Mission du ministre Jean D'Amour en Islande et au Royaume-Uni - Des vitrines prestigieuses pour la Stratégie maritime et des rencontres enrichissantes pour l'avenir de l'environnement maritime de part et d'autre de l'Atlantique

QUÉBEC, le 19 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D'Amour, revient emballé d'une mission de cinq jours en Islande et au Royaume-Uni, lors de laquelle il a rencontré plusieurs acteurs européens du domaine maritime, en plus d'avoir eu l'occasion de présenter la Stratégie maritime à une importante tribune européenne.

En Islande, le ministre avait pour objectif de raffiner ses connaissances à l'aide du modèle islandais de développement des affaires dans les domaines de la valorisation des ressources marines et des biotechnologies marines. Il a rencontré la ministre islandaise des Pêcheries et de l'Agriculture, Thorgerður Katrín Gunnarsdóttir, a participé à une table ronde d'experts gouvernementaux et s'est finalement entretenu avec plusieurs dirigeantes et dirigeants d'organisations et d'entreprises spécialisées dans ces domaines.

Par la suite, le ministre s'est déplacé vers le Royaume-Uni, où il s'est d'abord rendu à l'Organisation maritime internationale, pour entreprendre une discussion avec des spécialistes sur la sécurité du transport maritime des marchandises et des personnes. Il s'est ensuite entretenu avec une des secrétaires adjointes à la Commission OSPAR, une organisation européenne dont le secrétariat est basé à Londres et qui unit quinze gouvernements européens dans une démarche de coopération de protection de l'environnement marin de l'Atlantique du Nord-Est.

Le point culminant de la mission du ministre est toutefois survenu hier, alors qu'il prononçait une allocution en ouverture de la conférence de la Journée maritime européenne, à l'invitation de la Commission européenne. Cette rencontre rassemblait plus de huit cents personnes issues notamment des milieux politique, entrepreneurial et de la recherche et provenant de partout en Europe. Plusieurs conférences et panels de discussions s'y déroulaient sur divers thèmes ayant en commun les occasions et les défis que présentent le monde maritime et la santé des océans.

Dans son discours portant sur la Stratégie maritime du Québec, le ministre a fait valoir les nombreuses possibilités d'affaires et de partenariats que le Québec a à offrir, notamment en raison de sa position géographique unique, de la présence d'un réseau portuaire stratégique et d'une main-d'œuvre qualifiée. Il a aussi mentionné la création récente du Réseau Québec maritime et de l'Institut France-Québec pour la coopération scientifique en appui au secteur maritime ainsi que de l'implantation prochaine d'un centre d'expertise en gestion des risques d'incidents maritimes. À l'occasion de la conférence, le ministre s'est également entretenu avec le commissaire européen à l'Environnement, aux Affaires maritimes et aux Pêcheries, Karmenu Vella. Il a aussi rencontré le président des Açores, Vasco Cordeiro, également président de la Conférence des régions périphériques maritimes, un organisme rassemblant environ 160 régions issues de plus de 25 États de l'Union européenne et de pays non-membres, afin de discuter des possibilités de coopération entre le Québec et ces organisations.

Pour clore la journée d'hier, le ministre a eu l'occasion de visiter les installations du Centre for Environment, Fisheries and Aquaculture Science, un centre de recherche du Gouvernement britannique, en compagnie du président-directeur général, Tom Karsten. Il a profité de cette visite pour présenter la Stratégie maritime à de nombreux chercheurs et chercheuses du Centre.  La visite a en outre permis d'explorer des pistes de collaboration future entre le Réseau Québec Maritime et le Centre.

Citation :
« Depuis le début de l'aventure de la Stratégie maritime, je suis persuadé que c'est en établissant des partenariats que nous propulserons durablement notre environnement maritime. À l'issue de cette mission des plus enrichissantes, j'en suis plus convaincu que jamais. J'ai rencontré des spécialistes dans des secteurs variés du domaine maritime des quatre coins de l'Europe et j'ai été ravi de constater que leur amour pour la mer et leur savoir sont immenses. Je crois fermement que le Québec a le potentiel de conclure des alliances stratégiques gagnantes à la fois pour notre économie et pour notre environnement maritime. C'est résolument en unissant nos connaissances, de part et d'autre de l'Atlantique, que nous serons mieux outillés pour ce faire. Qu'il soit question de tourisme, de transport, de logistique, de recherche ou de biotechnologies marines, je suis impatient de mettre à profit les apprentissages réalisés au cours de cette mission, pour faire du Québec, plus que jamais, un acteur majeur sur la scène maritime mondiale. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes

Lien connexe :
stratégiemaritime.gouv.qc.ca.

 

Source :

Marc Lapointe


Attaché de presse


Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes


418 691-5650


marc.lapointe@economie.gouv.qc.ca

 

SOURCE Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes

Renseignements : Marc Lapointe, Attaché de presse, Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes, 418 691-5650, marc.lapointe@economie.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.