Ministère des Transports - Pourquoi le premier ministre refuse-t-il de faire toute la lumière?

QUÉBEC, le 24 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Jonquière et chef de l'opposition officielle, Sylvain Gaudreault, ainsi que la députée de Vachon et porte-parole du Parti Québécois en matière de transports, Martine Ouellet, ont dénoncé l'aveuglement volontaire du premier ministre libéral concernant les allégations d'irrégularités dans la gestion de contrats du ministère des Transports du Québec (MTQ).

« Le premier ministre a invoqué à sa manière la maxime des trois singes : je ne vois pas, je n'entends pas, je ne parle pas. Et ce, jusqu'à son petit‑déjeuner de mercredi matin. Mais il y a clairement quelque chose qui cloche. Dès le mois de décembre 2015, La Presse révélait l'existence du rapport d'audit interne que le premier ministre a lui-même déposé en Chambre mercredi dernier, le fameux rapport auquel il manquait des pages et pour lequel les conclusions ont été changées. Donc, soit Philippe Couillard s'est trompé mercredi, soit il ne savait rien depuis décembre. Or, dans les deux cas, c'est une faute grave. Le premier ministre ne pouvait pas ne pas savoir », a déclaré Sylvain Gaudreault.

Les libéraux refusent de faire toute la lumière
Par ailleurs, la députée de Vachon dénonce le refus du gouvernement libéral de donner son accord à la motion qu'elle a déposée et qui proposait d'entendre les intervenants concernés en commission parlementaire, une motion qu'ont pourtant appuyée la CAQ, QS et la députée indépendante d'Arthabaska. « Après les blâmes de la commission Charbonneau à l'endroit du MTQ, les Québécois sont en droit de s'attendre à un changement de culture au sein de ce ministère. Pourtant, nous avons appris la semaine dernière qu'il n'en est rien. Même que l'ancien ministre a fait face à de la résistance lorsqu'il a demandé à une ancienne employée de l'UPAC de faire la lumière sur la situation! Nous déplorons que le gouvernement ait refusé de poursuivre le travail entrepris devant la Commission de l'administration publique en mandatant la Commission des transports et de l'environnement pour qu'elle entende les acteurs clés dans la gestion des contrats au sein du MTQ », a conclu Martine Ouellet.

Voici, en partie, la motion qui a été rejetée par les libéraux :

« Qu'afin de faire la lumière sur les allégations de l'ex-ministre des Transports et député de Marguerite‑Bourgeoys à propos d'irrégularités dans la gestion de contrats du ministère des Transports, la Commission des transports et de l'environnement procède à l'audition des personnes suivantes :

  • L'ex-ministre des Transports et député de Marguerite‑Bourgeoys;
  • Le ministre des Transports et député de Verdun;
  • M. Jean-Louis Dufresne, directeur, cabinet du premier ministre;
  • M. Juan Roberto Iglesias, secrétaire général et greffier du Conseil exécutif;
  • Mme Annie Trudel, analyste embauchée par l'ex-ministre des Transports et député de Marguerite‑Bourgeoys;
  • Mme Louise Boily, ex-directrice, direction des enquêtes et audits internes du ministère des Transports;
  • L'ex-ministre des Transports et député de Jonquière;
  • L'ex-ministre des Transports et député de Louis-Hébert;
  • L'ex-ministre des Transports et député de Laviolette;
  • M. André Caron, sous-ministre associé au ministère des Transports. »

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.