METRO annonce une augmentation de 4,4 % de son bénéfice par action ajusté(1) au quatrième trimestre de 2013

MONTRÉAL, le 13 nov. 2013 /CNW Telbec/ - METRO INC. (TSX: MRU) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice financier clos le 28 septembre 2013.

FAITS SAILLANTS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2013

  • Trimestre de 12 semaines versus 13 semaines en 2012
  • Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) de 113,0 millions $, en hausse de 0,2 % sur la base de 12 semaines en 2012
  • Bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) de 1,19 $, en hausse de 4,4 % sur la base de 12 semaines en 2012
  • Chiffre d'affaires de 2 611,6 millions $, en baisse de 1,1 % sur la base de 12 semaines en 2012
  • Chiffre d'affaires des magasins comparables en baisse de 1,8 %
  • Dividende par action déclaré de 0,25 $, en hausse de 16,3 %

FAITS SAILLANTS DE L'EXERCICE 2013

  • Exercice de 52 semaines versus 53 semaines en 2012
  • Gain sur une disposition d'actions de Couche-Tard net d'impôt de 266,4 millions $
  • Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) de 478,4 millions $, en hausse de 3,9 % sur la base de 52 semaines en 2012
  • Bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) de 4,92 $, en hausse de 8,1 % sur la base de 52 semaines en 2012
  • Chiffre d'affaires de 11 402,8 millions $, en baisse de 0,4 % sur la base de 52 semaines en 2012
  • Dividendes par action déclarés de 0,965 $, en hausse de 15,2 %
  Exercices financiers
  2013 % 2012 % Variation (%)
(en millions de dollars, sauf le bénéfice net par action/BPA) (12 semaines)   (Sur la base de
12 semaines)
   
Chiffre d'affaires 2 611,6 100,0 2 640,7 100,0 (1,1)
BAIIA ajusté(1) 187,4 7,2 193,7 7,3 (3,3)
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) 113,0 4,3 112,8 4,3 0,2
BPA dilué des activités poursuivies ajusté(1) 1,19 1,14 4,4

  Exercices financiers
  2013 % 2012 % Variation (%)
(en millions de dollars, sauf le bénéfice net par action/BPA) (52 semaines)   (Sur la base de
52 semaines)
   
Chiffre d'affaires 11 402,8 100,0 11 453,4 100,0 (0,4)
BAIIA ajusté(1) 821,2 7,2 806,9 7,0 1,8
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) 478,4 4,2 460,5 4,0 3,9
BPA dilué des activités poursuivies ajusté(1) 4,92 4,55 8,1


MESSAGE DU PRÉSIDENT

« Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre de l'exercice 2013 a été affecté par une vive concurrence, particulièrement en Ontario, causée par une augmentation du nombre de nouveaux magasins supérieure à la croissance du marché. Nous avons néanmoins réalisé une croissance de notre bénéfice net et de notre bénéfice par action au quatrième trimestre et pour l'année 2013, grâce à une bonne gestion de nos marges brutes, au contrôle de nos coûts d'exploitation et à notre programme de rachat d'actions. Nous avons amorcé la restructuration de notre réseau de magasins en Ontario et nous investirons(2) près de 250 millions $ dans notre réseau en 2014. Nous sommes confiants que ces mesures, jumelées à des stratégies de mise en marché efficaces, nous permettront(2) de continuer notre croissance au cours du prochain exercice », a déclaré Eric R. La Flèche, président et chef de la direction.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le communiqué de presse qui suit porte sur la situation financière et les résultats consolidés de METRO INC. en date du 28 septembre 2013. Il doit être lu en parallèle avec les états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités et les notes afférentes inclus dans le présent communiqué de presse.

Les états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités des périodes de 12 et 52 semaines closes le 28 septembre 2013 ont été préparés par la direction conformément à l'IAS 34 « Information financière intermédiaire ». Ils doivent être lus avec les états financiers consolidés annuels audités et les notes afférentes ainsi que le rapport de gestion qui sont présentés dans le rapport annuel 2012 de la Société. À moins d'indication contraire, le présent communiqué de presse tient compte des informations en date du 1 novembre 2013.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

CHIFFRE D'AFFAIRES

Le chiffre d'affaires a été de 2 611,6 millions $ pour le quatrième trimestre de 2013 comparativement à 2 862,2 millions $ pour le trimestre correspondant de l'an passé, en baisse de 8,8 %. En excluant la 13semaine du quatrième trimestre de 2012, notre chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 2013 a diminué de 1,1 % comparativement à celui de 2012. La concurrence accrue et les ventes promotionnelles à la hausse ont causé une légère déflation de notre panier alimentaire. Le chiffre d'affaires des magasins comparables a diminué de 1,8 %.

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2013 a atteint 11 402,8 millions $ comparativement à 11 674,9 millions $ pour  l'exercice 2012. En excluant la 53semaine de l'exercice 2012, notre chiffre d'affaires de l'exercice 2013 a diminué de 0,4 % comparativement à celui de 2012. Une très faible inflation de notre panier alimentaire, une concurrence accrue, la fermeture de quelques magasins non rentables et des problèmes temporaires à notre entrepôt de produits pharmaceutiques ont affecté à la baisse notre chiffre d'affaires.

BÉNÉFICE AVANT FRAIS FINANCIERS, IMPÔTS ET AMORTISSEMENT (BAIIA)(1)

Le BAIIA(1) du quatrième trimestre de 2013 a été de 147,4 millions $ comparativement à 209,7 millions $ pour le même trimestre de l'exercice précédent, soit une diminution de 29,7 %. Tel que déjà annoncé, nous avons décidé au cours du trimestre, afin de mieux répondre aux besoins de notre clientèle et de réduire nos coûts d'opération, de procéder dans les prochains mois à une réorganisation de notre réseau de magasins en Ontario. Des supermarchés Metro seront convertis en magasins d'escompte Food Basics, quelques conventions collectives seront rachetées, des préretraites seront offertes à certains employés et quelques magasins seront fermés. Une charge non récurrente de 40,0 millions $ a été enregistrée pour cette réorganisation au cours du quatrième trimestre de 2013. En excluant cette charge, le BAIIA ajusté(1) du quatrième trimestre de 2013 a été de 187,4 millions $, soit 7,2 % du chiffre d'affaires. En excluant la 13semaine du quatrième trimestre de 2012, le BAIIA ajusté(1) du quatrième trimestre de 2012 a été de 193,7 millions $, soit 7,3 % du chiffre d'affaires. Le BAIIA ajusté(1) du quatrième trimestre de 2013 a diminué de 3,3 % par rapport à celui ajusté sur une base de 12 semaines en 2012 dû principalement à la baisse du chiffre d'affaires.

  Exercices financiers    
  2013   2012   Variation
  (12 semaines)   (13 semaines)   %
(en millions de dollars, sauf indication contraire) BAIIA Chiffre
d'affaires
BAIIA/
Chiffre
d'affaires
(%)
  BAIIA Chiffre
d'affaires
BAIIA/
Chiffre
d'affaires
(%)
  BAIIA
BAIIA 147,4 2 611,6 5,6   209,7 2 862,2 7,3   (29,7)
Frais de restructuration 40,0              
BAIIA ajusté 187,4 2 611,6 7,2   209,7 2 862,2 7,3   (10,6)
BAIIA ajusté (sur la base de 12 semaines pour 2012) 187,4 2 611,6 7,2   193,7 2 640,7 7,3   (3,3)


Pour l'exercice 2013, le BAIIA(1) a été de 781,2 millions $, soit 6,9 % du chiffre d'affaires, comparativement à 822,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent ou 7,0 % du chiffre d'affaires. En excluant la charge non récurrente de 40,0 millions $, le BAIIA ajusté(1) de 2013 a été de 821,2 millions $, soit 7,2 % du chiffre d'affaires. En excluant la 53semaine de l'exercice 2012, le BAIIA ajusté(1) de 2012 a été de 806,9 millions $, soit 7,0 % du chiffre d'affaires. Le BAIIA ajusté(1) de 2013 a augmenté de 1,8 % comparativement à celui de l'exercice 2012.

