MRRM Inc. - Rapport de gestion et résultats d'exploitation - Intermédiaire - au 28 février 2014 - 4e trimestre

Le présent rapport de gestion doit être lu en parallèle avec le quatrième rapport trimestriel de l'exercice 2014 déposé sur SEDAR. Les présents documents peuvent contenir des énoncés prospectifs sur la société. Ces énoncés comportent nécessairement des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient très différents de ceux qui sont formulés dans de tels énoncés. La société considère comme raisonnables les hypothèses sur lesquelles reposent ces énoncés au moment où elles ont été préparées, mais elle prévient le lecteur que les hypothèses relatives à des événements futurs et sur lesquels la société n'a souvent aucune prise pourraient se révéler inexactes.

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été dressés par la société conformément aux normes internationales d'information financière («IFRS») et n'ont pas été révisés par les vérificateurs de la société. Certains chiffres comparatifs ont été reclassés pour être conformes à la présentation adoptée dans les états financiers.

Des documents et de l'information supplémentaires figurent dans le Système électronique de données, d'analyse et de recherche (SEDAR) accessible par Internet. Pour accéder au profil ou aux documents de la société MRRM, veuillez consulter l'adresse www.sedar.com. On peut également obtenir des renseignements sur le site Web de la société à l'adresse www.MRRM.ca.

MONTRÉAL, le 1er mai 2014 /CNW Telbec/ -

Résultats et résultat étendu consolidés et bénéfices non répartis

Les produits pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 61 617 000 $ (58 953 000 $) soit une augmentation de 2 664 000 $ (4,5 %). Comme il est indiqué dans l'information sectorielle, les ventes et les produits tirés des activités d'exploitation se sont établis à 61 177 000 $ (58 588 000 $) représentant 99,3 % (99,4 %) des revenus totaux. Les produits provenant de la société mère ont totalisé 440 000 $ (365 000 $). Les gains non-réalisés de la juste valeur des titres négociables détenus pour revente ont totalisé 252 000 $ comparativement à des pertes non-réalisées de 153 000 $ pour l'exercice précédent. Les produits d'exploitation ont augmenté de 2 589 000 $ (4,4 %) comparativement à l'exercice précédent. Les produits tirés de la société mère ont augmenté de 75 000 $; pour plus de détails, se référer à la section des produits du portefeuille sous placements de la société.

Les coûts et les charges pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé 62 077 000 $ (57 981 000 $), soit une augmentation de 4 096 000 $ (7,1 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation, avant les frais de change et les intérêts, ont augmenté de 4 140 000 $ (7,2 %). Les charges liées à la société mère ont diminué de 40 000 $.

Les résultats d'exploitation sont expliqués plus en détail un peu plus loin dans le présent rapport.

L'incidence des fluctuations du dollar canadien a entraîné une perte de change total de 27 000 $ pour l'exercice comparativement à 30 000 $ pour l'exercice précédent tous inclus dans le coût des marchandises. Comme il est présenté dans les Notes complémentaires, le risque de change net peut être détaillé comme suit : au  28 février 2014, 507 000 $ US actifs nets;  et au  28 février 2013, (312 000 $) US passifs nets.

La société utilise des contrats de change à terme afin de gérer son exposition lié au taux de change. Au 28 février 2014, la société a conclu des contrats de change en circulation qui a permis à la société d'acheter 11,0 millions $ US à un taux moyen de 1,0935. Les dates d'échéance de ces contrats s'échelonnent de mars 2014 à janvier 2015. La société a enregistré un actif à court terme à l'état résumé consolidé de la situation financière sous les rubriques « actifs financiers dérivés » au montant de  203 000 $.

La société est exposée au risque de change en raison de ses importations de riz en vrac provenant des États-Unis et des pays outre-mer. Ces risques sont atténués en partie par les ventes en dollars américains et par l'achat de contrats de change à terme. Une augmentation (diminution) de 1% du taux de change du dollar américain dans la prochaine année fiscale affectera les profits d'environ 50 000 $ annuellement. L'analyse de la sensibilité est fondée sur les besoins nets de la société pour les devises étrangères et, tient aussi compte des contrats de change à terme qui compensent les effets des variations des taux de change.

