Mise en œuvre du Plan d'action gouvernemental 2015-2018 - La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble - Dévoilement du rapport L'engagement des femmes dans la radicalisation violente

QUÉBEC, le 27 oct. 2016 /CNW Telbec/ - La vice-première ministre et ministre responsable de la Condition féminine et de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, en compagnie de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre, et de la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Mme Kathleen Weil, a procédé aujourd'hui au dévoilement du rapport L'engagement des femmes dans la radicalisation violente, produit par le Conseil du statut de la femme et le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, en collaboration avec le Secrétariat à la condition féminine.

Issu du Plan d'action gouvernemental 2015-2018 - La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble, ce rapport vise notamment à mieux définir ce que constitue la radicalisation menant à la violence et porte entre autres sur la situation et l'engagement des femmes dans l'islamisme radical ou auprès de certains groupes djihadistes actuels. À la lumière de ce rapport, le Secrétariat à la condition féminine effectuera un suivi auprès du comité de travail interministériel sur la radicalisation pour que les actions en cours s'inspirent des nuances et des éléments explicatifs des parcours de radicalisation des jeunes femmes étudiées.

« La radicalisation menant à la violence crée de l'inquiétude et, par le fait même, suscite un intérêt marqué partout dans le monde. Aux yeux de notre gouvernement, il était essentiel de recenser les facteurs qui différencient le processus de radicalisation menant à la violence des filles et des femmes de celui des garçons et des hommes. Je suis convaincue que ce rapport saura nous éclairer sur les questions relatives à ce processus », a déclaré la ministre Lise Thériault.

Rappelons que le Plan d'action gouvernemental 2015-2018 - La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble, rendu public en juin 2015, vise à apporter une réponse concertée au phénomène de la radicalisation menant à la violence et prévoit des mesures qui permettront d'assurer la sécurité des Québécoises et des Québécois ainsi que de favoriser la cohésion sociale en matière de diversité ethnoculturelle.

« La mobilisation du Québec pour le phénomène de la radicalisation menant à la violence se traduit également par nos actions sur la scène internationale. Nous accueillerons, dans quelques jours et en collaboration avec l'UNESCO, une conférence internationale sur le sujet. Le Québec a une grande expertise reconnue dans le domaine, et cette dernière est bonifiée par le présent rapport », a indiqué la ministre Christine St‑Pierre.

« Le rapport d'analyse du Conseil du statut de la femme est d'un grand intérêt pour la suite du plan d'action gouvernemental de lutte contre la radicalisation menant à la violence. Il faut se rappeler que l'approche du plan reflète les valeurs qui sont chères à la société québécoise, comme la solidarité, l'inclusion et l'égalité. C'est dans cet esprit que nous avons lancé cinq projets portant sur des modèles de réussite, lesquels s'adressent aux jeunes, aux femmes et aux hommes des écoles secondaires et du collégial. Nous voulons que ces jeunes puissent développer un sentiment d'appartenance, et qu'ils soient encouragés à croire en leurs capacités et à prendre leur place dans la société québécoise », a déclaré la ministre Kathleen Weil.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine

Renseignements : Sources : Karl W. Sasseville, Attaché de presse, Cabinet de la vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Tél. : 418 691-5650; François Caouette, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Tél. : 418 649-2319; Gabrielle Tellier, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'InclusionTél. : 514 873-9940; Information : Jean-Pierre D'Auteuil, Responsable des relations médias, Direction des communications, Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Tél. : 418 691-5698, poste 4868, Cell. : 418 559-0710


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.