  Exercices financiers  
  2013   2012   Variation
  (52 semaines)   (53 semaines)   %
(en millions de dollars, sauf indication contraire) BAIIA Chiffre
d'affaires
BAIIA/
Chiffre
d'affaires
(%)
  BAIIA Chiffre
d'affaires
BAIIA/
Chiffre
d'affaires
(%)
  BAIIA
BAIIA 781,2 11 402,8 6,9   822,9 11 674,9 7,0   (5,1)
Frais de restructuration 40,0              
BAIIA ajusté 821,2 11 402,8 7,2   822,9 11 674,9 7,0   (0,2)
BAIIA ajusté (sur la base de 52 semaines pour 2012) 821,2 11 402,8 7,2   806,9 11 453,4 7,0   1,8


Nos taux de marges brutes du quatrième trimestre et de l'exercice 2013 ont augmenté par rapport à ceux des périodes correspondantes de 2012, soit des taux respectifs de 18,9 % et 19,0 % pour les périodes de 2013 et de 18,8 % et 18,7 % pour les périodes correspondantes de 2012. Une gestion efficace de nos marges dans un marché très promotionnel, une proportion plus élevée de ventes de produits périssables, la diminution des pertes de marchandises périssables en magasin ainsi que la fermeture de magasins non rentables ont permis d'améliorer nos pourcentages de marges brutes par rapport à l'an dernier.

AMORTISSEMENT ET FRAIS FINANCIERS NETS

Les dépenses d'amortissement pour le quatrième trimestre et l'exercice 2013 ont été respectivement de 41,3 millions $ et 179,6 millions $ comparativement à 41,8 millions $ et 183,9 millions $ en 2012. Des fermetures de magasins non rentables effectuées à la fin de l'exercice précédent et au début de l'exercice en cours ont réduit les dépenses d'amortissement par rapport à l'an passé.

Les frais financiers nets ont été de 8,6 millions $ au quatrième trimestre de 2013 comparativement à 11,7 millions $ pour le trimestre correspondant de l'an dernier. Pour l'exercice 2013, les frais financiers nets ont été de 41,1 millions $ comparativement à 46,4 millions $ pour 2012. Les frais financiers de la 13e semaine et de la 53e semaine du quatrième trimestre et de l'exercice 2012 ont été de 0,9 million $. Le taux de financement moyen a été de 5,0 % pour l'exercice 2013 comparativement à 4,2 % pour la période correspondante de l'an dernier. Cette majoration du taux moyen s'explique par le remboursement au deuxième trimestre de 2013 de notre facilité de crédit rotative de 330,4 millions $ qui portait un taux d'intérêt moindre que nos autres dettes. Ce remboursement a été effectué à même les fonds provenant de nos activités opérationnelles ainsi que par le produit de cession d'une partie de la participation dans Alimentation Couche-Tard.

QUOTE-PART DANS LES RÉSULTATS D'UNE ENTREPRISE ASSOCIÉE

Notre quote-part dans les résultats d'Alimentation Couche-Tard a été de 15,0 millions $ au quatrième trimestre et de 50,8 millions $ pour l'exercice 2013, comparativement à 12,1 millions $ et 47,6 millions $ pour les périodes correspondantes de 2012.

GAINS NON RÉCURRENTS PROVENANT D'UNE PARTICIPATION DANS UNE ENTREPRISE ASSOCIÉE

Au cours du deuxième trimestre de 2013, nous avons vendu à trois institutions financières près de la moitié de notre placement dans Alimentation Couche-Tard pour une considération en espèces de 479,0 millions $ et un gain avant impôts de 307,8 millions $ et de 266,4 millions $ après impôts.

Au quatrième trimestre de 2012, Alimentation Couche-Tard a émis 7,3 millions d'actions pour un produit net d'environ 330 millions $ afin de financer une partie de son acquisition de Statoil Fuel & Retail ASA. N'ayant pas participé à cette émission, notre participation dans Alimentation Couche-Tard a été réduite de 11,6 % à 11,1 %. Cette dilution et notre quote-part dans l'augmentation de la valeur d'Alimentation Couche-Tard provenant de l'émission d'actions équivalent à une disposition présumée et à un produit de disposition présumé d'une partie de notre placement pour un gain net de 25,0 millions $ avant impôts et de 21,7 millions $ après impôts.

IMPÔTS SUR LES BÉNÉFICES

Les charges d'impôts ont été de 28,9 millions $ au quatrième trimestre et de 203,7 millions $ pour l'exercice 2013 avec des taux d'imposition effectifs de 25,7 % et 22,2 %. Pour le quatrième trimestre et l'exercice 2012, les charges d'impôts ont été respectivement de 47,8 millions $ et 175,0 millions $ avec des taux d'imposition effectifs de 24,7 % et 26,3 %.

En excluant le gain sur la disposition d'une partie de la participation dans Alimentation Couche-Tard de 307,8 millions $ et l'impôt y afférent de 41,4 millions $, le taux d'impôts de l'exercice 2013 a été de 26,5 %. En 2012, une charge d'impôts non récurrente de 3,0 millions $ avait été enregistrée et, en l'excluant, le taux d'imposition de l'exercice 2012 a été de 25,9 %.

Les charges d'impôts de la 13e semaine et de la 53e semaine du quatrième trimestre et de l'exercice 2012 ont été de 4,1 millions $.

BÉNÉFICE NET

Le bénéfice net du quatrième trimestre de l'exercice 2013 a été de 83,6 millions $ comparativement à 145,1 millions $ pour le trimestre correspondant de 2012, soit une diminution de 42,4 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 0,88 $ par rapport à 1,46 $ l'an passé, en baisse de 39,7 %.

Le bénéfice net pour l'exercice 2013 a été de 721,6 millions $ comparativement à 489,3 millions $ pour l'exercice 2012, soit une augmentation de 47,5 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 7,46 $ par rapport à 4,84 $ l'an passé, en hausse de 54,1 %.

BÉNÉFICE NET (PERTE NETTE) DE L'ACTIVITÉ ABANDONNÉE

Au cours du premier trimestre de 2013, nous avons abandonné notre activité dans le domaine des services alimentaires et cédé notre division Distagro qui approvisionnait des chaînes de restaurants et des commerces appartenant à, et opérés par, des chaînes de stations-service. Le chiffre d'affaires et les dépenses afférentes à cette division sont présentés sous la rubrique « Activité abandonnée » pour 2012 et 2013.

Certaines activités liées à cet abandon se sont poursuivies jusqu'au troisième trimestre de 2013. Il n'y a eu aucune perte nette de l'activité abandonnée au quatrième trimestre de 2013 comparativement à 0,4 million $ en 2012. Pour l'exercice 2013, nous avons enregistré un bénéfice net de 6,2 millions $ provenant principalement du gain sur disposition comparativement à une perte nette de 0,9 million $ pour l'exercice 2012.

BÉNÉFICE NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES

Le bénéfice net des activités poursuivies a été de 83,6 millions $ au quatrième trimestre de 2013 comparativement à 145,5 millions $ au trimestre correspondant de l'an dernier, en baisse de 42,5 %. Le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies a été de 0,88 $ pour le quatrième trimestre de 2013 comparativement à 1,47 $ pour l'an passé, en baisse de 40,1 %.

Pour l'exercice 2013, le bénéfice net des activités poursuivies a été de 715,4 millions $ comparativement à 490,2 millions $ l'an dernier, en hausse de 45,9 %. Le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies a été de 7,40 $ pour l'exercice 2013 comparativement à 4,85 $ pour l'an passé, en hausse de 52,6 %.