Les intérêts débiteurs sur la dette bancaire ont totalisé 87 000 $ pour l'exercice comparativement à 79 000 $ pour l'exercice précédent, soit une augmentation de 8 000 $.

Le résultat net avant impôt pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à -460 000 $ (972 000 $), soit une diminution de 1 432 000 $. Le résultat découlant des activités d'exploitation a totalisé pour l'exercice (exercice précédent)  -723 000 $ (824 000 $), soit une diminution de 1 547 000 $. Le résultat provenant de la société mère pour l'exercice (exercice précédent) s'est chiffré à 263 000 $ (148 000 $), soit une augmentation de 115 000 $.

Les impôts sur le résultat pour l'exercice (exercice précédent) ont totalisé -271 000 $ (172 000 $). Les détails des composantes d'impôts sont présentés aux Notes complémentaires.

Le résultat net  pour l'exercice (exercice précédent) s'est établi à -189 000 $ (800 000 $) ou -0,07 $ (0,32 $) par action.

La déclaration et le versement de dividendes sont au gré du conseil d'administration.

RÉSULTATS ANNUELS

(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action - non vérifié)
2014
IFRS
$
2013
IFRS
$
2012
IFRS
$
2011
IFRS
$
Produits 61 617 58 953 59 456 63 803
Résultat  net -189 800 620 1 777
Résultat net par action -0,07 0,32 0,24 0,70
Total de l'actif 36 338 33 028 36 946 38 052
Total des passifs financiers non courants 0 0 0 290
Dividendes par action 0,00 0,80 0,50 0,15


Sommaire des résultats trimestriels

Le sommaire suivant a été extrait des états financiers de la société pour chacun des huit derniers trimestres complets.

Sommaire des résultats financiers des huit derniers trimestres 28 février
2014
(4e trim. 2014)
30 nov.
2013
(3e trim. 2014)
31 août
2013
(2e trim. 2014)
31 mai
2013
(1er trim. 2014)
28 février 2013
(4e trim. 2013)
30 nov.
2012
(3e trim. 2013)
31 août
2012
(2e trim. 2013)
31 mai
2012
(1er trim. 2013)
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action - non vérifié) $ $ $ $ $ $ $ $
Produits 15 955 16 481 14 864 14 317 14 671 14 778 14 801 14 703
Résultat net -42 193 -60 -280 367 86 271 76
Résultat net par action -0,01 0,07 -0,02 -0,11 0,15 0,03 0,11 0,03
Dividendes par action 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,80 0,00 0,00

Les produits du trimestre considéré (l'année dernière) se sont élevés à 15 955 000 $ (14 671 000 $), une augmentation de 1 284 000 $ (8,8 %). Les ventes et les produits liés aux activités d'exploitation se sont chiffrés à 15 776 000 $ (14 424 000 $), soit 98,9 % (98,3 %) du total des produits. Les produits provenant des investissements dans la société ont totalisé 179 000 $ (247 000 $). Les produits d'exploitation du trimestre ont enregistré une augmentation de 1 352 000 $ (9,4 %) par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Les produits tirés des investissements dans la société ont diminué de 68 000 $.

Les coûts et frais du trimestre considéré (l'année dernière) se sont élevés à 16 128 000 $ (14 240 000 $), soit une augmentation de 1 888 000 $ (13,3 %). Les coûts liés aux activités d'exploitation avant change et intérêts ont augmenté de 1 936 000 $ (13,7 %).

Les dépenses d'intérêts du trimestre considéré (l'année dernière) ont été de 28 000 $ (18 000 $) et ont été de    24 000 $ au 3e trimestre, 20 000 $ au 2e trimestre 2014 et 15 000 $ au 1er  trimestre 2014.

Le résultat net avant impôt du trimestre considéré (l'année dernière) s'est élevé à -173 000 $ (431 000 $), soit une diminution de 604 000 $. Le résultat net avant impôt tiré des activités d'exploitation s'est chiffré à -326 000 $ (246 000 $), une diminution de 572 000 $ et les investissements dans la société ont été de 153 000 $ (185 000 $), une diminution de 32 000 $.

L'impôt sur le résultat pour le trimestre considéré s'est chiffré à -131 000 $ (64 000 $). Veuillez vous reporter aux Notes complémentaires en ce qui concerne les explications aux taux d'imposition en vigueur.

