Modifications à la Loi sur les mines - Pour une réelle et essentielle
participation des collectivités

NICOLET, QC, le 23 août /CNW Telbec/ - « Si l'on n'arrive pas à franchir le cap d'une réelle participation des collectivités dans la prise de décision, on perpétue la désaffection envers les élus locaux et on les embourbe dans des schémas et des procédures bureaucratiques sans portée réelle et suffisante sur le développement de leur territoire » a déclaré la présidente de Solidarité rurale du Québec, Claire Bolduc dans le cadre des audiences publiques sur la Loi modifiant la Loi sur les mines. À cette occasion, elle a formulé une demande précise touchant directement les dispositions du projet de loi nº 79 qui passe sous silence toute la question de l'aménagement du territoire. « Nous insistons sur l'inclusion du développement minier à l'intérieur du schéma d'aménagement et de développement du territoire ». La prise en compte de cette demande permettrait une prise de décision modulée et adaptée selon les territoires et leurs particularités, réduisant ainsi les conflits d'usage tout en augmentant l'acceptabilité sociale des projets de développement minéral. Pour la Coalition, les dispositions projetées de la Loi sur les mines privent les MRC des outils dont elles devraient pourtant disposer pour assurer leurs responsabilités en matière d'aménagement et de développement économique, social et environnemental.

Exprimant la volonté de Solidarité rurale de voir le modèle actuel de l'exploitation des ressources minérales basé sur le volume passer à un autre, fondé sur la valeur ajoutée, sa présidente a déclaré « Nous possédons plusieurs des morceaux du puzzle de la prospérité durable : des ressources minières qui entrent dans les composantes des technologies vertes, des savoirs et des universités partout sur le territoire, des outils collectifs de financement et surtout un contexte où l'expansion de l'économie verte nous ouvre de grandes opportunités ». En plus d'insister sur l'importance de la valeur ajoutée, Solidarité rurale du Québec a invité la Commission parlementaire à aborder le projet de loi dans une perspective globale de développement des communautés et d'occupation des territoires.

À propos de Solidarité rurale du Québec
Créée en 1991 pour assurer le suivi des États généraux du monde rural, Solidarité rurale du Québec a pour mission de promouvoir la revitalisation et le développement du monde rural, de ses villages et de ses communautés, de manière à renverser le mouvement de déclin et de déstructuration des campagnes québécoises. Composée d'une vingtaine d'organismes nationaux, de quelque 200 membres corporatifs et individuels, la Coalition agit, depuis juin 1997, à titre d'instance-conseil du gouvernement du Québec en matière de ruralité. SRQ a déposé en juin 2010 un avis sur l'occupation des territoires au gouvernement du Québec. Cette vaste réflexion sur les grands enjeux de développement du Québec est assortie d'une mobilisation de 22 organisations nationales d'envergure. L'avis est disponible en ligne : http://solidarite-rurale.qc.ca/pos_memoires.aspx

SOURCE Solidarité rurale du Québec

Renseignements : Renseignements:

Caroline Jacob
Agente de recherche
Solidarité rurale du Québec
Téléphone : 819 293-6825 poste 24
Cellulaire : 819 386-7464
Courriel : cjacob@solidarite-rurale.qc.ca

Profil de l'entreprise

Solidarité rurale du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.