BÉNÉFICE NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES AJUSTÉ(1)

En excluant, du quatrième trimestre de 2013, la charge de restructuration de 29,4 millions $ après impôts et, en excluant du quatrième trimestre de 2012 le gain sur dilution de Couche-Tard de 21,7 millions $ après impôts, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) de 113,0 millions $ du quatrième trimestre de 2013 a diminué de 8,7 % par rapport à celui de 2012 de 123,8 millions $, et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) de 1,19 $ a diminué de 4,8 % par rapport à celui de 2012 de 1,25 $.

En excluant l'effet de la 13semaine au quatrième trimestre de 2012, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) du quatrième trimestre de 2013 a augmenté de 0,2 % et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) du quatrième trimestre de 2013 a augmenté de 4,4 %.

  Exercices financiers      
  2013   2012   Variation (%)
  (12 semaines)    (13 semaines)    
  (en millions
de dollars)
BPA dilué
(en dollars)
  (en millions
de dollars)
BPA dilué
(en dollars)
  Bénéfice
net
BPA
dilué
Bénéfice net 83,6 0,88   145,1 1,46   (42,4) (39,7)
Perte nette de l'activité abandonnée   0,4 0,01      
Bénéfice net des activités poursuivies 83,6 0,88   145,5 1,47   (42,5) (40,1)
Gain sur dilution Couche-Tard net d'impôts   (21,7) (0,22)      
Frais de restructuration nets d'impôts 29,4 0,31        
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) 113,0 1,19   123,8 1,25   (8,7) (4,8)
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) (sur la base de 12 semaines pour 2012) 113,0 1,19   112,8 1,14   0,2 4,4


En excluant en 2013 le gain après impôts sur la disposition d'une partie de la participation dans Alimentation Couche-Tard de 266,4 millions $ et la charge de restructuration de 29,4 millions $ après impôts, et en excluant en 2012 le gain sur dilution de Couche-Tard de 21,7 millions $ après impôts ainsi que la charge d'impôts non récurrente de 3,0 millions $, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) a été de 478,4 millions $ pour l'exercice 2013 comparativement à 471,5 millions $ l'an dernier, en hausse de 1,5 %, et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) a été de 4,92 $ comparativement à 4,66 $ l'an dernier, en hausse de 5,6 %. En excluant l'effet de la 53e semaine en 2012, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) de 2013 a augmenté de 3,9 %, et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) de 2013 a augmenté de 8,1 %.


  Exercices financiers  
  2013   2012   Variation (%)
  (52 semaines)   (53 semaines)    
  (en millions
de dollars)
BPA dilué
(en dollars)
  (en millions
de dollars)
BPA dilué
(en dollars)
  Bénéfice
net
BPA
dilué
Bénéfice net 721,6 7,46   489,3 4,84   47,5 54,1
Perte nette (bénéfice net) de l'activité abandonnée (6,2) (0,06)   0,9 0,01      
Bénéfice net des activités poursuivies 715,4 7,40   490,2 4,85   45,9 52,6
Gain sur dilution Couche-Tard net d'impôts   (21,7) (0,22)      
Gain sur disposition d'une partie de la participation dans Couche-Tard net d'impôts (266,4) (2,79)        
Frais de restructuration nets d'impôts 29,4 0,31        
Charge d'impôts non récurrente   3,0 0,03      
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) 478,4 4,92   471,5 4,66   1,5 5,6
BBénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) (sur la base de 52 semaines pour 2012) 478,4 4,92   460,5 4,55   3,9 8,1


RÉSUMÉ DES RÉSULTATS TRIMESTRIELS

  2013 2012 Variation (%)
(en millions de dollars, sauf indication contraire) (52 semaines) (53 semaines)  
Chiffre d'affaires      
1er trim.(3) 2 704,7 2 632,6 2,7
2e trim.(3) 2 513,2 2 580,2 (2,6)
3e trim.(4) 3 573,3 3 599,9 (0,7)
4e trim.(5) 2 611,6 2 862,2 (8,8)
Exercice 11 402,8 11 674,9 (2,3)
Bénéfice net      
1er trim.(3) 121,4 103,7 17,1
2e trim.(3) 366,8 96,1 281,7
3e trim.(4) 149,8 144,4 3,7
4e trim.(5) 83,6 145,1 (42,4)
Exercice 721,6 489,3 47,5
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1)      
1er trim.(3) 115,0 103,6 11,0
2e trim.(3) 100,5 96,3 4,4
3e trim.(4) 149,9 147,8 1,4
4e trim.(5) 113,0 123,8 (8,7)
Exercice 478,4 471,5 1,5
Bénéfice net dilué par action (en dollars)      
1er trim.(3) 1,23 1,01 21,8
2e trim.(3) 3,77 0,94 301,1
3e trim.(4) 1,55 1,43 8,4
4e trim.(5) 0,88 1,46 (39,7)
Exercice 7,46 4,84 54,1
Bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) (en dollars)      
1er trim.(3) 1,16 1,01 14,9
2e trim.(3) 1,02 0,94 8,5
3e trim.(4) 1,55 1,46 6,2
4e trim.(5) 1,19 1,25 (4,8)
Exercice 4,92 4,66 5,6
(3) 12 semaines
(4) 16 semaines
(5) 12 semaines pour 2013 et 13 semaines pour 2012


Le chiffre d'affaires du premier trimestre de 2013 a atteint 2 704,7 millions $ comparativement à 2 632,6 millions $ en 2012, en hausse de 2,7 %. L'augmentation du chiffre d'affaires des magasins comparables a été de 1,5 %. Cette augmentation est due en partie au décalage de la semaine précédant Noël qui est incluse dans le premier trimestre de 2013 et non au deuxième trimestre comme l'an passé. Nous avons enregistré, au cours du premier trimestre, une très faible inflation de notre panier alimentaire.

Le chiffre d'affaires a été de 2 513,2 millions $ pour le deuxième trimestre de 2013 comparativement à 2 580,2 millions $ pour le trimestre correspondant de l'an passé. Cette baisse provient principalement du décalage de l'importante semaine précédant Noël (qui était incluse cette année dans notre premier trimestre comparativement au deuxième trimestre l'an dernier), de la fermeture de quelques magasins non rentables en Ontario, ainsi que de la baisse du chiffre d'affaires de notre division pharmaceutique causée par des problèmes temporaires d'efficacité suite à l'implantation d'un nouveau système de gestion d'entrepôt. En tenant compte du décalage de la semaine de Noël, le chiffre d'affaires des magasins comparables a été stable au deuxième trimestre par rapport à l'an dernier. L'inflation de notre panier alimentaire a été nulle au deuxième trimestre de 2013.

Le chiffre d'affaires a été de 3 573,3 millions $ pour le troisième trimestre de 2013 comparativement à 3 599,9 millions $ pour le trimestre correspondant de l'an passé, en baisse de 0,7 %. En excluant le déplacement d'une journée de congé par rapport à l'an dernier et la fermeture de quelques magasins non rentables, notre chiffre d'affaires du troisième trimestre de 2013 est demeuré stable comparativement à celui de 2012. À l'instar des derniers trimestres, une très faible inflation de notre panier alimentaire et une concurrence accrue ont affecté notre chiffre d'affaires. Le chiffre d'affaires des magasins comparables a diminué de 0,9 %.

Le chiffre d'affaires a été de 2 611,6 millions $ pour le quatrième trimestre de 2013 comparativement à 2 862,2 millions $ pour le trimestre correspondant de l'an passé, en baisse de 8,8 %. En excluant la 13semaine du quatrième trimestre de 2012, notre chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 2013 a diminué de 1,1 % comparativement à celui de 2012. La concurrence accrue et les ventes promotionnelles à la hausse ont causé une légère déflation de notre panier alimentaire. Le chiffre d'affaires des magasins comparables a diminué de 1,8 %.