Le résultat net pour le trimestre considéré (l'année dernière) a été de -42 000 $ (367 000 $) ou -0,01 $ (0,15 $) par action.

Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière

Dans le cadre de ses activités d'investissement, la société a ajouté 1 365 000 $ en immobilisations corporelles nettes comparativement à 2 102 000 $ pour l'exercice précédent.

Facilités de crédit disponibles

La facilité de crédit disponible et présentée à la fin de l'exercice précédent demeure inchangée. La facilité comprend une facilité de crédit renouvelable de 7 000 000 $ CA {ou le montant équivalent en dollars américains}. La société peut aussi, à son gré, tirer parti des acceptations bancaires. Les engagements et arrangements financiers relatifs à cette facilité sont précisés dans les notes aux états financiers consolidés vérifiés. Toutes les clauses financières ont été respectées et leurs conditions ont été remplies.

Les créances clients ont augmenté de 1 426 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont augmenté de 1 383 000 $ (19,2 %) et l'ensemble des volumes de riz a augmenté de 8,7 % .

Titres négociables- voir le tableau des investissements par catégorie sous la description des résultats.

Les immobilisations ont diminué de 294 000 $, comprenant des ajouts de 1 365 000 $ et 1 659 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 3 551 000 $ comparativement à 804 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 1 286 000 $ principalement en raison des sommes  reliées aux services de l'agence maritime et partiellement compensé par une diminution du volume d'achat de riz en fin de mois.

Les impôts différés, passif net, ont diminué de 445 000 $.

Les capitaux propres sont passés de 17 631 000 $ à 17 659 000 $, ce qui représente une augmentation de 28 000 $ et 6,97 $ (6,96 $) par action.

Le capital-actions est demeuré inchangé à 539 000 $ et il est constitué de 2 535 000 actions ordinaires.

Les actions de MRRM Inc. ont une distribution très limitée et sont rarement négociées sur la Bourse de croissance TSX sous le symbole MRR. www.TSX Venture Exchange

Flux de trésorerie consolidés, liquidités et situation financière par secteur

Transformation et vente de produits alimentaires

Les créances clients ont augmenté de 1 136 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

Les stocks ont augmenté de 1 383 000 $ (19,2 %) et l'ensemble des volumes de riz a augmenté de 8,7 % .

Les immobilisations ont diminué de 294 000 $, comprenant des ajouts de 1 365 000 $ et 1 659 000 $ en amortissement.

La dette bancaire a été de 3 886 000 $ comparativement à 1 086 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 647 000 $ principalement en raison du volume d'achat de riz en fin de mois.

Les impôts différés, passif net, ont diminué de 455 000 $.

Agence maritime

Les créances clients ont augmenté de 290 000 $ comparativement à la fin de l'année fiscale précédente. Les soldes des comptes  sont essentiellement à jour, aucun problème important de recouvrement n'est prévu, et les radiations potentielles ont été prévues dans les comptes.

La position bancaire a été de 3 119 000 $ comparativement à 3 672 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 620 000 $ en raison du calendrier des paiements effectués au nom des propriétaires de navires.

Placements

La dette bancaire a été de 2 784 000 $ comparativement à 3 390 000 $ à la fin de l'année fiscale précédente.

Les titres négociables ont été de 3 656 000 $ comparativement à 3 288 000 $ à la fin de l'année fiscale.

Les impôts différés, passif net, ont augmenté de 10 000 $.

Les fournisseurs et autres dettes ont augmenté de 19 000 $.

Conventions comptables cruciales :

Les conventions comptables cruciales à la société sont celles qui sont identifiées comme étant les plus importantes afin de déterminer sa condition financière ainsi que ses résultats. Un sommaire des conventions comptables significatif pour la société, comprenant les conventions comptables cruciales, est indiqué aux Notes complémentaires du rapport annuel au 28 février 2014. Un extrait de ces conventions ainsi que de nouvelles conventions comptables adoptées au cours de l'exercice, est aussi indiqué aux Notes complémentaires aux états financiers consolidés trimestriels.

Normes comptables

Normes, modifications et interprétations relatives aux normes existantes non encore en vigueur et non adoptées de façon anticipée par la société

À la date de l'autorisation des présents états financiers consolidés, certaines nouvelles modifications et interprétations des normes existantes ont été publiées mais ne sont pas en vigueur ni n'ont été adoptées par la société de façon anticipée.

