Mise à jour économique et budgétaire fédérale - Le Conseil du patronat du Québec se montre satisfait de la volonté du gouvernement de maintenir le cap vers un retour rapide à l'équilibre budgétaire

MONTRÉAL, le 12 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec se montre optimiste à la suite de la présentation aujourd'hui par le ministre fédéral des Finances, M. Jim Flaherty, de la mise à jour des projections économiques et budgétaires. L'organisme constate avec satisfaction que les appels répétés lancés par le milieu des affaires au Québec et au Canada au cours des derniers mois et des dernières années pour un retour rapide à l'équilibre budgétaire pour maintenir des finances publiques saines et une fiscalité concurrentielle pour les contribuables et les entreprises ont manifestement été entendus par le gouvernement fédéral, qui a appliqué des mesures concrètes et responsables pour atteindre cet objectif.

« Alors que la situation économique mondiale demeure incertaine, la réduction significative du déficit - favorisée notamment par un contrôle plus serré de la croissance des dépenses publiques - et le maintien du calendrier de retour à l'équilibre budgétaire pour 2015-2016 constituent de bonnes nouvelles et permettront au gouvernement fédéral de disposer d'une plus grande marge de manœuvre et d'avoir les coudées franches advenant un nouveau ralentissement économique. Plusieurs autres législatures au pays, notamment le gouvernement du Québec, auraient tout à gagner à s'inspirer davantage d'une telle approche », a déclaré le président du Conseil du patronat, M. Yves-Thomas Dorval.

Le Conseil du patronat réitère par ailleurs son appréciation quant au gel des taux de cotisation pour les employeurs et les travailleurs au régime d'assurance-emploi pour 2014, 2015 et 2016, une mesure qui contribuera à maintenir une fiscalité globale concurrentielle et qui favorisera l'investissement et la création et le maintien d'emplois.

Du même souffle, l'organisme se montre cependant inquiet quant à la proposition exprimée par certains ministres des Finances provinciaux visant à bonifier le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec. Pour le Conseil du patronat, une telle approche universelle serait non seulement inefficace pour répondre aux enjeux de sécurité financière à la retraite auxquels doivent faire face certaines catégories de la population, mais s'avérerait potentiellement néfaste en réduisant le revenu disponible des travailleurs canadiens et en alourdissant la facture des taxes sur la masse salariale payée par les employeurs au Canada (et particulièrement au Québec, où ce fardeau est 45 % plus élevé qu'ailleurs au pays).

Dans les commentaires qu'il présentera la semaine prochaine à l'occasion des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le Conseil du patronat fera d'ailleurs part de ses propositions à ce sujet ainsi que par rapport à d'autres dossiers prioritaires pour les employeurs du Québec, notamment en matière de formation de la main-d'œuvre, d'assurance-emploi, d'innovation et de productivité et d'infrastructures de transport.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.

SOURCE : Conseil du patronat du Québec

Renseignements :

et entrevues : 

Patrick Lemieux
Conseiller principal - Communications
Cell. : 438 886 9804


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.