Le bénéfice net du premier trimestre de l'exercice 2013 a été de 121,4 millions $ comparativement à 103,7 millions $ au trimestre correspondant de l'an dernier, soit une augmentation de 17,1 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 1,23 $ par rapport à 1,01 $ l'an passé, en hausse de 21,8 %. Au cours du premier trimestre de 2013, nous avons abandonné notre activité dans le domaine des services alimentaires et cédé notre division Distagro qui approvisionnait des chaînes de restaurants et des commerces appartenant à et opérés par des chaînes de stations-service. En excluant le bénéfice net de l'activité abandonnée, le bénéfice net des activités poursuivies et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ont été respectivement de 115,0 millions $ et 1,16 $ en 2013 et de 103,6 millions $ et 1,01 $ en 2012, pour des hausses de 11,0 % et 14,9 %.

Le bénéfice net du deuxième trimestre de l'exercice 2013 a été de 366,8 millions $ comparativement à 96,1 millions $ pour le trimestre correspondant de 2012, soit une augmentation de 281,7 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 3,77 $ par rapport à 0,94 $ l'an passé, en hausse de 301,1 %. En excluant la perte nette de l'activité abandonnée de 0,1 million $ au deuxième trimestre de 2013 comparativement à 0,2 million $ en 2012, le bénéfice net des activités poursuivies a été de 366,9 millions $ au deuxième trimestre de 2013 comparativement à 96,3 millions $ au trimestre correspondant de l'an dernier, en hausse de 281,0 %. Le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies a été de 3,77 $ pour le deuxième trimestre de 2013 comparativement à 0,94 $ pour l'an passé, en hausse de 301,1 %. En excluant le gain après impôts sur la disposition d'une partie de la participation dans Alimentation Couche-Tard, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) a été de 100,5 millions $ pour le deuxième trimestre de 2013 comparativement à 96,3 millions $ l'an dernier, en hausse de 4,4 %, et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) a été de 1,02 $ comparativement à 0,94 $ l'an dernier, en hausse de 8,5 %.

Le bénéfice net du troisième trimestre de l'exercice 2013 a été de 149,8 millions $ comparativement à 144,4 millions $ pour le trimestre correspondant de 2012, soit une augmentation de 3,7 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 1,55 $ par rapport à 1,43 $ l'an passé, en hausse de 8,4 %. En excluant la perte nette de l'activité abandonnée de 0,1 million $ au troisième trimestre de 2013 comparativement à 0,4 million $ en 2012 et en excluant également une charge non récurrente d'impôts de 3,0 millions $ en 2012, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) a été de 149,9 millions $ au troisième trimestre de 2013 comparativement à 147,8 millions $, en hausse de 1,4 %, et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) a été de 1,55 $, en hausse de 6,2 % par rapport à 1,46 $ en 2012.

Le bénéfice net du quatrième trimestre de l'exercice 2013 a été de 83,6 millions $ comparativement à 145,1 millions $ pour le trimestre correspondant de 2012, soit une diminution de 42,4 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 0,88 $ par rapport à 1,46 $ l'an passé, en baisse de 39,7 %.

En excluant, du quatrième trimestre de 2013, la charge de restructuration de 29,4 millions $ après impôts et, en excluant du quatrième trimestre de 2012, le gain sur dilution de Couche-Tard de 21,7 millions $ après impôts, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) de 113,0 millions $ du quatrième trimestre de 2013 a diminué de 8,7 % par rapport à celui de 2012 de 123,8 millions $, et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) de 1,19 $ a diminué de 4,8 % par rapport à celui de 2012 de 1,25 $.

En excluant l'effet de la 13e semaine au quatrième trimestre de 2012, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) du quatrième trimestre de 2013 a augmenté de 0,2 % et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté(1) du quatrième trimestre de 2013 a augmenté de 4,4 %.

  2013   2012
(en millions de dollars) T1 T2 T3 T4 Exercice   T1 T2 T3 T4 Exercice
Bénéfice net 121,4 366,8 149,8 83,6 721,6   103,7 96,1 144,4 145,1 489,3
Perte nette (bénéfice net) de l'activité abandonnée (6,4) 0,1 0,1 (6,2)   (0,1) 0,2 0,4 0,4 0,9
Bénéfice net des activités poursuivies 115,0 366,9 149,9 83,6 715,4   103,6 96,3 144,8 145,5 490,2
Gain sur disposition d'une partie de la participation dans Couche-Tard net d'impôts (266,4) (266,4)  
Gain sur dilution Couche-Tard net d'impôts   (21,7) (21,7)
Charge d'impôts non récurrente   3,0 3,0
Frais de restructuration nets d'impôts 29,4 29,4  
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) 115,0 100,5 149,9 113,0 478,4   103,6 96,3 147,8 123,8 471,5
Bénéfice net des activités poursuivies ajusté(1) (sur la base de 52 semaines pour 2012) 115,0 100,5 149,9 113,0 478,4   103,6 96,3 147,8 112,8 460,5
                       
                       
  2013   2012
(en dollars et par action) T1 T2 T3 T4 Exercice   T1 T2 T3 T4 Exercice
Bénéfice net dilué 1,23 3,77 1,55 0,88 7,46   1,01 0,94   1,43 1,46 4,84
Perte nette (bénéfice net) dilué de l'activité abandonnée (0,07) (0,06)   0,01 0,01
Bénéfice net dilué des activités poursuivies 1,16 3,77 1,55 0,88 7,40   1,01 0,94 1,43 1,47 4,85
Gain sur disposition d'une partie de la participation dans Couche-Tard net d'impôts (2,75) (2,79)  
Gain sur dilution Couche-Tard net d'impôts   (0,22) (0,22)
Charge d'impôts non récurrente   0,03 0,03
Frais de restructuration nets d'impôts 0,31 0,31  
Bénéfice net dilué des activités poursuivies ajusté(1) 1,16 1,02 1,55 1,19 4,92   1,01 0,94 1,46 1,25 4,66
Bénéfice net dilué des activités poursuivies ajusté(1) (sur la base de 52 semaines pour 2012) 1,16 1,02 1,55 1,19 4,92   1,01 0,94 1,46 1,14 4,55


SITUATION DE TRÉSORERIE

ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES

Les activités opérationnelles ont généré des fonds de 159,8 millions $ au quatrième trimestre de 2013 comparativement à 126,8 millions $ pour le trimestre correspondant de 2012. Cette augmentation provient principalement d'une variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement. Les fonds générés pour l'exercice 2013 ont été de 566,8 millions $ comparativement à 546,1 millions $ en 2012.

ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT

Les activités d'investissement ont nécessité des fonds de 44,1 millions $ au quatrième trimestre et généré des fonds de 264,3 millions $ pour l'exercice 2013, comparativement à des utilisations de fonds de 69,2 millions $ et de 357,0 millions $ pour les périodes correspondantes de 2012. La variation pour le quatrième trimestre s'explique principalement par des acquisitions et des dispositions d'immobilisations corporelles moins élevées en 2013 qu'en 2012. La variation pour l'exercice s'explique principalement par le produit net sur cession d'une partie de notre participation dans Alimentation Couche-Tard pour 472,6 millions $ ainsi que le produit sur cession de Distagro pour 22,7 millions $.

Nous avons investi avec les détaillants 270,9 millions $ au cours de l'exercice 2013, pour une augmentation brute de 413 300 pieds carrés et une augmentation nette de 163 200 pieds carrés ou 0,8 % de notre réseau de détail. Nous avons procédé à l'ouverture de 9 nouveaux magasins ainsi qu'à des agrandissements et des rénovations majeures dans 9 magasins.

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

Au quatrième trimestre, nous avons utilisé des fonds de 123,3 millions $ et de 823,6 millions $ pour l'exercice 2013 comparativement à 82,7 millions $ et 371,3 millions $ pour les périodes correspondantes de 2012. Ces augmentations s'expliquent principalement par des rachats d'actions plus élevés en 2013, soit de 98,3 millions $ pour le quatrième trimestre et de 409,4 millions $ pour l'exercice 2013 comparativement à 2,5 millions $ et de 215,0 millions $ pour les périodes correspondantes de 2012, et également par le remboursement, au deuxième trimestre de 2013, de notre facilité de crédit rotative de 330,4 millions $ réalisé à même les fonds provenant de la cession d'une partie de notre participation dans Alimentation Couche-Tard.