La direction prévoit que toutes les prises de position pertinentes seront adoptées dans les méthodes comptables de la société pour la première période ouverte à compter de la date d'entrée en vigueur de la prise de position. L'information concernant les nouvelles normes, modifications et interprétations qui devraient être pertinentes pour les états financiers de la société est présentée ci-après. Certaines autres normes et interprétations ont été publiées, mais ne devraient pas avoir une incidence importante sur les états financiers consolidés de la société.

IFRS 9 Instruments financiers

En novembre 2009, l'IASB a publié la nouvelle norme IFRS 9 qui remplacera la norme IAS 39 Instruments financiers : Comptabilisation et évaluation. La norme fournit des indications sur le classement et l'évaluation des actifs financiers. En octobre 2010, l'IASB a modifié l'IFRS 9 afin d'y ajouter des indications sur le classement et l'évaluation des passifs financiers, ainsi que des exigences concernant la décomptabilisation d'actifs financiers et de passifs financiers. En novembre 2013, l'IASB a publié le chapitre traitant de la comptabilité de couverture.

En novembre 2011, l'IASB a décidé d'envisager d'apporter des modifications limitées au modèle de classement des actifs financiers d'IFRS 9 afin de traiter des questions d'application. De plus, en novembre 2013, l'IASB a décidé de reporter à une date encore indéterminée la mise en application d'IFRS 9. La direction de la Société n'a pas encore déterminé l'incidence que cette nouvelle norme aura sur les états financiers cumulés. La direction ne prévoit pas adopter IFRS 9 avant que la norme soit complétée et qu'elle puisse déterminer toutes les incidences de ces changements.

Nouvelles normes comptables
Un certain nombre de normes nouvelles et révisées sont en vigueur pour les exercices annuelles ouvertes à compter du 1 mars 2013. Les informations sur ces nouvelles normes sont présentés ci-dessous.

IFRS 10 États financiers consolidés

IFRS 10 remplace IAS 27, États financiers consolidés et individuels, et SIC 12, Consolidation- Entités ad hoc. IFRS 10 présente une version révisée de la définition de contrôle et fournit de nouvelles directives exhaustives sur son application. Ces nouvelles exigences sont susceptibles de modifier quelles sont les entités détenues par la société comme des filiales et, par conséquent, de changer le périmètre de consolidation. Les exigences relatives aux procédures de consolidation, à la comptabilité des changements dans les participations ne donnant pas le contrôle ainsi qu'à la comptabilité de la perte de contrôle d'une filiale demeurent cependant inchangées.

La direction a examiné ses évaluations du contrôle selon IFRS 10 et a conclu qu'il n'y avait aucune incidence sur le classement (comme filiales ou autres) des entités émettrices de la société détenues au cours de la période ou des périodes comparatives couvertes par les présents états financiers consolidés.

IFRS 12 Informations à fournir sur les intérêts détenus dans d'autres entités

IFRS 12 intègre et harmonise les exigences d'informations à fournir pour différents types d'intérêts, y compris des intérêts dans une entité non consolidée. IFRS 12 introduit de nouvelles exigences d'information sur les risques auxquels une entité s'expose en s'impliquant dans des entités structurées. IFRS 12 n'a pas d'incidence sur les états financiers consolidés de la société.

IFRS 13 Évaluation de la juste valeur

IFRS 13 clarifie la définition de la juste valeur et fournit des directives connexes ainsi que des informations à fournir plus exhaustives quant aux évaluations de la juste valeur. Elle n'a aucune incidence sur les éléments qui doivent être présentés à la juste valeur. Le champ d'application d'IFRS 13 est étendu et s'applique aux éléments financiers et non financiers pour lesquels d'autres IFRS permettent ou prescrivent les évaluations de la juste valeur ou la communication d'informations à leur sujet, sauf dans certaines circonstances.

IFRS 13 s'applique de manière prospective pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2013. Ses obligations d'informations n'ont pas à être appliquées aux informations comparatives au cours du premier exercice d'application. Le Groupe a cependant inclus comme informations comparatives, les informations à fournir d'IFRS 13 qui étaient auparavant requises par IFRS 7 Instruments financiers : informations à fournir. La société a appliqué IFRS 13 pour la première fois durant l'exercice courant.

