Modifications à la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier - Les producteurs forestiers s'opposent à l'affaiblissement du principe de résidualité (art.91)

LONGUEUIL, QC, le 5 juin 2012 /CNW Telbec/ - La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) a comparu aujourd'hui devant la Commission parlementaire chargée d'analyser le projet de loi 67 venant modifier la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier qui entrera en vigueur en 2013.

Les représentants des 130 000 propriétaires forestiers québécois ont exprimé un sérieux doute quant à la capacité du nouveau régime forestier de corriger les imperfections du marché du bois au Québec. Le projet de loi 67 viendrait éroder le principe de résidualité (art.91 de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier) en accordant un statut prioritaire à un large de volume de bois provenant des forêts publiques, et ce, au détriment des autres sources d'approvisionnements déjà consacrées prioritaires pour l'industrie forestière, notamment les bois de la forêt privée, les résidus des scieries, la fibre recyclée et ceux de l'extérieur du Québec.

Si rien ne change dans le projet de loi 67, l'importante production de bois rond récoltée sur les terres publiques fermera encore davantage la porte aux dizaines de milliers de producteurs de la forêt privée souhaitant faire affaire avec les usines de produits forestiers.

« Pour être un succès, le nouveau régime forestier devra permettre aux compagnies de la transformation de faire des profits avec leurs activités, tout en permettant à leurs fournisseurs d'en faire autant. Cette condition est encore plus importante dans un contexte où les plantations forestières réalisées depuis quarante ans en forêt privée exigent maintenant des éclaircies d'entretien qui entraîneront la récolte de bois sans preneurs. Autrement, nous ne profiterons pas du plein potentiel de nos investissements sylvicoles, financés avec l'aide de l'État », a indiqué M. Pierre-Maurice Gagnon, producteur forestier et président de la FPFQ.

Dans son mémoire présenté aujourd'hui, la FPFQ demande donc au ministère de renforcer l'article 91 de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier, en soustrayant les bois ronds récoltés sur terres publiques des sources prioritaires d'approvisionnement des usines.

La Fédération des producteurs forestiers est l'organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 130 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 36 000 producteurs forestiers. L'action régionalisée de ses quatorze syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu'une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires.


SOURCE Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ)

Renseignements :

Nathalie Dansereau
Responsable des communications
Fédération des producteurs forestiers du Québec
T. 450 679-0530 poste 8207 | dansereaun@upa.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.