Mise à jour de l'avis de santé publique - L'éclosion d'infections à Cyclospora fait l'objet d'une enquête

OTTAWA, le 17 août 2015 /CNW/ - La présente mise à jour fait état de quatre nouveaux cas d'infection à Cyclospora déclarés au cours de cette enquête.

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada, en collaboration avec ses partenaires provinciaux en matière de santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, enquête sur 87 cas canadiens d'infection à Cyclospora signalés en Ontario, en Colombie-Britannique, en Alberta, et au Québec. La source de cette éclosion n'a pas encore été identifiée, et l'Agence et ses partenaires poursuivent l'enquête.

Le risque pour les Canadiens et les Canadiennes est faible, mais les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les personnes âgées courent un risque accru de développer des complications en cas d'infection. Au Canada et aux États‑Unis, les éclosions d'infections à Cyclospora d'origine alimentaire ont été associées à divers types de fruits et légumes frais importés.

Cyclospora est un parasite unicellulaire microscopique qui se propage par les selles des gens. Si ces dernières entrent en contact avec des aliments ou de l'eau, cela peut contaminer les personnes qui les consomment. Cette contamination cause une maladie intestinale appelée cyclosporose.

Cyclospora est plus commun dans certaines régions et certains pays tropicaux ou subtropicaux.

Au Canada, les infections à Cyclospora non liées aux voyages sont plus fréquentes au printemps et à l'été. Chez les voyageurs, elles peuvent survenir à n'importe quelle période de l'année.

Résumé de l'enquête

Au Canada, 87 cas ont été signalés en Colombie-Britannique (4), en Alberta (1), en Ontario (77), et au Québec (5). Deux personnes infectées ont été hospitalisées et sont guéries ou en voie de guérison. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes sont tombées malades entre le 3 mai et le 27 juillet 2015. Aucune source n'a encore été identifiée. L'enquête est en cours. 

Les éclosions précédentes d'infections à Cyclospora d'origine alimentaire au Canada et aux États-Unis ont été associées à divers types de fruits et légumes frais importés (préparations de salade préemballées, basilic, coriandre, baies, mesclun et pois mange-tout).

À ce jour, aucune éclosion touchant plusieurs provinces et territoires n'a été associée à des produits cultivés au Canada.

Qui est le plus à risque?

Les personnes vivant ou voyageant dans des régions tropicales ou subtropicales du monde peuvent courir un risque accru d'infection, car le parasite est présent dans certaines de ces régions.

Les personnes ayant un système immunitaire affaibli, les jeunes enfants ou les personnes âgées courent un risque accru de développer des complications en cas d'infection.

L'infection à Cyclospora répond au traitement antibiotique et n'est pas considérée comme une maladie potentiellement mortelle pour les personnes en bonne santé.

La plupart des malades se rétablissent totalement, même s'il leur faut parfois plusieurs semaines.

Ce que vous devez faire pour préserver votre santé

Bien que la source de l'éclosion n'ait pas été identifiée, les éclosions précédentes étaient associées à des fruits et légumes frais importés, notamment les préparations de salade préemballées, le basilic, la coriandre, les baies, le mesclun et les pois mange-tout.

Les conseils généraux de salubrité suivants sont importants pour réduire le risque d'infections liées aux intoxications alimentaires :

  • Lavez les fruits et les légumes avant de les manger, nettoyez les plans de travail et les planches à découper et lavez-vous les mains régulièrement.
  • Maintenez votre réfrigérateur propre et à une température inférieure à 4 °C (40 °F). Installez un thermomètre dans votre réfrigérateur pour être certain.
  • Séparez les aliments crus des autres aliments lorsque vous achetez, stockez, préparez et servez des aliments.
  • Lisez les étiquettes et suivez les instructions de préparation et de stockage pour tous les aliments. Lorsque vous achetez des aliments, vérifiez la date de péremption et, si le produit est périmé, informez-en le magasin.
  • Utilisez de l'eau chaude savonneuse pour nettoyer les couteaux, les planches à découper, les ustensiles, vos mains et toutes les surfaces qui ont été en contact avec les aliments, en particulier la viande et le poisson.
  • Réfrigérez ou congelez les denrées périssables dans les deux heures de la préparation.
  • Congelez ou consommez les restes dans les quatre jours de la préparation. Réchauffez toujours les restes jusqu'à ce qu'ils soient chauds et dégagent de la vapeur.

Symptômes

Les personnes souffrant d'une infection à Cyclospora peuvent développer une vaste gamme de symptômes. Alors que certaines personnes ne seront pas malades du tout, d'autres penseront avoir une mauvaise grippe intestinale. Peu de personnes tombent gravement malades.

Dans la semaine qui suit l'infection à Cyclospora, la majorité des personnes ont certains, ou tous les symptômes suivants :

  • une diarrhée aqueuse
  • une perte d'appétit
  • une perte de poids
  • des crampes abdominales
  • des ballonnements de l'abdomen
  • une augmentation des flatulences
  • de la nausée
  • de la fatigue

L'infection à Cyclospora peut durer de quelques jours à plusieurs semaines si elle n'est pas traitée. Les symptômes peuvent sembler disparaître et ensuite réapparaître plusieurs fois.

Comme pour toutes les maladies provoquant la diarrhée, les personnes souffrant d'une infection à Cyclospora doivent boire beaucoup de liquides pour remplacer les liquides organiques perdus et prévenir la déshydratation.

Les personnes qui ont des symptômes ou qui croient avoir été infectées par Cyclospora doivent communiquer avec un fournisseur de soins de santé ou le service de santé publique.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement a à cœur la salubrité des aliments. L'Agence de la santé publique du Canada dirige le volet sur la santé humaine de l'enquête liée à cette éclosion. Elle est en contact constant avec ses partenaires fédéraux et provinciaux pour surveiller l'éclosion et prendre des mesures concertées pour la combattre. Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) s'affaire à mener une enquête sur la salubrité des aliments pour trouver la source alimentaire de l'éclosion. Le gouvernement du Canada tiendra les Canadiens informés de tout fait nouveau relatif à cette enquête.

Renseignements additionnels

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada

Renseignements : Renseignements aux médias: Agence de la santé publique du Canada, Relations avec les médias, 613-957-2983

RELATED LINKS
http://www.phac-aspc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.