Motion sur Anticosti - Le gouvernement vote contre ses propres engagements contractuels

QUÉBEC, le 17 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Ce n'est pas tous les jours que l'on voit un gouvernement rejeter une motion lui demandant de respecter ses propres engagements contractuels. Pourtant, c'est exactement ce qui s'est produit mercredi, alors que de nombreux députés libéraux ont littéralement renié leurs convictions pour sauver la face du premier ministre, a déploré la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'énergie et députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy.

La députée caquiste trouve la situation d'autant plus aberrante qu'encore hier, Philippe Couillard affirmait avoir la ferme intention d'honorer sa part du contrat avec les entreprises pétrolières, contrat sur lequel la signature de l'État est apposée.

« Le gouvernement s'enfonce de plus en plus dans un sable mouvant sans fin. Plus que jamais, le premier ministre est isolé dans ce dossier. Ce matin encore, on apprenait que Marcel Dutil, un ancien libéral notoire et surtout le propriétaire d'une importante pourvoirie sur l'île d'Anticosti, dénonce la position insensée et radicale du premier ministre. Selon lui, il est tout à fait possible de procéder à trois forages sans menacer le territoire et l'environnement de l'île. Pendant ce temps, nous avons un premier ministre qui renie ses engagements et qui refuse d'aller jusqu'au bout de l'exploration des hydrocarbures sur Anticosti. Son changement de cap l'amène à carrément renier la signature du gouvernement du Québec. L'entêtement idéologique de M. Couillard est en train de transformer un grand projet économique, porteur pour tout le Québec, en véritable gâchis », a déclaré Chantal Soucy, instigatrice de la motion.

David Heurtel, numéro deux du gouvernement Couillard?

« Aujourd'hui, nous avons compris exactement quel ministre a le plus de poids au sein du nouveau Parti libéral du Québec. Je dis bien nouveau Parti libéral, puisque depuis décembre dernier, il est méconnaissable. Encore récemment, tout le monde pensait que le ministre de l'Environnement, David Heurtel, était sur le point de perdre son ministère. Or, ce qu'on a vu lors du vote de cet après-midi est plutôt une démonstration qu'il est devenu un poids lourd du cabinet de Philippe Couillard, possiblement son nouveau bras droit », s'est étonnée la députée, constatant que M. Heurtel, lui, n'a pas eu à piler sur son orgueil lors du vote de cet après-midi.

La députée de Saint-Hyacinthe a conclu en rappelant que la création de richesse au Québec devrait être la principale obsession du gouvernement Couillard, non pas déchirer un contrat, négocié et signé en bonne et due forme, dont les travaux pourraient générer des revenus majeurs pour le Québec au cours des prochaines années. « Je réitère au premier ministre qu'il doit s'engager à au moins respecter la parole de l'État et aller voir si le projet d'Anticosti est économiquement rentable. C'est la moindre des choses », a conclu Chantal Soucy.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.