Milieux naturels : les promesses brisées de l'administration Tremblay

MONTRÉAL, le 28 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, accompagné de Josée Duplessis, conseillère de De Lorimier et porte-parole de Projet Montréal en matière de développement durable et d'environnement, déplore que l'administration Tremblay n'ait pas respecté ses engagements d'acquisition de milieux naturels dans le cadre de la politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels. « Depuis 2004, l'administration Tremblay a promis dans ses budgets successifs plus de 101 millions $ pour l'acquisition et l'aménagement de milieux naturels. 64,8 millions $ n'ont jamais été dépensés. Où est allé tout cet argent ? », a déclaré Richard Bergeron.

La protection et l'aménagement des milieux naturels sur l'île de Montréal revêtent une importance cruciale. Nous devons assurer la pérennité de ces milieux, au bénéfice des générations actuelles et futures, tout en favorisant un développement harmonieux de notre territoire. L'accès aux espaces verts et aux milieux naturels est une composante incontournable de la qualité de vie des citoyens montréalais, sans oublier la qualité de l'air. « Ce que nous constatons aujourd'hui, c'est qu'en ce domaine comme en bien d'autres, l'administration actuelle a pris de bien beaux engagements sur papier, mais sans témoigner de la moindre volonté de passer ensuite de la parole aux actes », a ajouté Josée Duplessis.

Projet Montréal a pu compiler les données relatives aux milieux naturels grâce à une demande d'accès à l'information. « Entre les choix douteux de protection, comme l'Île Lapierre, les occasions ratées, comme le Club de golf Meadowbrook, et les projets en suspens, seulement 36 % des sommes promises ont été dépensées », a renchéri Josée Duplessis.

Le plan triennal d'immobilisation 2012-2014 de la Ville de Montréal prévoit de nouveau 36 millions $ pour la protection, l'acquisition, l'aménagement et le maintien de milieux naturels. « Comme le passé est garant de l'avenir, on peut déjà se questionner sur l'intention véritable de l'administration Tremblay de consacrer ces sommes aux milieux naturels. Compte tenu également que nous savons pas, par l'entremise des documents budgétaires, comment ont été réaffectés les 64,8 millions $ qui n'ont pas été dépensés, je demande donc formellement à l'administration Tremblay de nous informer sans plus tarder de l'état du dossier », a conclu Richard Bergeron.

Une motion à cet effet sera déposée par Projet Montréal au Conseil municipal du 19 mars prochain.

Pour consulter la motion et les différents tableaux : www.projetmontreal.org/communique/1223

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements :

Catherine Maurice
Attachée de presse de la 2e opposition
(514) 601-5542
catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.