Moins de 65 cents par jour pour ne pas risquer de perdre sa chemise - Parce que l'assurance habitation, ça couvre plus que les biens

LÉVIS, QC, le 27 juin 2012 /CNW Telbec/ - Il fait beau, il fait chaud, un temps idéal pour une sortie en vélo. Et paf ! Un caillou, une embardée et le beau vélo tout neuf qui poursuit sa route seul avant de s'écraser contre la portière d'une jolie décapotable. Plus de peur que de mal mais le vélo est bon à jeter… et la portière bonne à changer.

Une situation ordinaire qui peut coûter cher au tiers des locataires québécois âgés de 18 à 34 ans qui ne possèdent pas d'assurance habitation. En effet, selon un sondage commandé par Desjardins Assurances générales, au Québec, 35 % des 18-34 ans (contre 23 % pour le reste de la population) n'assurent pas leur appartement.

Les trois principales raisons invoquées par tous les répondants pour ne pas assurer leurs biens sont, pour 31 % d'entre eux, parce qu'ils n'y ont jamais pensé, 30 % trouvent trop onéreuse la prime d'assurance et 18 % croient ne pas posséder assez de biens de valeurs. Plusieurs seraient surpris d'apprendre que pour moins de 65 cents par jour il est possible d'assurer tous ses biens et du même coup de bénéficier d'une protection fort utile lorsque l'on doit payer le remplacement de la portière abîmée et du vélo tout neuf.

« Il faut garder à l'esprit que l'assurance habitation va aider l'assuré à récupérer ses propres biens en cas de dommages, mais elle va aussi le couvrir pour les dommages que lui et les personnes à sa charge pourraient causer aux biens d'autrui. C'est ce que l'on appelle la responsabilité civile, et c'est inclus avec la police d'assurance habitation », souligne Denis Côté, Vice-président à la commercialisation, chez Desjardins Assurances générales.

D'ailleurs le sondage indique qu'environ la moitié des locataires entre 18 et 34 ans qui ne sont pas assurés, ignorent l'existence de la responsabilité civile. « Il est important de comprendre que si l'on n'est pas protégé par une assurance habitation et que l'on est responsable d'un dégât important, la santé financière du locataire et celle de ses proches se retrouve automatiquement menacée, et pour longtemps », rappelle M. Côté.

Effectivement, si l'on est responsable de son vélo, on est très certainement aussi responsable des dommages que l'on pourrait causer si, en prenant feu, notre appartement détruit le bloc au complet ou une bonne partie de celui-ci. Et dans un tel cas, les montants de réparation et de reconstruction réclamés aux locataires pourraient être faramineux.

Desjardins Assurances générales a mis en ligne une vidéo assez éloquente sur le sujet : http://www.youtube.com/watch?v=_bz0LYEmECA&feature=plcp.

Répertorier ses biens

C'est sans aucun doute quand on commence à regarder ce que l'on possède que l'on se rend compte des coûts de remplacement de nos biens. Alors pourquoi ne pas profiter du 1er juillet, journée nationale du déménagement, pour répertorier ses biens ? Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) a développé un formulaire à cet effet (http://www.infoassurance.ca/fr/documents/inventaires-biens/). D'ailleurs lors d'un déménagement les biens demeurent assurés, du point A au point B.

Il faut savoir que chez les locataires assurés, la valeur moyenne d'une réclamation pour vol s'élève à 2 500 $, pour un incendie il faut compter 10 000 $ en moyenne, quant à la responsabilité civile, on parle d'une réclamation moyenne de plus de 8 000 $. « N'oublions pas non plus, qu'en cas de dommages forçant la relocalisation de l'assuré, des frais de subsistance lui sont versés », précise M. Côté.

À propos de Desjardins Groupe d'assurances générales

Filiale du Mouvement Desjardins, Desjardins Groupe d'assurances générales (DGAG) offre des produits d'assurance habitation et d'assurance automobile aux consommateurs canadiens et des produits d'assurance commerciale aux entreprises du Québec. Avec plus de 3 700 employés au Canada, un portefeuille de plus de 2 millions de polices en vigueur, des primes brutes souscrites de 1,9 milliard de dollars et un actif d'environ 4 milliards de dollars, DGAG se classe parmi les plus importants assureurs de dommages au Canada.

À propos du Mouvement Desjardins

Avec un actif de 196,4 milliards de dollars, le Mouvement Desjardins www.desjardins.com est le premier groupe financier coopératif du Canada. S'appuyant sur la force de son réseau de caisses au Québec et en Ontario, ainsi que sur l'apport de ses filiales dont plusieurs sont actives à l'échelle canadienne, il offre toute la gamme des produits et services financiers à ses 5,6 millions de membres et clients. Le Mouvement Desjardins, c'est aussi le regroupement d'expertises en Gestion du patrimoine et Assurance de personnes, en Assurance de dommages, en Services aux particuliers ainsi qu'en Services aux entreprises. L'un des plus importants employeurs au pays et classé parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada en 2012MC, il mise sur la compétence de ses 44 645 employés et l'engagement de près de 5 400 dirigeants élus. Desjardins offre un programme en éducation et coopération à l'intention de ses membres et du grand public. Pour en savoir plus, visitez le site www.desjardins.com/coopmoi.


SOURCE LE MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS

Renseignements :

(à l'intention des journalistes seulement) :

Caroline Phémius
Relations de presse
Mouvement Desjardins
514 281-7000 ou 1 866 866-7000, poste 7646
media@desjardins.com

Profil de l'entreprise

LE MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS

Renseignements sur cet organisme

Desjardins Assurances Générales

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.