SITUATION FINANCIÈRE

Nous n'anticipons(2) aucun risque de liquidité et nous considérons notre situation financière à la fin du quatrième trimestre de l'exercice 2013 comme étant très saine. Nous avions une facilité de crédit rotative autorisée non utilisée de 600,0 millions $. Notre pourcentage de dette non courante sur le total combiné de la dette non courante et des capitaux propres (dette non courante/capital total) était de 18,8 %.

Les principaux éléments de dette non courante à la fin du quatrième trimestre de 2013 se présentaient ainsi :

  Taux d'intérêt Solde
(en millions de dollars)
  Échéance
Facilité de crédit rotative Taux qui fluctuent selon les variations des taux des acceptations bancaires   3 novembre 2017
Billets de Série A Taux fixe de 4,98 % 200,0   15 octobre 2015
Billets de Série B Taux fixe de 5,97 % 400,0   15 octobre 2035


Le 1er octobre 2013, l'échéance de la facilité de crédit rotative a été prolongée jusqu'au 3 novembre 2018.

À la fin du quatrième trimestre, nous avions des contrats de change à terme afin de nous protéger des variations de taux de change sur nos achats futurs de biens et services en différentes devises.

Nos principaux ratios financiers se présentaient comme suit :

  Au 28 septembre
2013
  Au 29 septembre
2012
Structure financière      
  Dette non courante (en millions de dollars) 650,0   973,9
  Capitaux propres (en millions de dollars) 2 807,4   2 545,1
  Dette non courante/capital total (%) 18,8   27,7
       
      Exercices financiers
  2013   2012
Résultats      
  BAIIA(1)/Frais financiers (fois) 19,0   17,7
 
CAPITAL-ACTIONS, OPTIONS D'ACHAT D'ACTIONS ET UNITÉS D'ACTIONS AU RENDEMENT
 
  Au 28 septembre
2013
  Au 29 septembre
2012
Nombre d'actions ordinaires en circulation (en milliers) 91 386   97 186
Options d'achat d'actions :      
  Nombre en circulation (en milliers) 1 351   1 683
  Prix d'exercice (en dollars) 24,73 à 66,29   24,73 à 58,41
  Prix d'exercice moyen pondéré (en dollars) 46,12   39,27
Unités d'actions au rendement :      
  Nombre en circulation (en milliers) 257   284


PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS

La Société a décidé de renouveler son programme de rachat d'actions afin de se doter d'une option supplémentaire pour utiliser les liquidités excédentaires. Ainsi, nous pourrons décider, dans le meilleur intérêt des actionnaires, de rembourser la dette ou de racheter des actions de la Société. Le conseil d'administration a autorisé la Société à racheter, dans le cours normal de ses activités entre le 10 septembre 2013 et le 9 septembre 2014, jusqu'à concurrence de 7 000 000 de ses actions ordinaires représentant approximativement 7,6 % de ses actions émises et en circulation le 30 août 2013 à la fermeture de la Bourse de Toronto. Les rachats s'effectueront au prix du marché par l'entremise de cette bourse et conformément à ses règles et politiques, et de toute autre façon permise par celle-ci, de même que par toute autre agence de réglementation en matière de valeurs mobilières, incluant en vertu d'ententes de gré à gré. Les actions ordinaires ainsi rachetées seront annulées. Relativement à son programme de rachat pour la période du 10 septembre 2012 au 9 septembre 2013, la Société a racheté 6 000 000 actions ordinaires à un prix moyen de 65,62 $ pour une considération totale de 393,7 millions $. En ce qui concerne le programme présentement en cours, qui couvre la période du 10 septembre 2013 au 9 septembre 2014, la Société a racheté, jusqu'au 1 novembre 2013, 241 100 de ses actions ordinaires à un prix moyen de 64,59 $, pour une considération totale de 15,6 millions $.

DIVIDENDES

Le 23 septembre 2013, le conseil d'administration de la Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,25 $ par action ordinaire payable le 27 novembre 2013, soit une hausse de 16,3 % par rapport au dividende déclaré au même trimestre de l'année précédente. Sur une base annualisée, ce dividende représente environ 19 % du bénéfice net excluant les éléments non récurrents de 2012.

OPÉRATIONS BOURSIÈRES

La valeur de l'action de METRO s'est maintenue dans une fourchette de 56,52 $ à 75,81 $ au cours de l'exercice 2013. Durant cette période, le nombre d'actions négociées à la Bourse de Toronto s'est élevé à 73,8 millions. Le cours de clôture du vendredi 1 novembre 2013 était de 66,30 $ comparativement à 64,74 $ à la fin de l'exercice 2013.

NOUVELLES MÉTHODES COMPTABLES

ADOPTÉES EN 2013

Présentation des états financiers

En juin 2011, l'International Accounting Standards Board (IASB) a publié des modifications à l'IAS 1 « Présentation des états financiers ». Les autres éléments du résultat global et la charge d'impôts correspondante doivent être regroupés selon qu'ils seront ou ne seront pas reclassés dans le bénéfice net au cours des périodes subséquentes. La Société a appliqué ces modifications dans ces états financiers du quatrième trimestre. Des informations supplémentaires ont été divulguées dans l'état consolidé du résultat global.

RÉCEMMENT PUBLIÉES

Classement et évaluation des actifs financiers et des passifs financiers

En novembre 2009, l'IASB a publié l'IFRS 9 « Instruments financiers ». Cette nouvelle norme remplace les différentes règles de l'IAS 39 « Instruments financiers : Comptabilisation et évaluation » par une approche unique pour déterminer si un actif financier doit être évalué au coût amorti ou à la juste valeur. Cette approche est basée sur la façon dont une entité gère ses instruments financiers et les caractéristiques contractuelles des flux de trésorerie rattachées aux actifs financiers.

En octobre 2010, l'IASB a publié des modifications à l'IFRS 9 afin d'ajouter les dispositions d'IAS 39 relatives au classement et à l'évaluation des passifs financiers.

En décembre 2011, l'IASB a reporté la date d'application de l'IFRS 9 aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2015. L'adoption anticipée est permise à certaines conditions. La Société n'appliquera pas de façon anticipée cette nouvelle norme et évaluera au cours de son prochain exercice financier l'incidence de l'IFRS 9 sur ses états financiers.

Compensation des actifs financiers et des passifs financiers

En décembre 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 32 « Instruments financiers : présentation » afin de clarifier les exigences de compensation des actifs financiers et des passifs financiers. L'IASB a spécifié que le droit de compensation doit être juridiquement exécutoire même dans les cas de faillite.

De plus, l'IASB a publié des modifications à l'IFRS 7 « Instruments financiers : informations à fournir » afin d'améliorer les informations à fournir sur la compensation des actifs financiers et des passifs financiers.

Les modifications à l'IFRS 7 seront applicables au premier trimestre de l'exercice 2014 de la Société. Pour leur part, les modifications à l'IAS 32 seront applicables au premier trimestre de l'exercice 2015. Afin de coordonner l'application des deux normes, la Société appliquera l'IAS 32 de façon anticipée au premier trimestre de son exercice 2014. Ces modifications n'auront pas d'impact sur les états financiers de la Société, mais des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers.

États financiers consolidés

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 10 « États financiers consolidés » en remplacement de la SIC-12 « Consolidation -Entités ad hoc » et de certaines parties d'IAS 27 « États financiers consolidés et individuels ». L'IFRS 10 élimine l'approche fondée sur les risques et avantages et utilise le contrôle comme base de consolidation unique. Ainsi, un investisseur contrôle une entité si et seulement si tous les éléments ci-dessous sont réunis :

a) il détient le pouvoir sur l'entité;
b) il est exposé ou a droit à des rendements variables en raison de ses liens avec l'entité;
c) il a la capacité d'exercer son pouvoir sur l'entité de manière à influer sur le montant des rendements qu'il obtient.

