap   (45)   0   0   (45)   Variation de la juste valeur du swap 
    61 247 $ 362 $ 0 $ 61 609 $  
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices   2 556 $         2 194 $ Résultat net avant impôt sur le résultat
Impôts sur les bénéfices   557   (116)   0   417   Impôt sur le résultat 
Résultat net de l'exercice   1 999 $ (246) $ 0 $ 1 777 $ Résultat net 
Total de l'ajustement aux capitaux propres       (246) $ 0 $      
 

Rapprochement du résultat étendu (perte) selon les PCGR canadiens aux IFRS
 
Rapprochement du résultat global pour la période terminée le
(en milliers de dollars canadiens)
  1er mars
2010
  30 novembre
2010
  28 février
2011
 
Total du résultat étendu selon les PCGR   0 $ 1 536 $ 1 510 $
Variation du résultat net selon les éléments ci-dessus
  0   204   (246)  
Total du résultat global selon les IFRS   0 $ 1 740 $ 1 264 $


Le tableau suivant concilie le bénéfice par action et le bénéfice de base par action tel que déclaré selon les normes IFRS dans les états consolidés intermédiaires non vérifiés des résultats pour la période de neuf mois terminée comme indiqué ci-dessous.

 
    30 novembre
2011
    30 novembre
2010
 
Résultat net attribuable aux propriétaires de la société mère   110 000 $   1 627 000 $
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation   2 535 000     2 535 000  
Résultat par action de base et dilué   0,04 $   0,64 $


Modifications comptables à venir :

À la date de l'autorisation des états financiers de la société, certaines nouvelles modifications des normes et interprétations de normes existantes ont été publiées mais non encore en vigueur, et n'ont pas été adoptées par la société par anticipation.

La direction prévoit que toutes les déclarations pertinentes seront adoptées dans les politiques comptables de la société pour la première période commençant après la date effective de la déclaration. L'information sur les nouvelles normes, amendements et interprétations qui sont censés être pertinents pour les états financiers de la société est fourni ci-dessous. Certaines autres nouvelles normes et interprétations ont été émises, mais ne devraient pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

IFRS 9 Instruments financiers

L'IASB a pour but de remplacer les normes IAS 39, Instruments financiers: comptabilisation et évaluation dans son intégralité. La norme de remplacement (IFRS 9) est publiée en plusieurs phases. À ce jour, les chapitres traitant de la reconnaissance, la classification, l'évaluation et la dé-comptabilisation des actifs et passifs financiers ont été émis. Ces chapitres sont en vigueur pour les périodes annuelles débutant le ou après le 1 janvier 2013. D'autres chapitres traitant de la méthodologie de dépréciation et la comptabilité de couverture sont toujours en cours d'élaboration.

La direction n'a pas encore évalué l'impact que cette modification est susceptible d'avoir sur les états financiers de la société. Toutefois, elle ne s'attend pas à mettre en œuvre les modifications jusqu'à ce que tous les chapitres de la norme IFRS 9 soient publiés et qu'elle évalue globalement l'impact de tous les changements.

IFRS 10 États financiers consolidés

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 10, États financiers consolidés, qui est en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013; l'adoption anticipée est permise. L'IFRS 10 contient un modèle unique qui doit être appliqué à l'analyse du contrôle de toutes les entreprises détenues. La société a l'intention d'appliquer l'IFRS 10 à ses états financiers de la période annuelle ouverte le 1er mars 2013. L'ampleur de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 10 ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

IFRS 12  Informations à fournir sur les participations dans d'autres entités

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 12, Informations à fournir sur les participations dans d'autres entités, qui est en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013; l'adoption anticipée est permise. L'IFRS 12 contient des obligations d'information pour les entreprises qui détiennent des participations dans des filiales, des partenariats, des entreprises associées et des entités structurées non consolidées. La société a l'intention d'appliquer l'IFRS 12 à ses états financiers de la période annuelle ouverte le 1er mars 2013. L'ampleur de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 12 ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

