Mise au point du ministère sur la sanction des résultats des élèves de la 4e et de la 5e secondaire

QUÉBEC, le 28 avril 2017 /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur rappelle que le traitement statistique des résultats des élèves à des fins de sanction des études est effectué selon des procédés mis en place dans les années 80 avec le concours d'experts en statistiques et en évaluation.

Le guide de gestion de sanction des études du Ministère prévoit ce qui suit : « la note finale de 58 % ou de 59 % obtenue pour les matières qui ne comportent aucun volet − et dont les apprentissages sont évalués à l'aide d'une épreuve unique − sera portée à 60 %. Dans le cas d'une matière avec volets, qui comprend au moins une épreuve unique, seul le sommaire (ou la note globale) de 58 % ou de 59 % sera portée à 60 % ». 

Ainsi, lorsqu'un résultat à une matière se situe tout près du seuil de réussite (58 % et 59 %), il est ramené à 60 % pour tenir compte du fait qu'il puisse y avoir eu une erreur de mesure dans l'ensemble des évaluations qui couvrent la matière. En présence d'une erreur de mesure possible, on cherche à éviter de porter préjudice à un élève en le mettant en échec alors qu'il aurait les acquis minimaux.

Cette pratique existe d'ailleurs dans d'autres juridictions telles que le Nouveau-Brunswick et l'Alberta, où des seuils de réussite de 55% et de 50 % sont respectivement établis, et où des notes provenant des écoles sont combinées avec les résultats obtenus aux épreuves provinciales.

Allégations de pression pour les résultats aux épreuves locales

À la suite d'allégations concernant une possible manipulation des résultats scolaires de certains élèves, le Ministère procédera à des vérifications auprès des partenaires du réseau à la demande du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, afin de documenter les pratiques rapportées.

Rappelons que les commissions scolaires et, par conséquent, les directions d'établissements, doivent s'assurer, conformément à la Loi sur l'instruction publique, que chaque école évalue les apprentissages des élèves, notamment par des épreuves internes, en plus d'appliquer les épreuves imposées par le ministre. Il appartient ainsi aux commissions scolaires de transmettre au Ministère les résultats requis par ce dernier aux fins, notamment, de la sanction des études.

Liens connexes :

Le Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles est disponible sur le site du Ministère.

 

Source :

Marie B. Deschamps


Attachée de presse
du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport,
ministre de la Famille et ministre responsable
de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine


418 644-0664

 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Renseignements : Marie B. Deschamps, Attachée de presse du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, 418 644-0664


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.