La Société appliquera l'IFRS 10 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014 et cette norme n'aura pas d'impact sur ses états financiers.

Partenariats

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 11 « Partenariats » en remplacement de l'IAS 31 « Participations dans des coentreprises » et de la SIC-13 « Entités contrôlées conjointement - Apports non monétaires par des coentrepreneurs ». Cette norme décrit deux types de partenariats qui diffèrent selon les droits et les obligations des partenaires, soit la coentreprise et l'entreprise commune. L'IFRS 11 élimine la comptabilisation selon la consolidation proportionnelle pour une coentreprise et requiert la méthode de la mise en équivalence. Toutefois, elle maintient la consolidation proportionnelle pour une entreprise commune. La Société appliquera l'IFRS 11 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014 et cette norme n'aura pas d'impact sur ses états financiers.

Informations à fournir : Intérêts dans d'autres entités

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 12 « Informations à fournir sur les participations dans les autres entités ». Cette norme exige qu'une entité présente plus d'information sur la nature et les risques associés à ses participations dans d'autres entités (c'est-à-dire filiales, partenariats, entreprises associées ou entités structurées non consolidées) ainsi que l'incidence de ces participations sur ses états financiers. La Société appliquera l'IFRS 12 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014. Des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers annuels.

Évaluation à la juste valeur

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 13 « Évaluation à la juste valeur » afin d'établir un cadre unique pour l'évaluation à la juste valeur des éléments financiers et non financiers. Elle définit la juste valeur comme étant le prix qui serait reçu pour la vente d'un actif ou payé pour le transfert d'un passif lors d'une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d'évaluation. De plus, elle exige qu'une entité présente plus d'information à l'égard de ces évaluations à la juste valeur. La Société appliquera l'IFRS 13 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014 et cette norme n'aura pas d'impact sur ses états financiers, mais des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers.

Avantages du personnel

En juin 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 19 « Avantages du personnel » (IAS 19R). L'IAS 19R élimine la méthode du corridor pour enregistrer les variations (écarts actuariels) de l'obligation au titre des prestations définies et des actifs du régime et exige leur présentation dans les autres éléments du résultat global au moment où elles surviennent. L'application de cette modification n'aura pas d'impact, car la Société utilise la méthode de la comptabilisation immédiate des écarts actuariels au résultat global depuis la transition aux IFRS.

L'IAS 19R élimine la possibilité de reporter la comptabilisation du coût des services passés relatif à des droits non acquis et requiert la comptabilisation immédiate aux résultats. L'application de cette modification n'aura pas d'impact pour la Société, car aucun coût des services passés n'est reporté depuis la transition aux IFRS.

Selon l'IAS 19, la charge au titre des avantages du personnel inclut une charge financière composée de revenu d'intérêt correspondant au rendement attendu des actifs des régimes. Ce rendement est évalué selon l'hypothèse de la direction établie en fonction des attentes du marché. L'IAS 19R élimine la composante de rendement attendu des actifs des régimes et exige la comptabilisation d'intérêts nets sur les obligations au titre des prestations définies nettes des actifs des régimes selon le taux prescrit pour l'évaluation des obligations. Ces intérêts nets ne sont pas une composante de la charge au titre des avantages du personnel. Ils seront présentés à titre de frais financiers. La Société prévoit que cette modification entraînera une augmentation de la charge annuelle au titre des avantages du personnel d'environ 15 millions $ et une augmentation annuelle des frais financiers d'environ 10 millions $. La Société appliquera ces modifications au début de son premier trimestre de l'exercice 2014.

De plus, l'IAS 19R exige que des informations supplémentaires soient présentées relativement aux régimes à prestations définies dans les états financiers annuels.

Dépréciation d'actifs

En mai 2013, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 36 « Dépréciation d'actifs » afin d'exiger la présentation d'informations pour un actif ou une unité génératrice de trésorerie à l'égard duquel une perte de valeur a été comptabilisée ou reprise au cours de la période. La Société appliquera les modifications à l'IAS 36 en même temps que les nouvelles exigences de l'IFRS 13, soit au début de son premier trimestre de l'exercice 2014. Des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers.

INFORMATIONS PROSPECTIVES

Nous avons utilisé, dans le présent communiqué de presse, diverses expressions qui pourraient, au sens de la réglementation des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, constituer des informations prospectives. De façon générale, toute déclaration contenue dans le présent rapport qui ne constitue pas un fait historique peut être considérée comme une déclaration prospective. Les expressions « investir », « permettre », « anticiper » et autres expressions similaires indiquent en général des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives pouvant être contenues dans le présent rapport font référence à des hypothèses sur l'industrie alimentaire au Canada, l'économie en général, notre budget annuel ainsi que notre plan d'action 2014.

Ces déclarations prospectives ne donnent pas de garantie quant à la performance future de la Société et elles supposent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes pouvant faire en sorte qu'elles ne se réalisent pas. Un ralentissement ou une récession économique et l'arrivée d'un nouveau concurrent sont des exemples de ceux décrits à la rubrique « Gestion des risques » du rapport annuel 2012 qui pourraient influer sur la réalisation de ces déclarations. Nous croyons que nos déclarations sont raisonnables et pertinentes à la date de publication du présent rapport et qu'elles représentent nos attentes. La Société n'a pas l'intention de mettre à jour les déclarations prospectives qui pourraient être contenues dans le présent rapport, sauf si cela est requis par la loi.

MESURES CONFORMES ET NON CONFORMES AUX IFRS

En plus de fournir des mesures du bénéfice selon les IFRS, nous avons inclus certaines mesures du bénéfice conformes et non conformes aux IFRS. Ces mesures sont présentées à titre d'information relative, elles n'ont pas de sens normalisé par les IFRS et elles ne peuvent pas être comparées à des mesures du même type présentées par d'autres sociétés publiques.

BÉNÉFICE AVANT FRAIS FINANCIERS, IMPÔTS ET AMORTISSEMENT (BAIIA)

Le BAIIA est une mesure du bénéfice excluant les frais financiers, les impôts et l'amortissement. Il s'agit d'une autre mesure conforme aux IFRS et il est présenté séparément dans les comptes de résultat consolidés. Nous sommes d'avis que le BAIIA est une mesure couramment utilisée par les lecteurs d'états financiers afin d'évaluer la capacité d'une entreprise de générer des liquidités provenant de ses activités et d'acquitter ses charges financières.

BAIIA AJUSTÉ, BÉNÉFICE NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES AJUSTÉ ET BÉNÉFICE NET DILUÉ PAR ACTION DES ACTIVITÉS POURSUIVIES AJUSTÉ

Le BAIIA ajusté, le bénéfice net des activités poursuivies ajusté et le bénéfice net dilué par action des activités poursuivies ajusté sont des mesures du bénéfice excluant les éléments non récurrents. Il s'agit de mesures non conformes aux IFRS. Nous sommes d'avis que les lecteurs d'états financiers seront mieux informés des résultats de la période courante et correspondante en présentant les résultats sans les éléments non récurrents. Ainsi, les lecteurs d'états financiers seront en mesure de mieux évaluer la performance de la Société et de juger de ses perspectives d'avenir.

PERSPECTIVES

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre de l'exercice 2013 a été affecté par une vive concurrence, particulièrement en Ontario, causée par une augmentation du nombre de nouveaux magasins supérieure à la croissance du marché. Nous avons néanmoins réalisé une croissance de notre bénéfice net et de notre bénéfice par action au quatrième trimestre et pour l'année 2013, grâce à une bonne gestion de nos marges brutes, au contrôle de nos coûts d'exploitation et à notre programme de rachat d'actions. Nous avons amorcé la restructuration de notre réseau de magasins en Ontario et nous investirons(2) près de 250 millions $ dans notre réseau en 2014. Nous sommes confiants que ces mesures, jumelées à des stratégies de mise en marché efficaces, nous permettront(2) de continuer notre croissance au cours du prochain exercice.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Les analystes financiers et les investisseurs institutionnels sont invités à participer à la conférence téléphonique portant sur les résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2013 qui aura lieu mercredi, le 13 novembre 2013 à 10 heures (HNE). Pour accéder à la conférence, le numéro de téléphone à composer est le (647) 427-7450 ou 1 888 231-8191. Les journalistes et le public investisseur pourront y accéder en mode écoute seulement.

