Mise à jour économique - Une véritable farce, selon François Bonnardel

QUÉBEC, le 26 nov. 2015 /CNW Telbec/ - À la suite du dévoilement par le ministre des Finances de la mise à jour économique, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de finances publiques et député de Granby, François Bonnardel, constate que ce sont les Québécois qui financent encore et toujours le retour à l'équilibre budgétaire promis par les libéraux. Il craint de plus une nouvelle hausse de la taxe sur l'essence, à la suite de commentaires en ce sens du ministre Leitão en conférence de presse.

François Bonnardel rappelle que les libéraux ont déjà augmenté en moyenne de 1 500$ le fardeau fiscal des familles. « Pour équilibrer un budget, il y a deux façons de faire : contrôler les dépenses ou augmenter les revenus. Du côté des dépenses, le gouvernement maintient ses objectifs de contrôle. Mais là où ça se corse, c'est définitivement du côté des revenus : on parle d'une croissance anémique de 1,5%. Les contribuables sont donc actuellement les seuls à faire les frais de l'équilibre budgétaire des libéraux, puisque ces derniers sont incapables de remplir les coffres en relançant l'économie », déplore-t-il, en rappelant que ce sont 3,3 milliards de dollars qui sont sortis des poches des familles et de la classe moyenne depuis les deux dernières années.

Par ailleurs, le porte-parole caquiste s'est inquiété d'une déclaration du ministre Leitao laissant présager une nouvelle hausse de la taxe sur l'essence. « Alors qu'il venait de me dire en chambre qu'il n'avait pas l'intention de hausser la taxe sur l'essence, Carlos Leitão a déclaré à un journaliste qu'il pourrait la hausser, mais aux fins de ce qu'il appelle l'écofiscalité. On ne peut pas faire confiance à cet homme! », s'est exprimé M. Bonnardel.

François Blais désavoué

Même s'il prend acte du contrôle des dépenses, le porte-parole de la CAQ n'est pas prêt à applaudir pour autant, étant donné que le gouvernement Couillard a fait le choix de couper dans les services plutôt que dans la bureaucratie. « Depuis l'arrivée au pouvoir des libéraux, il y a un manque à gagner de 621M$ en éducation, de qui occasionne des coupures qui affectent directement le service aux élèves, particulièrement les enfants avec des difficultés d'apprentissage. Je constate que ce trou de 621M$ est compensé d'un maigre 20M$ cette année et d'un hypothétique 80M$ par année, conditionnel aux prochains budgets du gouvernement. C'est donc dire que François Blais, qui jugeait maladroit de débloquer des sommes pour l'éducation, est désavoué par le ministre des Finances », a déclaré M.

Bonnardel, en insistant sur le fait que les importantes coupures des libéraux en éducation demeurent malgré cette mise à jour économique.

Aucune mesure de relance

Le chapitre consacré au plan économique du gouvernement est une véritable farce pour François Bonnardel. « Ce n'est, ni plus ni moins, qu'un copié-collé des frileuses mesures présentées lors du dernier budget. La CAQ a déjà fait la démonstration que le Plan Nord et la Stratégie maritime, deux projets majeurs avancés par le gouvernement, ne sont que des coquilles vides qui ne présentent aucun potentiel majeur de relance économique », a ajouté le député de Granby.

Rappelons que le Québec demeure au 57e rang sur 61 de tous les états nord-américains pour la richesse par habitant et que Philippe Couillard ne prévoit pas d'amélioration à ce classement d'ici la fin de son mandat.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.