IFRS 13 Évaluation de la juste valeur

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 13, Évaluation de la juste valeur, qui est en vigueur de manière prospective pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013. L'IFRS 13 remplace les directives portant sur l'évaluation de la juste valeur contenues dans diverses IFRS par un ensemble unique de directives d'évaluation de la juste valeur. La norme définit également un cadre pour l'évaluation de la juste valeur et stipule les obligations d'information à ce sujet. La société a l'intention d'appliquer l'IFRS 13 de manière prospective à ses états financiers de la période annuelle ouverte le 1er mars 2013. L'ampleur de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 13 ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

IAS 1 Présentation des états financiers

En juin 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 1, Présentation des états financiers, qui sont en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er juillet 2012 et qui devront être appliquées de manière rétrospective. L'adoption anticipée est permise. Selon ces modifications, regroupées sous l'intitulé « Présentation des autres éléments du résultat global », une société doit présenter séparément les composantes des autres éléments du résultat global susceptibles d'être reclassées dans le bénéfice ou la perte dans l'avenir de celles qui ne pourront jamais être reclassées dans le bénéfice ou la perte. La société a l'intention d'appliquer les modifications à ses états financiers de la période annuelle ouverte le 1er mars 2013. L'ampleur de l'incidence de l'adoption des modifications ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

IAS 19 Avantages du personnel

En juin 2011, l'IASB a publié une version modifiée de l'IAS 19, Avantages du personnel. L'adoption de la version modifiée est obligatoire pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013; l'adoption anticipée est permise. La version modifiée est dans l'ensemble appliquée de manière rétrospective, à quelques exceptions près. Selon les modifications apportées, les écarts actuariels doivent être comptabilisés immédiatement dans les autres éléments du résultat global, les coûts des services passés doivent être immédiatement comptabilisés en entier dans le bénéfice ou la perte et la comptabilisation dans le bénéfice ou la perte du rendement prévu des actifs du régime doit se faire en fonction du taux utilisé pour actualiser l'obligation au titre des prestations définies. Les modifications contiennent aussi des obligations d'information supplémentaires. La société a l'intention d'appliquer les modifications à ses états financiers de la période annuelle ouverte le 1er mars 2013. L'ampleur de l'incidence de l'adoption des modifications ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les états financiers de la société.

Description des résultats

À la division les Aliments Dainty, les produits ont été en baisse de 4 875 000 $ (-11,2 %) à 38 709 000 $  pour l'exercice  et ont augmenté de 511 000 $ (3,6 %) pour le trimestre comparativement à l'année dernière. Dans l'ensemble, les volumes de riz ont diminué de 2,5 % pour la période et ont augmenté de 11,6 % pour le trimestre comparativement à l'année dernière. La réduction des ventes nettes est le résultat d'un arrêt temporaire des achats d'un client industriel majeur combiné avec les prix de vente inférieurs de la farine à cause de la pression concurrentielle accrue et la faiblesse du dollar. La perte de volume due à l'arrêt temporaire est partiellement compensée par l'augmentation du volume des autres produits. Les coûts et charges ont diminué en proportion des ventes de 3 274 000 $ (-7,8 %) à 38 811 000 $ pour l'exercice comparé à l'année dernière et ont augmenté de 1 064 000 $ (8,0 %) à 14 395 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière. Les bénéfices avant impôts pour l'exercice ont diminué de 1 601 000 $ à -102 000 $ et de 553 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

La société continue de rechercher de nouveaux produits de détail à valeur ajoutée dont certains seront confiés à des sous-traitants. L'impartition permettra de réduire au minimum l'investissement en immobilisations tout en améliorant l'offre de produits Dainty sur le marché du détail tant pour les produits de marque maison que de marque privée. De nouvelles relations de vente sont également élaborées en vue de consolider nos efforts dans la vente au détail. Dainty Foods International (DFI) a réussit à pénétrer sur le marché du détail de marque privée aux États-Unis.