IAS 1 Présentation des états financiers

En juin 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 1, Présentation des états financiers, qui sont en vigueur pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er juillet 2012 et qui devront être appliquées de manière rétrospective. Selon ces modifications, regroupées sous l'intitulé « Présentation des autres éléments du résultat global », une société doit présenter séparément les composantes des autres éléments du résultat global susceptibles d'être reclassées dans le bénéfice ou la perte dans l'avenir de celles qui ne pourront jamais être reclassées dans le bénéfice ou la perte. Les changements résultant de l'adoption de l'IAS 1 sont réflétés à l'état du résultat global.

Modifications d'IAS 19 Avantages du personnel

En juin 2011, l'IASB a publié une version modifiée de l'IAS 19, Avantages du personnel. L'adoption de la version modifiée est obligatoire pour les périodes annuelles ouvertes à compter du 1er janvier 2013. La version modifiée est dans l'ensemble appliquée de manière rétrospective, à quelques exceptions près. Selon les modifications apportées, les écarts actuariels doivent être comptabilisés immédiatement dans les autres éléments du résultat global, les coûts des services passés doivent être immédiatement comptabilisés en entier dans le bénéfice ou la perte et la comptabilisation dans le bénéfice ou la perte du rendement prévu des actifs du régime doit se faire en fonction du taux utilisé pour actualiser l'obligation au titre des prestations définies.

L'amendement à la norme IAS 19 n'a pas eu d'impact significatif sur les périodes comparatives et, par conséquent, la société n'a pas retraité ses résultats rapportés au cours des périodes comparatives.

Description des résultats

Au niveau du secteur de la Transformation et vente de produits alimentaires, les produits ont augmenté de    2 768 000 $ (5,2 %) à 56 431 000 $  pour l'exercice  et par 1 424 000 $ (10,8 %) pour le trimestre comparé à l'année dernière. L'augmentation des ventes nettes est due à l'augmentation des ventes aux clients industriels. Les coûts et charges ont augmenté de 4 040 000 $ (7,6 %) à 57 340 000 $ pour l'exercice et de 1 881 000 $ (14,4 %) à 14 918 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière. Les bénéfices avant impôts pour l'exercice ont diminué de 1 272 000 $ à -909 000 $ et de 458 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

La société continue de rechercher de nouveaux produits de détail à valeur ajoutée..La société a installé du matériel d'emballage au cours du premier trimestre de l'exercice en cours pour réduire la dépendance à la sous-traitance de certains produits. Dainty Foods International (DFI) continue à faire des percées sur le marché américain de détail.

Le dollar canadien s'est affaibli au cours du présent exercice engendrant un impact négatif sur les marges. Les prévisions du marché indiquent que cette tendance se poursuivra.

Le marché du riz

Les écarts de prix entre les États-Unis, l'Amérique du Sud et les pays asiatiques se sont poursuivis pour un troisième exercice sur le marché du riz. Les prix du riz usiné à grains longs en Amérique et en Amérique du Sud sont généralement de 40 % à 50 % supérieurs à ceux de la Thaïlande, du Vietnam et du Pakistan, et de 30 % à 40 % supérieurs à ceux de l'Inde.

Le gouvernement thaïlandais a aboli son programme de soutien à la croissance des prix instauré en octobre 2011 et vend maintenant sur le marché mondial d'importants stocks de riz accumulés pendant la durée du programme.

Néanmoins, les exportations américaines ont connu une certaine amélioration par rapport à l'exercice précédent. L'important écart de prix permet aux exportateurs asiatiques d'être plus concurrentiels dans la séduction des clients nord-américains. Le volume de riz emballé et prêt pour les rayons entrant en Amérique du Nord est à la hausse.

La superficie des plantations de riz du sud des États-Unis en 2013-2014 a affiché son niveau le plus bas en 27 ans, en baisse de 11 % comparativement à l'exercice précédent. Les faibles prix mondiaux ont tempéré la tendance à la hausse des prix américains. Le prix du riz à grains longs est demeuré stable par rapport au dernier exercice.

