Montréal se dote d'une nouvelle approche pour minimiser l'impact de ses chantiers

MONTRÉAL, le 18 mars 2015 /CNW Telbec/ - Avant d'annoncer la programmation des chantiers d'infrastructures prévue dans la métropole, M. Pierre Desrochers, président du comité exécutif et responsable notamment des grands projets, et M. Lionel Perez, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des infrastructures, ont présenté une nouvelle approche de gestion et de communication des chantiers visant à réduire leurs impacts.

« Lorsque la nouvelle administration s'est mise en place sous l'impulsion du maire Coderre, elle a décidé rapidement d'opérer des changements pour transformer Montréal. Notre vision en était une d'une ville performante disposant d'un appareil administratif plus efficace avec des moyens d'action, des processus, une forme de gouvernance conforme à nos ambitions. Grâce à cette nouvelle approche, la Ville sera mieux outillée dans la planification et la réalisation simultanée des nombreux chantiers sur son territoire, particulièrement dans les secteurs névralgiques », a déclaré M. Desrochers

 « D'importants travaux seront réalisés en 2015. Il nous apparaît essentiel de revoir les méthodes employées jusqu'ici et privilégier une « gestion intégrée » des travaux afin de mieux coordonner l'exécution des chantiers, réduire l'impact sur la circulation et améliorer la qualité des informations transmises aux citoyens », a ajouté M. Perez.

De nouvelles mesures de gestion

  • L'exécution intégrée, soit l'intégration des travaux des utilités publiques dans ses appels d'offres;
  • Le déploiement de plans de mobilité pour les secteurs névralgiques où l'on retrouve une concentration de chantiers dont les impacts sont importants;
  • La possibilité pour certains chantiers de fonctionner 24 h sur 24 h, 7 jours sur 7 en zone non résidentielle, et de 7 h à 19 h, incluant les fins de semaine;
  • Lorsque possible, l'adaptation des phases de réalisation selon les demandes du milieu (sociétés de développement commercial, riverains, institutions et industries);
  • L'élaboration d'une nouvelle classification des chantiers en fonction du niveau des entraves créées;
  • Intégration des principes de design dans certains chantiers, pour minimiser l'impact visuel;
  • L'ajout d'agents de liaison pour informer les résidents et les commerçants ;
  • L'évaluation d'octroi d'incitatifs financiers à la performance, pour les entreprises qui terminent leurs travaux avant la date prévue.

De nouvelles mesures de communication

  • L'implantation de nouveaux panneaux de chantiers précisant la nature des travaux, le budget prévu, l'entrepreneur retenu, la date prévue de début et de fin des travaux, le numéro de téléphone de la ligne Info-Travaux et l'adresse Internet du site d'Info-Travaux;
  • D'ici septembre, la publication du flux vidéo des caméras des feux de circulation (220 caméras à ce jour, 320 fin 2015) et la conclusion d'une entente avec Cogeco (radio circulation);
  • Placement média en fonction des plans de mobilité.

Par ailleurs, certaines mesures de gestion existantes seront maintenues telles que la ligne téléphonique et le site web Info-travaux, les avis aux résidents et commerçants avant et pendant les travaux, les séances d'information publiques, de même que les comités de bon voisinage.

L'importance de l'exécution intégrée      
           
Afin que les travaux des différents intervenants soient mieux coordonnés, la Ville intègre maintenant les travaux des utilités publiques (Gaz Métro, Vidéotron, Bell, Commission des services électriques de Montréal, Hydro-Québec) dans ses appels d'offres. L'ensemble des travaux est ainsi sous la responsabilité d'un seul maître d'œuvre, la Ville. Un seul chantier regroupant tous les travaux permet de mieux contrôler la séquence et le délai d'exécution, de n'avoir qu'une seule signalisation et un seul plan de communication destiné aux citoyens et aux commerces concernés. Un chantier unique permet également d'assurer une meilleure gestion des impacts des travaux, une mise en œuvre de mesures de mitigation ainsi que le déploiement de plans de circulation, qui optimisent la mobilité des personnes et des biens.

Plan de mobilité

La Ville de Montréal préparera, dorénavant, un plan de mobilité pour les secteurs névralgiques de la métropole, là où il y a plusieurs chantiers importants. Il comprend :

  • Corridors de circulation privilégiés ;
  • Chemins alternatifs ;
  • Présence policière ;
  • Modes de transport alternatifs, incluant la priorité aux autobus et taxis ;
  • Nombre d'espaces de stationnement alternatifs offert sur rue, lorsque possible ;
  • Communication à l'échelle du secteur.

« Une nouvelle façon de faire, une planification réfléchie de nos chantiers, une responsabilisation accrue des intervenants, un contrôle et une supervision renforcés de la Ville, une communication adaptée : tout cela va dans le sens d'une administration plus efficace et au service d'une métropole en mouvement », a conclu M. Perez.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Andrée-Anne Toussaint, Attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 243-1268; Renseignements : Jacques-Alain Lavallée, Relationniste, Service des communications, 514 872-4641


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.