Modifications au questionnaire du recensement de Statistique Canada - Le CPJ
en désaccord avec la décision du gouvernement fédéral

QUÉBEC, le 19 juill. 2010 /CNW Telbec/ - Le Conseil permanent de la jeunesse (CPJ) déplore la décision du gouvernement fédéral de ne plus rendre obligatoire le questionnaire long du recensement de 2011. Cette décision aura un impact négatif sur la qualité et la quantité des données recueillies, notamment en matière de jeunesse.

Étant lui-même un organisme de recherche qui a pour mandat de conseiller le gouvernement, le CPJ ne peut pas être indifférent au fait que cette décision sera une grande perte pour la recherche.

La présidente du Conseil permanent de la jeunesse, madame Geneviève Dallaire, précise que "dans nos activités de recherche qui touchent les jeunes, nous utilisons régulièrement les données de recensement de Statistique Canada. Nous l'avons fait plus récemment dans des dossiers comme le désir d'enfant chez les jeunes, la santé psychologique des jeunes travailleurs, l'accessibilité aux études postsecondaires. Les données du recensement sont précieuses pour les organismes de recherche."

Le CPJ abonde dans le même sens que l'Institut de la Statistique du Québec voulant que le caractère facultatif du nouveau recensement pourrait amener une diminution du taux de réponse et ainsi être moins représentatif de la société.

"Les politiques publiques se basent sur la recherche et sur l'information juste de ce qu'est notre société. Évidemment, plus les données sont riches, meilleures seront la qualité de la recherche et la compréhension des problématiques sociales", ajoute Geneviève Dallaire.

Comme l'orientation prise par le gouvernement du Canada risque de priver le Québec d'une source d'information de base essentielle pour l'élaboration, le suivi et l'évaluation de ses politiques publiques, l'Institut de la Statistique du Québec mènera une consultation auprès des ministères et de plusieurs organismes gouvernementaux concernés, le 19 août prochain à laquelle le CPJ a déjà confirmé sa participation.

    
    RÔLE DU CONSEIL PERMANENT DE LA JEUNESSE
    ----------------------------------------
    

Rappelons que le Conseil permanent de la jeunesse a pour mandat de conseiller le gouvernement du Québec sur toute question relative à la jeunesse. Malgré l'intention du gouvernement provincial d'abolir le CPJ d'ici la fin de l'année, il veille toujours à promouvoir et à défendre les intérêts des jeunes du Québec.

-%SU: CPN,SOC,TEC

-%RE: 1

SOURCE Conseil permanent de la jeunesse

Renseignements : Renseignements: Carole Rocheleau, responsable des communications, Conseil permanent de la jeunesse, Tél.: (418) 644-6740, Cellulaire: (418) 670-1954

Profil de l'entreprise

Conseil permanent de la jeunesse

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.