Ministère de la Famille - La FIPEQ-CSQ souhaite que l'arrivée d'un nouveau ministre signifie un changement de cap

MONTRÉAL, le 28 janv. 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), espère que le remplacement de Francine Charbonneau par Sébastien Proulx, à la tête du ministère de la Famille, s'accompagnera d'un changement de mentalité du gouvernement en matière de petite enfance.

« Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement Couillard s'est acharné sur le réseau public de la petite enfance, et les effets se font sentir sur le terrain. On souhaite que M. Proulx profite de son arrivée pour changer de cap et faire de nos services de garde publics une priorité qui sera défendue à sa juste valeur. Il en va de l'avenir de nos enfants », explique la première vice-présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Des années sombres

Les années Charbonneau au ministère de la Famille ont été marquées par d'importants reculs en matière de petite enfance. La modulation des frais de garde a mis fin au principe d'universalité du réseau, poussant des milliers d'enfants vers le privé, tandis que les compressions à répétition ont affaibli le réseau public.

« La ministre Charbonneau refusait carrément d'admettre une différence entre les garderies privées non-subventionnées et les services de garde publics, que ce soit en milieu familial ou en CPE. Pourtant, autant les études de qualité que les données sur les plaintes démontrent que le public fournit un service de bien meilleure qualité, ce qui assure un meilleur développement de l'enfant. La société québécoise a tout à gagner en faisant de la petite enfance une priorité », ajoute Valérie Grenon.

Des besoins immédiats

Sébastien Proulx arrive en poste à un moment crucial pour le réseau québécois de la petite enfance. En effet, ce printemps verra des milliers de parents recevoir pour la première fois une surprise salée au moment des impôts en raison de la modulation des frais de garde, tandis que  les compressions annoncées de 120 millions de dollars vont directement affecter les services aux enfants si elles sont imposées.

« Il n'est pas trop tard pour reculer. Les Québécois sont fiers de la politique familiale dont ils se sont dotés, et ils comprennent que celle-ci est un investissement très rentable, autant à court terme qu'à long terme. On espère que M. Proulx soit du même avis que la population et qu'il entame une nouvelle ère en matière de petite enfance, dans laquelle le réseau public est aidé et bonifié, plutôt que dévalorisé et affaibli. Chose certaine, nous travaillerons fort pour que ce soit le cas », précise Valérie Grenon

Profil de la FIPEQ-CSQ

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) représente 11 700 responsables de garde en milieu familial et près de 2 400 éducatrices dans les installations des CPE. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la petite enfance au Québec.

 

SOURCE CSQ

Renseignements : Christopher Young, Conseiller aux communications, FIPEQ-CSQ, Téléphone : 514 378-5933, Courriel : young.christopher@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.