Mise à jour - Les études de l'innocuité du vaccin Gardasil ne révèlent pas de nouveaux risques

OTTAWA, le 9 déc. 2015 /CNW/ - Après avoir examiné des renseignements du Canada et de l'international au sujet de l'innocuité du vaccin Gardasil contre le VPH, Santé Canada informe la population canadienne que les avantages du vaccin continuent de l'emporter sur les risques. L'ensemble des éléments probants continue de démontrer que ce vaccin peut être utilisé sans danger et qu'il n'y a pas de nouveaux risques pour la sécurité associés à son utilisation.

Gardasil, homologué dans 133 pays du monde, est utilisé pour protéger contre quatre types (types 6, 11, 16 et 18) de virus du papillome humain (VPH) qui causent 70 % des cancers du col de l'utérus, 90 % des condylomes (verrues génitales) et 80-90 % des cancers de l'anus.

Santé Canada n'autorise la vente des vaccins qu'après avoir procédé à des examens rigoureux pour s'assurer de leur innocuité, de leur efficacité et de leur qualité. Une fois qu'ils sont mis en marché au Canada, Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada continuent de surveiller l'innocuité de tous les vaccins.

Des reportages dans les médias à propos de maladies auto-immunes et de maladies cardiovasculaires ont déclenché l'examen par Santé Canada de l'innocuité du Gardasil. La conclusion de l'examen de l'innocuité est qu'il n'y a pas de preuve d'un risque accru de maladies auto-immunes ni de maladies cardiovasculaires. De récents rapports internationaux vont dans le même sens que les conclusions de Santé Canada.

Depuis son homologation en 2006, le vaccin Gardasil a été administré à près de 2 millions de Canadiens et à plus de 63 millions de personnes dans le monde. Environ 1 800 Canadiens, soit environ 1 Canadien sur 1 000, ont signalé des effets secondaires suivant l'administration de Gardasil, notamment : vertige, étourdissements, nausées, maux de tête, fièvre et douleur, enflure ou rougeur au site d'injection. Ces effets secondaires sont connus et sont décrits dans l'information qui figure sur l'étiquette du vaccin au Canada. Les avantages de l'administration du vaccin l'emportent sur les risques et les effets secondaires possibles.

Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada surveillent les effets indésirables de tous les vaccins mis en marché au Canada afin de cerner et d'évaluer les dangers possibles et continueront de faire de même pour Gardasil. Santé Canada prendra en temps opportun les mesures qui s'imposent et informera la population canadienne dans l'éventualité où de nouveaux risques pour la santé étaient découverts.

Les gens, y compris les soignants, devraient communiquer avec un professionnel de la santé s'ils ont des questions concernant l'administration de Gardasil.

Pour signaler des effets secondaires de produits de santé à Santé Canada :

  • composez sans frais le 1-866-234-2345;
  • consultez la page Web de Santé Canada sur la déclaration des effets indésirables pour obtenir de l'information sur les façons de faire une déclaration en ligne, par courrier ou par télécopieur.

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produit de Santé Canada grâce aux médias sociaux.

 Also available in English

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : aux médias : Santé Canada, 613-957-2983; Renseignements au public : 613-957-2991, 1-866-225-0709


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.