Mise à jour de l'avis de santé publique - Éclosion d'infections à Salmonella infantis

L'avis a été mis à jour pour inclure sept autres cas d'infection à Salmonella infantis associés à cette éclosion, portant le total à 98 cas. La présente mise à jour vise à rappeler aux Canadiens d'adopter des pratiques de manipulation salubre des aliments lorsqu'ils manipulent, remballent ou apprêtent des produits de volaille afin d'éviter d'être malades.

OTTAWA, le 24 déc. 2015 /CNW/ -

Pourquoi tenir compte du présent avis

Le risque pour les Canadiens est faible, mais l'Agence de la santé publique du Canada et ses partenaires tiennent à rappeler aux consommateurs l'importance de bien manipuler, remballer et préparer les produits de volaille pour éviter la maladie.

Selon l'information fournie par les personnes qui ont été malades, certains cas de maladie pourraient avoir été causés par de mauvaises pratiques de manipulation et de remballage de produits de volaille crue. D'autres personnes qui ont été malades ont mentionné avoir consommé divers types de poulet de diverses marques. La présence de bactéries de la même souche de Salmonella infantis dans un échantillon de poulet cru provenant du domicile d'une personne malade a été confirmée, ce qui suggère que le poulet cru est probablement la source de l'éclosion.

Les salmonelles sont communes dans la volaille crue ou pas assez cuite. Les salmonelles sont des bactéries naturellement présentes dans l'intestin des animaux, des reptiles et des oiseaux. Les bactéries sont le plus souvent transmises aux humains lorsqu'ils consomment, manipulent ou apprêtent mal des aliments contaminés. Les aliments contaminés sont souvent de source animale, comme la volaille, le bœuf, le lait ou les œufs, mais peuvent inclure les fruits, les légumes et les fines herbes.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

Vous pouvez éviter d'être malade en prenant des précautions lorsque vous manipulez, remballez et apprêtez des produits de volaille. Les aliments contaminés par des salmonelles ont une apparence, une odeur et un goût normaux. Suivez les conseils de sécurité qui suivent pour vous protéger et protéger votre famille.

  • Lavez-vous soigneusement les mains avec de l'eau chaude savonneuse avant et après la manipulation de tout type de produit alimentaire.
  • Faites cuire les aliments jusqu'à ce qu'ils atteignent une température sécuritaire de cuisson interne vérifiée à l'aide d'un thermomètre numérique. Les morceaux de volaille crus doivent être cuits jusqu'à ce qu'ils atteignent une température interne d'au moins 74 °C (165 °F), et la volaille entière doit atteindre au moins 82 °C (180 °F).
  • Les œufs et les aliments à base d'œufs doivent être bien cuits pour qu'ils puissent être consommés sans danger.
  • Séparez les aliments crus des autres aliments lorsque vous achetez, stockez, remballez, apprêtez et servez des aliments.
  • Ne rincez jamais la volaille avant de l'utiliser, car les bactéries peuvent se propager partout où l'eau éclabousse, ce qui multiplie les risques.
  • Lisez et suivez toujours les directives de cuisson indiquées sur l'emballage de tout produit de volaille surgelé, y compris les produits dont l'étiquette inclut certains termes comme non cuit, cuire et servir, prêt à cuire et prêt à mettre au four.
  • Utilisez de l'eau chaude savonneuse pour nettoyer les couteaux, les planches à découper, les ustensiles, vos mains et toutes les surfaces qui ont été en contact avec des aliments, en particulier la viande, la volaille et le poisson.
  • Si vous avez reçu un diagnostic de salmonellose ou d'une autre maladie gastrointestinale, n'apprêtez pas d'aliments pour d'autres personnes.

Résumé de l'enquête

L'Agence de la santé publique du Canada continue de collaborer avec ses partenaires fédéraux et provinciaux en santé publique pour surveiller une éclosion d'infections à Salmonella infantis. À l'heure actuelle, il y a 98 cas d'infection à Salmonella infantis dans neuf provinces, soit la Colombie‑Britannique (7), l'Alberta (12), la Saskatchewan (2), le Manitoba (2), l'Ontario (57), le Québec (14), la Nouvelle-Écosse (2), l'Île-du-Prince-Édouard (1) et le Nouveau-Brunswick (1). Les personnes sont devenues malades entre le 15 mars et le 12 décembre 2015. La majorité des cas (60 %) sont des femmes, et la moyenne d'âge est de 40 ans. Seize personnes ont été hospitalisées, et toutes se sont rétablies ou sont en train de se rétablir. Aucun décès n'a été constaté.

Qui est le plus à risque?

Tout le monde peut contracter la salmonellose, mais les nourrissons, les enfants, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont un risque accru de maladie grave et peuvent devenir plus facilement malades.

La plupart des personnes qui contractent la salmonellose se rétablissent complètement en quelques jours. Il est possible qu'une personne soit infectée par des bactéries sans être malade et sans avoir de symptômes, mais elle peut quand même transmettre l'infection.

Symptômes

Les symptômes de la salmonellose (infection causée par des salmonelles) apparaissent généralement de 6 à 72 heures après l'ingestion de bactéries.

Voici quelques-uns de ces symptômes :

  • fièvre;
  • frissons;
  • diarrhée;
  • crampes abdominales;
  • maux de tête;
  • nausées;
  • vomissements.

Ces symptômes durent généralement de quatre à sept jours. Chez les personnes en santé, la salmonellose disparaît souvent sans traitement. Des cas graves sont possibles, et l'hospitalisation peut être nécessaire. Les personnes qui contractent la salmonellose peuvent être contagieuses pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Certaines personnes peuvent être infectées par des bactéries sans être malades et sans avoir de symptômes. Même si une personne n'a pas de symptômes, il est possible qu'elle soit porteuse de bactéries et qu'elle transmettre l'infection à d'autres. Les personnes qui ont de graves symptômes et celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents doivent communiquer avec un professionnel de la santé si elles pensent avoir contracté la salmonellose.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada a à cœur la salubrité des aliments.

L'Agence de la santé publique du Canada dirige le volet relatif à la santé humaine de l'enquête sur cette éclosion et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux et provinciaux pour surveiller l'éclosion et prendre des mesures concertées pour la combattre.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou de certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) mène des enquêtes sur la salubrité des aliments pour trouver les possibles sources alimentaires des éclosions.

Le gouvernement du Canada tiendra les Canadiens informés de tout fait nouveau relatif à cette enquête.

Renseignements supplémentaires

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada

Renseignements : Agence de la santé publique du Canada, Relations avec les médias, 613-957-2983

LIENS CONNEXES
http://www.phac-aspc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.