Mise à jour économique du Canada : le CPQ souligne les investissements en infrastructures, mais demeure inquiet quant au déficit du gouvernement

MONTRÉAL, le 1 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Alors que le ministre des Finances du Canada, M. Bill Morneau, dévoile sa mise à jour économique, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) rappelle que la croissance économique anémique du Canada motive des investissements dans des secteurs à forte création d'emplois et de croissance. À cet effet, le CPQ note que le gouvernement fédéral, en mettant le pied sur l'accélérateur, prévoit l'équivalent de 180 milliards de dollars entre 2016 et 2028 d'investissements totaux dans les infrastructures au pays.

Cependant « l'annonce d'un déficit de 25 milliards de dollars doit nous inciter à la plus grande prudence, car à long terme nous risquons de replonger le Canada dans un déficit structurel. Bien qu'investir dans les infrastructures stimule l'économie, il est essentiel que le gouvernement limite ses dépenses d'opération s'il veut renouer avec l'équilibre et se garder une marge de manœuvre advenant une autre récession et pour préserver la prospérité des générations futures », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Un plan bonifié pour les infrastructures

Le CPQ tient à souligner la création de la Banque de l'infrastructure du Canada, qui devra investir 35 milliards de dollars en projets d'infrastructures, ainsi que l'injection de 81 milliards de dollars supplémentaires dans le transport en commun, dans les infrastructures vertes au cours des 11 prochaines années.

Concernant la Banque, le CPQ estime qu'il y a certainement lieu d'innover dans le montage financier des grands projets d'infrastructures stratégiques au pays et de créer des effets de levier pour le privé. Il ne faudrait pas, par contre, que les délais législatifs nécessaires à sa mise sur pied viennent mettre en péril la participation du fédéral dans des projets tels que le REM, par exemple, ou d'autres projets d'envergure au pays. À cet effet, il encourage le gouvernement à faire en sorte que sa stratégie d'investissement soit adéquatement concertée avec les gouvernements provinciaux et municipaux.

Miser sur la compétitivité des entreprises pour relancer l'économie

Le CPQ rappelle l'importance de miser sur la compétitivité des entreprises pour relancer l'économie du Canada de façon durable et assurer la prospérité au bénéfice des générations futures. « L'innovation, le capital humain et l'investissement privé et public sont les piliers pour renforcer l'économie canadienne de façon durable. Il faut multiplier les efforts visant à améliorer la productivité, la commercialisation et l'exportation dans les secteurs économiques névralgiques », rappelle M. Dorval.

Dans cette veine, en mettant en œuvre sa stratégie en matière de compétences mondiales, le gouvernement fédéral reconnaît l'importance exprimée par le CPQ depuis de nombreuses années de reconnaître plus rapidement les compétences et les talents issus de l'international, en commençant par des délais de délivrance accélérés pour les visas et permis de travail.

« La situation démographique du Québec et du Canada justifie qu'on prenne les grands moyens pour permettre à nos entreprises d'accéder à un réservoir de talents qui viennent de partout dans le monde. En complément, le CPQ attendra beaucoup aussi de la stratégie fédérale de l'innovation au cours des prochains mois pour soutenir la compétitivité des entreprises également », selon M. Dorval.

Le CPQ rappelle l'importance que le Canada entretienne un environnement d'affaires des plus attrayants sur le plan de la fiscalité et de la réglementation, notamment concernant les délais d'approbation ou d'autorisation des projets, et salue les efforts du gouvernement du Canada dans la ratification de l'Accord économique et commercial global avec l'Union européenne.

Un nécessaire plan de retour à l'équilibre pour le budget 2017-18

Enfin, « un plan financier clair prévoyant un retour à l'équilibre budgétaire dans quelques années est primordial, car il en va de la sécurité financière des générations futures sur lesquelles nous ne devons pas reporter le fardeau fiscal afin de nous payer des services aujourd'hui », de conclure, M. Dorval.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec

Renseignements : Camilla Sironi, Conseillère principale - Communications et relations avec les médias, csironi@cpq.qc.ca, Bureau : 514-288-5161 poste 243, Cell. : 514-265-5471

LIENS CONNEXES
http://www.cpq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.