(1) Consulter la section « Mesures conformes et non conformes aux IFRS »
(2) Consulter la section « Informations prospectives »



États financiers intermédiaires consolidés résumés

METRO INC.

28 septembre 2013

Comptes de résultat consolidés résumés              
Périodes closes les 28 septembre 2013 et 29 septembre 2012              
(non audités) (en millions de dollars, sauf le bénéfice net par action)              
               
  Exercices financiers   Exercices financiers  
  2013   2012   2013   2012
  (12 semaines)   (13 semaines)   (52 semaines)   (53 semaines)
Activités poursuivies              
Chiffre d'affaires 2 611,6   2 862,2   11 402,8   11 674,9
Coût des marchandises vendues et charges d'exploitation (note 4) (2 424,2)   (2 652,5)   (10 581,6)   (10 852,0)
Frais de restructuration (note 4) (40,0)     (40,0)  
Bénéfice avant frais financiers, impôts et amortissement 147,4   209,7   781,2   822,9
Amortissement (note 4) (41,3)   (41,8)   (179,6)   (183,9 )
Bénéfice des activités opérationnelles 106,1   167,9   601,6   639,0
Frais financiers, nets (note 4) (8,6)   (11,7)   (41,1)   (46,4)
Quote-part dans les résultats d'une entreprise associée(note 4) 15,0   12,1   50,8   47,6
Gain sur dilution d'une entreprise associée (note 4)   25,0     25,0
Gain sur la disposition d'une partie de la participation dans une entreprise associée (note 4)     307,8  
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices des activités poursuivies 112,5   193,3   919,1   665,2
Impôts sur les bénéfices (note 5) (28,9)   (47,8)   (203,7)   (175,0)
Bénéfice net des activités poursuivies 83,6   145,5   715,4   490,2
               
Activité abandonnée              
Bénéfice net (perte nette) de l'activité abandonnée (note 6)   (0,4)   6,2   (0,9)
               
Bénéfice net 83,6   145,1   721,6   489,3
               
Attribuable aux :              
Actionnaires ordinaires de la société mère 81,2   143,3   712,9   481,8
Participations ne donnant pas le contrôle 2,4   1,8   8,7   7,5
  83,6   145,1   721,6   489,3
               
Bénéfice net par action (en dollars) (note 7)              
Activités poursuivies et activité abandonnée              
De base 0,88   1,47   7,52   4,87
Dilué 0,88   1,46   7,46   4,84
Activités poursuivies              
De base 0,88   1,48   7,46   4,88
Dilué 0,88   1,47   7,40   4,85

Voir les notes afférentes

États consolidés résumés du résultat global              
Périodes closes les 28 septembre 2013 et 29 septembre 2012              
(non audités) (en millions de dollars)              
               
  Exercices financiers   Exercices financiers
  2013   2012   2013   2012
  (12 semaines)   (13 semaines)   (52 semaines)   (53 semaines)
Bénéfice net 83,6   145,1   721,6   489,3
Autres éléments du résultat global              
  Éléments qui ne seront pas reclassés dans le bénéfice net              
    Variations au titre des régimes à prestations définies              
      Gains (pertes) actuariels 15,5   (16,1)   87,0   (65,6)
      Effet de la limite sur l'actif (0,6)   0,1   (6,9)   (2,7)
      Exigence de financement minimal 9,7   (4,2)   (2,3)   0,1
    Quote-part dans les autres éléments du résultat global d'une entreprise associée       (0,7)
    Impôts correspondants (6,6)   5,4   (20,8)   19,0
  18,0   (14,8)   57,0   (49,9)
  Éléments qui peuvent être reclassés ultérieurement dans le bénéfice net              
    Quote-part dans les autres éléments du résultat global d'une entreprise associée   0,1     0,1
        18,0   (14,7)   57,0   (49,8)
Résultat global 101,6   130,4   778,6   439,5
Attribuable aux :              
Actionnaires ordinaires de la société mère 99,2   128,6   769,9   432,0
Participations ne donnant pas le contrôle 2,4   1,8   8,7   7,5
  101,6   130,4   778,6   439,5

Voir les notes afférentes

États consolidés résumés de la situation financière      
(non audités) (en millions de dollars)      
       
  Au
28 septembre
2013
  Au
29 septembre
2012
ACTIFS      
Actifs courants      
Trésorerie et équivalents de trésorerie 80,8   73,3
Débiteurs 300,2   329,1
Stocks 781,3   784,4
Charges payées d'avance 15,3   6,6
Impôts exigibles 10,9   13,9
  1 188,5   1 207,3
Actifs destinés à la vente (note 8) 0,9   0,6
  1 189,4   1 207,9
Actifs non courants      
Participation dans une entreprise associée (note 4) 206,4   324,5
Autres actifs financiers 27,5   25,8
Immobilisations corporelles 1 328,4   1 280,3
Immeubles de placement 20,7   22,1
Immobilisations incorporelles 365,1   373,1
Goodwill 1 855,6   1 859,5
Impôts différés 53,9   56,3
Actifs au titre des prestations définies 14,5   1,4
  5 061,5   5 150,9
PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES      
Passifs courants      
Emprunts bancaires 2,0   0,3
Créditeurs 1 004,9   1 086,9
Impôts exigibles 147,3   60,5
Provisions 39,7   11,2
Partie courante de la dette 12,4   12,1
  1 206,3   1 171,0
Passifs non courants      
Dette 650,0   973,9
Passifs au titre des prestations définies 69,8   156,9
Provisions 4,5   3,1
Impôts différés 148,9   147,7
Autres éléments de passif 14,1   13,9
Participation ne donnant pas le contrôle 160,5   139,3
  2 254,1   2 605,8
Capitaux propres      
Capital-actions (note 9) 640,4   666,3
Actions propres (note 9) (14,4)   (12,2)
Surplus d'apport 14,6   16,2
Résultats non distribués 2 165,9   1 874,4
Cumul des autres éléments du résultat global (0,4)   (0,4)
Capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires de la société mère 2 806,1   2 544,3
Participations ne donnant pas le contrôle 1,3   0,8
  2 807,4   2 545,1
  5 061,5   5 150,9

Voir les notes afférentes

États consolidés résumés des variations des capitaux propres
Périodes closes les 28 septembre 2013 et 29 septembre 2012
(non audités) (en millions de dollars)
 
  Attribuable aux actionnaires ordinaires de la société mère        
(52 semaines) Capital-
actions
(note 9)
  Actions
propres
(note 9)
  Surplus
d'apport
  Résultats
non
distribués
  Cumul des
autres
éléments du
résultat global
  Total   Participations
ne donnant
pas le
contrôle
  Total des
capitaux
propres
Solde au 29 septembre 2012 666,3   (12,2)   16,2   1 874,4   (0,4)   2 544,3   0,8   2 545,1
Bénéfice net             712,9       712,9   8,7   721,6
Autres éléments du résultat global             57,0        57,0       57,0
Résultat global       769,9     769,9   8,7   778,6
Exercice d'options d'achat d'actions 17,4       (3,5)           13,9       13,9
Rachat d'actions (43,3)                   (43,3)       (43,3)
Prime sur rachat d'actions             (366,1)       (366,1)       (366,1)
Acquisition d'actions propres     (6,3)               (6,3)       (6,3)
Charge relative à la rémunération dont le paiement est fondé sur des actions         5,7           5,7       5,7
Règlement d'unités d'actions au rendement     4,1   (3,8)   (0,6)       (0,3)       (0,3)
Dividendes             (91,5)       (91,5)   (7,2)   (98,7)
Reclassement du passif relatif à la participation ne donnant pas le contrôle                       (1,0)   (1,0)
Variation de la juste valeur du passif relatif à la participation ne donnant pas le contrôle             (20,2)       (20,2)       (20,2)
  (25,9)   (2,2)   (1,6)   (478,4)     (508,1)   (8,2)   (516,3)
Solde au 28 septembre 2013 640,4   (14,4)   14,6   2 165,9   (0,4)   2 806,1   1,3   2 807,4
Voir les notes afférentes                               
                               
