Moins de la moitié des entreprises canadiennes connaissent l'AECG

Les sociétés possédant déjà une stratégie de chaîne d'approvisionnement sont beaucoup plus susceptibles de miser sur l'accord.

MISSISSAUGA, ON, le 5 mai 2014 /CNW/ - Selon les données publiées aujourd'hui par UPS Canada, il existe un écart important entre la perception des petites, moyennes et grandes entreprises au Canada face au libre-échange et leurs intentions d'en tirer profit.

Le sondage commandé par UPS sur l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AECG), réalisé par la firme Léger, rapporte que plus de 4 entreprises sur 5 au Canada perçoivent le commerce international comme une activité essentielle à la concurrence dans le secteur privé. Environ 84 % d'entre elles sont d'avis qu'une diversification des échanges commerciaux au-delà de l'Amérique du Nord est nécessaire. Toutefois, moins de 25 % des entreprises au Canada appuient fortement l'AECG, alors que 44 % d'entre elles démontrent peu d'enthousiasme face à celui-ci.

« L'ambivalence perçue parmi les entreprises canadiennes pourrait découler du caractère relativement nouveau de l'accord », affirme Cristina Falcone, vice-présidente aux affaires publiques d'UPS Canada. « Nous demeurons optimistes et croyons que lorsque les entreprises en apprendront davantage sur l'AECG et sur comment il leur ouvre les portes sur de nouvelles possibilités sur le plan de la compétitivité, cela renforcera leur appui et favorisera l'établissement d'un partenariat stratégique avec les clients européens potentiels. »

D'autres conclusions importantes sont ressorties du sondage d'UPS Canada sur l'AECG, notamment :

  • À l'heure actuelle, les deux tiers des entreprises exportent des produits à l'échelle internationale et seul un tiers d'entre elles exportent vers l'Union européenne.
  • Parmi les entreprises qui ciblent l'Europe pour l'exportation de leurs produits, 37 % prévoient que l'AECG les poussera à accroître leur volume d'exportation vers les marchés de l'Union européenne.
  • Seulement 17 % des répondants s'attendent à ce que l'accord les motive à se pencher pour la première fois sur les possibilités qui s'offrent à eux en Europe.
  • Les entreprises possédant déjà une stratégie de chaîne d'approvisionnement (62,7 %) sont plus susceptibles de croire qu'elles pourraient profit de l'AECG que celles qui n'en ont pas (43,7 %).
  • En règle générale, les entreprises possédant une stratégie en matière de chaîne d'approvisionnement sont plus susceptibles d'atteindre ou d'excéder leurs objectifs sur le plan de la croissance (24,6 %) comparativement à celles qui n'en ont pas (16,3 %).
  • Près de 6 organisations sur 10 ont élaboré une stratégie en matière de chaîne d'approvisionnement et d'expédition.

La solution pour réduire ce fossé entre l'appui fourni à l'accord et la concrétisation des plans d'action des entreprises repose en partie sur l'utilisation des services de partenaires tiers pour les activités d'exportation. La moitié des entreprises interrogées dans le cadre du sondage ont actuellement recours aux services d'une entreprise tierce pour leurs activités d'exportation ou auraient avantage à le faire. Parmi celles-ci, 84 % recommanderaient aux entreprises de toute taille de miser sur les services d'un tiers spécialisé en chaîne d'approvisionnement.

« Il est encourageant de constater que la mise en place d'une stratégie en matière de chaîne d'approvisionnement de calibre international est essentielle pour favoriser l'innovation et la productivité », ajoute madame Falcone. « À titre de spécialistes mondiaux en matière de logistique, nous encourageons les entreprises de toute taille, mais particulièrement les petites, à prendre le temps de mieux se renseigner sur cet accord. En intégrant leurs produits ou services à des chaînes de valeur mondiales, les entreprises de toute taille peuvent tirer profit de cette opportunité. L'AECG constitue un canal exceptionnel vers un marché qui se vante de compter plus de 500 millions de personnes qui vivent et travaillent au sein d'économies fortement développées et diversifiées. »

Joy Nott, présidente d'I.E. Canada, représentant les plus grands importateurs et exportateurs du pays, ajoute : « L'AECG est un nouveau type d'accord commercial idéal pour les entreprises qui doivent composer avec les réalités des marchés mondiaux actuels. L'accord permettra de réduire les obstacles rencontrés pour l'acheminement de marchandises, tout en procurant des avantages concurrentiels et en créant des possibilités d'emploi pour les Canadiens. »

Pour en savoir plus sur comment tirer profit de l'AECG, les entreprises peuvent :

Méthodologie

Ce sondage a été réalisé en ligne entre le 17 et le 21 mars 2014 au moyen du panel en ligne de Léger, LegerWeb, avec un échantillon de 807 personnes partout au Canada qui sont employé ou propriétaire d'une entreprise qui dépense à l'heure actuelle au moins 5 000 $ par année en frais d'expédition. Seules les personnes occupant un poste de directeur ou supérieur étaient admissibles. Aucune connaissance de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne n'était requise pour répondre à ce sondage.

Un échantillon aléatoire de la même taille entraînerait une marge d'erreur maximale de +/- 3,5 %, 19 fois sur 20.

À propos d'UPS
Chef de file mondial en matière de logistique, UPS (NYSE : UPS) offre une vaste gamme de solutions pour le transport de colis et de fret, la facilitation des échanges internationaux et la mise en place d'une technologie de pointe pour une gestion efficace des affaires. UPS, dont le siège social est situé à Atlanta, en Géorgie aux États-Unis, dessert plus de 220 pays et territoires. L'adresse de son site Web est ups.com® et son blogue est accessible au www.blog.ups.com. Pour obtenir toutes les nouvelles de dernière heure au sujet d'UPS, visitez le pressroom.ups.com/RSS (en anglais).

SOURCE : UPS Canada Ltee.

Renseignements :


Katie Boland, APEX
416-934-2121 / kboland@apexpr.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.