Les rendements du riz à grains longs de l'industrie, les meilleurs des quatre dernières années, sont attribuables à une saison de croissance plus fraîche et plus longue. La production de sous-produits de brisures de riz a été réduite du tiers en raison des rendements d'usinage accrus, ce qui a eu des répercussions à la fois sur le prix et sur l'approvisionnement. Les sous-produits sont utilisés pour de nombreux produits, notamment la farine de riz.

Le 17 janvier 2014, l'État de la Californie a déclaré l'état d'urgence en raison de ses faibles réserves d'eau. L'impact du rationnement de l'eau sur les cultures sera déterminé plus tard au printemps.

Cette annonce a eu une incidence à la hausse immédiate sur le coût des riz cultivés en Californie. Le département de l'agriculture des États-Unis (USDA) prévoit une diminution de 20 % de la superficie des plantations de riz en Californie, tandis que les acteurs de l'industrie s'attendent à des baisses bien plus prononcées.

La baisse de la superficie des plantations en Californie a des répercussions sur le sud des États-Unis. La superficie des plantations de riz à grains longs devrait augmenter et atteindre son plus haut niveau depuis 2010, ce qui ferait diminuer le prix des nouvelles récoltes. Toutefois, il semblerait que le niveau de stocks de report soit plutôt bas. Il reste à voir dans quelle mesure les superficies disponibles du sud des États-Unis seront consacrées au riz à grains moyens afin de tirer profit de la perte de superficie pour ce type de riz en Californie.

Dainty continue de faire le suivi quotidien du marché du riz et prend des décisions prudentes en temps opportun concernant ses achats afin de minimiser les risques d'affaires.

Du côté du secteur de l'Agence maritime, les produits ont diminué de 179 000 $ (-3,6 %) à 4 746 000 $ pour l'exercice et de 72 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

Le bénéfice avant impôts pour l'exercice a diminué de 275 000 $ à 186 000 $ et de 115 000 $ pour le trimestre comparé à l'année dernière.

Les résultats de cette année fiscale ont été en deçà des attentes dus à la réduction du volume des expéditions de fret dans de nombreux domaines.

Le volume provenant de la côte ouest continue à demeurer élever en raison d'une augmentation des échanges commerciaux avec l'Extrême-Orient; par contre, on s'attend à ce que les volumes de la côte est et des Grands Lacs continueront à être bas au cours de l'année 2014.

Les volumes provenant des Grands Lacs ont connu un lent départ en raison de la lourde couverture de glace. Une hausse des exportations de céréales au deuxième trimestre est prévue en raison d'une récolte record de l'année dernière.

Du côté des Placements, les produits du portefeuille se détaillent comme suit :

                       

  Pour l'exercice  Pour le trimestre
  2014 2013 2014 2013
Produits de dividendes et intérêts 91 000 $ 159 000 $ 27 000 $ 45 000 $
Gains en capital 48 000 $ 359 000 $ 0 $ 0 $
Variation de la juste valeur non réalisée 252 000 $ -153 000 $ 103 000 $ 202 000 $
Augmentation de la valeur de rachat d'assurance vie, net des primes 49 000 $ 0 $ 49 000 $ 0 $
Total: 440 000 $ 365 000 $ 179 000 $ 247 000 $


Au cours de l'exercice, les marchés financiers mondiaux se sont améliorés engendrant un gain de la juste valeur de 252 000 $ pour l'exercice comparée à une perte de la juste valeur de 153 000 $ l'année dernière. Le portefeuille demeure investi de manière prudente et aucun changement important à la politique d'investissement n'est prévu.

Investissement par catégorie 28 février
2014
4e trim. 2014
30 nov.
2013
3e trim. 2014
31 août
2013
2e trim. 2014
31 mai
2013
1er trim. 2014
28 février
2013
4e trim. 2013
Espèces 3,2 % 2,7 % 4,2 % 2,8 % 1,0 %
Titres à revenu fixe et actions privilégiées 28,7 % 30,2 % 31,7 % 33,3 % 35,3 %
Actions ordinaires 68,1 % 67,1 % 64,1 % 63,9 % 63,7 %


Certification

La direction de la société, sous la supervision et la direction du président et chef de la direction et du chef de la direction financière, évalue continuellement l'efficacité des contrôles et procédures de la société à l'égard de l'information financière, et elle a conclu que ces contrôles et procédures sont efficaces.

