Mise à jour économique et financière - Le Conseil du patronat du Québec appuie l'objectif de maintenir le retour à l'équilibre budgétaire

MONTRÉAL, le 28 mars 2013 /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec appuie le ministre des Finances et de l'Économie, M. Nicolas Marceau, qui a annoncé dans sa mise à jour économique et financière présentée aujourd'hui l'intention du gouvernement de garder le cap sur un retour à l'équilibre budgétaire dans les délais prévus, soit en 2013-2014.

Pour la communauté des affaires, il s'agit d'une condition essentielle pour permettre au gouvernement de conserver une situation financière saine et se garder la marge de manœuvre nécessaire afin d'assumer ses missions essentielles sans reporter le fardeau de la dette sur les épaules des générations futures.

« La croissance économique étant plus faible que prévue, nous enjoignons le gouvernement à maintenir un contrôle serré de la croissance de ses dépenses, notamment en prévoyant l'instauration d'un cran arrêt quant à l'établissement de tout nouveau programme. Par ailleurs, le gouvernement peut accroître ses revenus à plus long terme en misant sur nos atouts et nos richesses et en mettant en place les meilleures conditions possibles pour favoriser le développement économique et assurer ainsi une prospérité durable pour l'ensemble des Québécois », a indiqué le président du Conseil du patronat, M. Yves-Thomas Dorval.

Selon le Conseil, le gouvernement peut utiliser différents leviers à sa disposition pour offrir un environnement d'affaires plus propice pour attirer et retenir les investissements et favoriser ainsi la création d'emplois et la génération de revenus provenant de l'impôt sur le revenu et de taxes à la consommation.

De façon plus spécifique, mais non exclusive, si le gouvernement accélérait la prise de décision pour ce qui est de l'exploitation responsable de nos ressources naturelles (que ce soit dans le secteur minier, dans les hydrocarbures ou dans l'industrie forestière), entre autres en accélérant l'émission d'autorisations pour l'exploration et l'exploitation en la matière, cela contribuerait grandement à générer des revenus fiscaux considérables pour l'État québécois, sans même avoir à augmenter le niveau des redevances.

Rappelons, à titre d'exemple, que le salaire annuel moyen dans le secteur minier avoisine les 100 000 $. La création de 10 000 emplois dans ce secteur par la mise de place d'un environnement d'affaires plus attrayant générerait ainsi des centaines de millions de dollars en retombées fiscales directes pour le gouvernement, sans compter l'effet multiplicateur indirect.

■ ■ ■

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.

SOURCE : Conseil du patronat du Québec

Renseignements :

Renseignements et entrevues : 
Patrick Lemieux
Conseiller - Communications
Cell. : 438 886 9804


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.