Mois de la prévention de la fraude : des coûts de 6 200 $ par PME l'année dernière

MONTRÉAL, le 17 mars 2016 /CNW/ - La fraude est un problème sérieux pour les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes. Celles qui en ont été victimes l'année dernière ont dû absorber des pertes financières de 6 200 $ en moyenne, d'après un rapport publié aujourd'hui par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude.

Selon les données de sondage recueillies par la FCEI :

  • Un tiers des propriétaires de PME ont subi une ou plusieurs tentatives de fraude au cours des 12 derniers mois.
  • Un sur cinq en a été victime.
  • Seuls 8 % des entreprises qui se sont fait arnaquer ont récupéré la totalité de leurs coûts financiers.

« La fraude est un problème sérieux pour les PME et elle peut nuire grandement à leurs activités quotidiennes. Il faut savoir que les PME victimes d'escroqueries ont peu de chance de récupérer leurs pertes financières. Il est donc vital que les employeurs sachent quoi faire pour se protéger », affirme François Vincent, directeur des affaires provinciales à la FCEI.

Des impacts pas seulement monétaires
Le sondage de la FCEI montre également que les pertes non financières ont aussi un impact sur les entreprises. En effet, parmi les principales répercussions non financières de la fraude, on note entre autres :

  • les pertes de temps (84 %);
  • l'impact négatif sur le bien-être émotionnel, comme le stress (61 %);
  • la baisse du moral des employés (29 %).

Différents types de fraude
Les paiements frauduleux figurent parmi les types de fraude les plus courants entraînant des pertes au sein des PME, et les tentatives de fraude les plus courantes sont l'hameçonnage (courriels frauduleux), les annuaires et répertoires d'entreprises frauduleux, les programmes malveillants et les appels téléphoniques frauduleux. Par ailleurs, ce sont les entreprises du secteur de l'hébergement/de la restauration qui risquent le plus d'enregistrer des pertes financières à cause de la fraude, tandis que les plus susceptibles de subir des tentatives de fraude sont celles du secteur du commerce de gros.

Des moyens pour prévenir la fraude
Les données de la FCEI révèlent aussi que les PME ont dépensé en moyenne 2 900 $ au cours des 12 derniers mois pour se protéger contre la fraude. Toutefois, seulement trois propriétaires de PME sur dix ont donné de la formation à leurs employés pour les aider à reconnaître la fraude.

« La fraude est une menace qui ne disparaîtra pas de sitôt, ajoute M. Vincent. Quand il est question de prévention contre la fraude, ce qui compte le plus, c'est d'être bien informé et de rester sur ses gardes. La plupart des PME prennent des mesures préventives contre la fraude, mais nous remarquons qu'elles pourraient en faire encore plus pour former leurs employés afin qu'ils sachent reconnaître les signes de fraude. »

Le mois de mars est le Mois de la prévention de la fraude. C'est l'occasion, pour la FCEI, de sensibiliser les PME à ce problème et de leur donner accès à des outils pour prévenir la fraude. La FCEI, qui est membre du Forum sur la prévention de la fraude en partenariat avec le Bureau de la concurrence et la Gendarmerie royale du Canada, tiendra des webinaires et mettra des vidéos, des infographiques et des documents d'information à la disposition des chefs de PME et de leurs employés pour les aider à mieux contrer ce phénomène.

Visitez fcei.ca/OperationAntifraude pour avoir de l'information tout au long du mois de mars et suivez #OperationAntifraude sur Twitter.

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Bas de vignette : "Opération antifraude (Groupe CNW/Fédération canadienne de l'entreprise indépendante)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160317_C5218_PHOTO_FR_645009.jpg

Renseignements : Martine Gagnon, coordonnatrice aux affaires législatives, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 234, Cellulaire : 514 919-9535, martine.gagnon@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.