La direction de la société a également la responsabilité d'établir et de maintenir des contrôles internes à l'égard de l'information financière. Ces contrôles ont été conçus pour fournir une assurance raisonnable quant à la fiabilité de l'information financière et de la préparation des états financiers à des fins externes conformément à IFRS.

Au cours du trimestre, il n'a été constaté aucune modification dans les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société qui aurait eu ou serait susceptible d'avoir eu une incidence importante sur les contrôles internes à l'égard de l'information financière de la société.

Perspective

Les Aliments Dainty s'attend à augmenter progressivement le volume de vente au détail de produits à valeur ajoutée aux nouveaux clients ainsi que ceux existants et ce autant au Canada qu'aux États-Unis.

La consolidation du marché de détail canadien et la concurrence pour l'espace d'étalage de détail finie continue à défier la rentabilité du secteur de la transformation alimentaire.

L'augmentation du coût de riz ainsi que l'affaiblissement du dollar canadien ont eu un impact négatif sur les marges au cours de l'année fiscale 2014. Selon les prédictions du marché, le dollar canadien continuera à se négocier en-dessous de la parité.

En décembre 2013, un important client industriel de riz blanchi a annoncé la fermeture de leur établissement situé en Ontario et prendra effet d'ici la fin de 2014. La société prévoit compenser cette perte de contribution de  1 000 000 $ par des mesures de réduction de coûts.

Dans Robert Reford l'accord d'exploitation conjointe avec Norton Lilly et Montship continue d'être bénéfique.

Bien que la société s'efforce à améliorer les marges dans la transformation et la vente des aliments et le maintien d'une position solide sur le plan des activités liées aux services de l'agence maritime, la croissance future subira l'incidence de plusieurs facteurs, notamment (i) la capacité de la société à garantir des prix concurrentiels du riz ; (ii) le taux d'acceptation des nouveaux produits de marque privée; (iii) la possibilité d'augmenter les prix de vente sur le marché en temps opportun afin de couvrir les augmentations des coûts; et (iv) le pourcentage et la qualité de riz à grain entier obtenu et (v) la conjoncture économique en général.

Dans ce contexte, le conseil d'administration de la société a mis en place un comité d'examen stratégique. La tâche principale du comité est de procéder à un examen stratégique des activités de la société par l'intermédiaire de conseillers externes.

Risques et incertitudes

Aperçu

La gestion du risque comprend l'identification, la communication et un contrôle adéquat des risques pouvant avoir une incidence grave sur les activités. La direction est d'avis que la société utilise les procédures adéquates pour faire face à tous les risques importants.

L'impact de la construction  du Windsor-Essex:

D'importants travaux de construction en cours continueront sur le site de Transports Canada propriété adjacente à l'installation de Les Aliments Dainty à Windsor. Dainty a complété les changements d'infrastructure à l'installation permettant de protéger nos produits alimentaires de la possibilité de contamination microbienne aérienne. Ces changements comprennent principalement des unités de filtration de particules fines. Le gouvernement fédéral canadien a remboursé 1,6 million de dollars de l'investissement de 2,9 millions de dollars.

La société a entamé des discussions avec le gouvernement de l'Ontario afin de récupérer le solde des coûts en capital, cependant, le résultat de ces discussions est incertain en ce moment.

Autre

Les éléments suivants ont été discutés dans le dernier rapport annuel et rapport de gestion et demeurent principalement inchangés. Prière de se référer à ces documents pour cette information. 

Capacité à maintenir les produits
Capacité à régler les problèmes en matière de coûts et de charges
Conjoncture économique
Milieu

Pour de plus amples informations concernant la gestion du risque financier, prière de se référer aux Notes complémentaires des états financiers intermédiaires.

Au nom du conseil

Nikola M. Reford
La présidente du conseil
  Terry Henderson
Le président et chef de la direction
     
Daté à Montréal (Westmount), Québec, le 1 mai 2014.

 

SOURCE : MRRM Inc.

Renseignements :

Lou Younan, Vice-président finance et chef de la direction financière, (514) 908-7777, Fax: (514) 906-0220, mr@mrrm.ca

Profil de l'entreprise

MRRM Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.