Le volume de la récolte 2010 aux États-Unis a été le plus important jamais enregistré. Nonobstant le pourcentage de grain entier, la récolte de riz nord-américaine 2010-2011 a été largement caractérisée comme la pire en cinquante ans en raison des conditions climatiques pendant la saison de croissance. Les faibles pourcentages de grain entier ont amené une hausse des coûts d'usinage à l'exception de la Californie où il s'agit d'une année normale.

Dainty n'a pas échappé aux problèmes liés aux faibles pourcentages de grain entier. Les coûts d'usinage ainsi que les niveaux des produits dérivés pour les riz à grains longs et moyens ont augmenté dramatiquement et commencent à se normaliser avec l'arrivée de la nouvelle récolte.

Les Aliments Dainty Foods a partiellement compensé l'augmentation des coûts grâce à des hausses de prix négociées avec certains clients. Cependant le processus de négociation n'a été que modérément efficace en raison de la forte concurrence des usines américaines qui profitent de la faiblesse du dollar américain.

Des prix compétitifs établis par les usines américaines de riz ainsi que la faiblesse du dollar ont impacté négativement les marges de la farine de riz et de produits en vrac mis en sac pour le secteur des services alimentaires.

Du côté de Robert Reford, les produits ont augmenté de 238 000 $ (5,9 %) à 4 252 000 $ pour l'exercice et de 127 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

Le bénéfice avant impôts pour l'exercice a diminué de 90 000 $ à 475 000 $ et ont augmenté de 123 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière, ce qui s'explique par l'augmentation des coûts d'opération engendrée par les partenariats.

Du côté des placements de la société, les produits du portefeuille se détaillent comme suit :

  Pour l'exercice Pour le trimestre
  2012 2011 2012 2011
Produits de dividendes et intérêts 117 000$ 112 000 $ 39 000$ 37 000 $
Gains (pertes) en capital 58 000$ 27 000 $ 27 000$ -4 000 $
Variation de la juste valeur non réalisée -195 000$ 165 000 $ -14 000$ 224 000 $
Total: -20 000 $ 304 000 $ 52 000 $ 257 000 $


Au cours de l'exercice, les marchés financiers mondiaux ont fléchi engendrant une perte de la juste valeur de 195 000 $ pour la période comparée à un gain de 165 000 $ l'année dernière. Le portefeuille demeure investi de manière prudente et aucun changement important à la politique d'investissement n'est prévu. Les investissements continuent d'être détenus avec une vision à long terme.

Investissement par catégorie 30 nov.
2011
3e trim. 2012
31 août
2011
2e trim. 2012
31 mai
2011
1er trim. 2012
28 février
2011
4e trim. 2011
30 nov.
2010
3e trim. 2011
Espèces 0,9 % 4,7 % 2,6 % 5,6 % 5,7 %
Obligations 24,0 % 24,6 % 24,5 % 24,6 % 26,5 %
Actions privilégiées 20,2 % 16,4 % 15,8 % 13,0 % 13,7 %
Actions canadiennes 38,9 % 38,7 % 40,9 % 40,8 % 38,2 %
Actions américaines et étrangères 16,0 % 15,6 % 16,2 % 16,0 % 15,9 %


Certification

La direction de la société, sous la supervision et la direction du président et chef de la direction et du chef de la direction financière, évalue continuellement l'efficacité des contrôles et procédures de la société à l'égard de l'information financière, et elle a conclu que ces contrôles et procédures sont efficaces.

La direction de la société a également la responsabilité d'établir et de maintenir des contrôles internes à l'égard de l'information financière. Ces contrôles ont été conçus pour fournir une assurance raisonnable quant à la fiabilité de l'information financière et de la préparation des états financiers à des fins externes conformément à IFRS.

Au cours du trimestre, il n'a été constaté aucune modification dans les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société qui aurait eu ou serait susceptible d'avoir eu une incidence importante sur les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société.

Perspective

Le bénéfice de l'exercice seront plus faible que l'an dernier principalement en raison des coûts plus élevés associés au  faible pourcentage de riz à grain entier en 2010 à travers l'industrie en Amérique du Nord. Cette situation a commencé à se normaliser vers la fin du troisième trimestre avec l'arrivée de la nouvelle récolte. Les prix très compétitifs pour les produits de farine de riz et de riz en vrac mis en sac pour le secteur des services alimentaires jumelé à la valeur du dollar américain continueront de représenter un défi pour la profitabilité tout au long du présent exercice.

Les turbulences sur le marché mondial du riz en raison de variables contradictoires pourraient se traduire par des prix du riz plus élevés au niveau mondial. Le gouvernement thaïlandais a annoncé un programme d'achat de riz qui garantira aux producteurs un revenu bien au-dessus des prix du marché actuel. L'Inde a récemment assoupli les règles d'exportation afin d'inclure les riz autres que le basmati pour diminuer les quantités énormes de stocks accumulés au cours des trois dernières années. Les récoltes de riz asiatiques ont été de bonnes à excellentes. La scène américaine est bien variée aussi. L'Arkansas, le plus grand producteur de riz aux États-Unis, a diminué la superficie de riz à grain long par environ 35% tandis que la superficie du grain de grandeur moyenne a augmenté aux États-Unis de 11 % .

Bien que la société s'attende à une croissance continue dans le secteur de la transformation et de la vente des aliments, elle conservera une position solide sur le plan des activités liées aux services de l'agence maritime, la croissance future subira l'incidence de plusieurs facteurs, notamment i) la capacité de la société à garantir des prix concurrentiels du riz ; ii) le taux d'acceptation des nouveaux produits de marque privée; iii) la possibilité d'augmenter les prix de vente sur le marché en temps opportun afin de couvrir les augmentations des coûts; et (iv) le pourcentage et la qualité de riz à grain entier obtenu et (v) la conjoncture économique en général.

Risques et incertitudes

Aperçu

La gestion du risque comprend l'identification, la communication et un contrôle adéquat des risques pouvant avoir une incidence grave sur les activités. La direction est d'avis que la société utilise les procédures adéquates pour faire face à tous les risques importants.

La concurrence dans le segment de la farine de riz va continuer d'affecter négativement les marges vs l'année dernière.

L'impact de la construction  du Windsor-Essex:

D'importants travaux de construction débuteront sur le site de Transports Canada, propriété adjacente à l'installation de Les Aliments Dainty dans environ neuf mois à compter d'aujourd'hui. Dainty est à planifier des changements d'infrastructure à l'installation pour protéger nos produits alimentaires de la possibilité de contamination microbienne aérienne. Ces changements comprennent principalement des unités de filtration de particules fines ainsi que des zones de quai de chargement clos.

Le coût en capital des mesures de protection est d'environ 3,2 millions de dollars et les coûts permanents de l'exploitation et d'entretien des nouveaux équipements sont d'environ 350 000 $ par an. Jusqu'à présent, Dainty s'est engagé pour un montant de 400 000 $ couvrant la gestion et la conception du projet.

La société poursuit un processus de négociation avec Transports Canada pour recouvrer ces coûts, mais le résultat de ces négociations est incertain en ce moment. Les dépenses en immobilisations seront financées à partir de la ligne de crédit de la société jusqu'à ce qu'une entente avec Transports Canada soit conclue suite aux négociations ou si nécessaire, par l'entremise d'action en justice appropriée.

Les éléments suivants ont été discutés dans le dernier rapport annuel et rapport de gestion et demeurent principalement inchangés. Prière de se référer à ces documents pour cette information.

Capacité à maintenir les produits
Capacité à régler les problèmes en matière de coûts et de charges 
Conjoncture économique
Milieu

Pour de plus amples informations concernant la gestion du risque financier, prière de se référer aux Notes complémentaires des états financiers intermédiaires.

Au nom du conseil    
     
Signé   Signé
     
Nikola M. Reford          Terry Henderson
La présidente du conseil         Le président et chef de la direction
     
Daté à Montréal (Westmount), Québec, le 12 janvier 2012.

 

 

SOURCE MRRM Inc.

Renseignements :

Lou Younan, Vice-président finance et chef de la direction financière, (514) 908-7777, Fax: (514) 906-0220, mr@mrrm.ca

Profil de l'entreprise

MRRM Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.