                               
  Attribuable aux actionnaires ordinaires de la société mère        
(53 semaines) Capital-
actions
(note 9)
  Actions
propres
(note 9)
  Surplus
d'apport
  Résultats
non
distribués
  Cumul des
autres
éléments du
résultat global
  Total   Participations
ne donnant
pas le
contrôle
  Total
des
capitaux
propres
Solde au 24 septembre 2011 684,6   (13,1)   16,0   1 711,2   0,1   2 398,8   0,5   2 399,3
Bénéfice net             481,8       481,8   7,5   489,3
Autres éléments du résultat global             (49,3)    (0,5)   (49,8)       (49,8)
Résultat global       432,5   (0,5)   432,0   7,5   439,5
Émission d'actions contre espèces 0,1                   0,1       0,1
Exercice d'options d'achat d'actions 10,3       (2,3)           8,0       8,0
Rachat d'actions (28,7)                   (28,7)       (28,7)
Prime sur rachat d'actions             (186,3)       (186,3)       (186,3)
Acquisition d'actions propres     (2,6)               (2,6)       (2,6)
Charge relative à la rémunération dont le paiement est fondé sur des actions         6,1           6,1       6,1
Règlement d'unités d'actions au rendement     3,5   (3,6)           (0,1)       (0,1)
Dividendes             (82,9)       (82,9)       (82,9)
Frais de conversion d'actions             (0,1)       (0,1)       (0,1)
Reclassement du passif relatif à la participation ne donnant pas le contrôle                       (7,2)   (7,2)
  (18,3)   0,9   0,2   (269,3)     (286,5)   (7,2)   (293,7)
Solde au 29 septembre 2012 666,3   (12,2)   16,2   1 874,4   (0,4)   2 544,3   0,8   2 545,1
Voir les notes afférentes                            


Tableaux consolidés résumés des flux de trésorerie
Périodes closes les 28 septembre 2013 et 29 septembre 2012
(non audités) (en millions de dollars)
  Exercices financiers   Exercices financiers
  2013   2012   2013   2012
  (12 sem.)   (13 sem.)   (52 sem.)   (53 sem.)
Activités opérationnelles              
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices des activités poursuivies 112,5   193,3   919,1   665,2
Bénéfice (perte) avant impôts sur les bénéfices de l'activité abandonnée (note 6)   (0,5)   8,5   (1,2)
  112,5   192,8   927,6   664,0
Éléments sans effet sur la trésorerie              
  Quote-part dans les résultats d'une entreprise associée (15,0)   (12,1)   (50,8)   (47,6)
  Gain sur dilution d'une entreprise associée   (25,0)     (25,0)
  Frais de restructuration 40,0     40,0  
  Amortissement 41,3   41,8   179,6   183,9
  Amortissement des frais de financement reportés 0,2   0,1   0,8   0,3
  Perte (gain) sur cession et radiation d'immobilisations corporelles, incorporelles et immeubles de placement 0,3   (4,5)   1,5   (5,4)
  Gain sur la disposition d'une partie de la participation dans une entreprise associée (note 4)     (307,8)  
  Gain sur cession d'une activité (note 6)     (8,9)  
  Pertes de valeur sur des immobilisations corporelles et incorporelles 6,8   2,1   12,8   10,3
  Reprises de pertes de valeur sur des immobilisations corporelles et incorporelles (3,8)   (3,6)   (7,6)   (10,0)
  Charge relative à la rémunération dont le paiement est fondé sur des actions 1,6   2,0   5,7   6,1
  Écart entre les montants déboursés au titre des avantages du personnel et la charge de la période (14,3)   (24,4)   (22,4)   (43,3)
Frais financiers, nets 8,6   11,7   41,1   46,4
  178,2   180,9   811,6   779,7
Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement 6,6   (19,8)   (68,9)   (44,4)
Intérêts payés (1,1)   (3,8)   (42,5)   (48,0)
Impôts payés (23,9)   (30,5)   (133,4)   (141,2)
  159,8   126,8   566,8   546,1
Activités d'investissement              
Acquisition d'entreprises, nette de la trésorerie acquise de 3,0 $ en 2012 (note 3)     (11,6)   (146,8)
Produit sur cession d'une activité (note 6)     22,7  
Produit sur cession des actifs destinés à la vente       6,6
Produit sur cession d'une partie de la participation dans une entreprise associée (note 4)     472,6  
Variation nette des autres actifs financiers 1,5   0,1   0,6   (4,6)
Dividendes d'une entreprise associée 0,9   1,5   4,1   6,2
Acquisition d'immobilisations corporelles (43,1)   (85,9)   (208,4)   (210,5)
Produit sur cession d'immobilisations corporelles 0,1   22,1   1,2   26,9
Produit sur cession d'immeubles de placement   1,9   2,5   3,5
Acquisition d'immobilisations incorporelles et goodwill (3,5)   (8,9)   (19,4)   (38,3)
  (44,1)   (69,2)   264,3   (357,0)
Activités de financement              
Variation nette des emprunts bancaires 1,1   (1,2)   1,7   (15,5)
Émission d'actions (note 9) 0,5   1,7   13,9   8,1
Rachat d'actions (note 9) (98,3)   (2,5)   (409,4)   (215,0)
Acquisition d'actions propres (note 9)     (6,3)   (2,6)
Règlement en espèces d'unités d'actions au rendement     (0,3)   (0,1)
Augmentation de la dette 0,5   388,6   5,4   391,1
Remboursement de la dette (4,0)   (448,2)   (337,3)   (454,9)
Variation nette des autres éléments de passif (0,2)   (0,2)   0,2   0,5 
Dividendes (22,9)   (20,9)   (91,5)   (82,9)
  (123,3)   (82,7)   (823,6)   (371,3)
Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (7,6)   (25,1)   7,5   (182,2)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période 88,4   98,4   73,3   255,5
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 80,8   73,3   80,8   73,3

Voir les notes afférentes

Notes afférentes aux états financiers intermédiaires consolidés résumés
Périodes closes les 28 septembre 2013 et 29 septembre 2012
(non audités) (en millions de dollars, sauf indication contraire)

1. MODE DE PRÉSENTATION

METRO INC. (la Société) est une société par actions incorporée en vertu des lois du Québec. La Société est l'un des principaux détaillants et distributeurs alimentaires au Canada et exploite un réseau de supermarchés, de magasins d'escompte et de pharmacies. Son siège social se situe au 11 011, boulevard Maurice-Duplessis, Montréal, Québec, Canada, H1C 1V6. Ses différentes composantes constituent un seul secteur opérationnel.

Les états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités des périodes de 12 et 52 semaines closes le 28 septembre 2013 ont été préparés par la direction conformément à l'IAS 34 « Information financière intermédiaire ». Ils ont été dressés en suivant les mêmes méthodes comptables que celles employées dans la préparation des états financiers consolidés annuels audités de l'exercice clos le 29 septembre 2012. Ils doivent être lus avec les états financiers consolidés annuels audités et les notes afférentes qui sont présentés dans le rapport annuel 2012 de la Société. Les résultats d'exploitation pour la période intermédiaire présentée ne reflètent pas nécessairement les résultats qui seront réalisés pour l'exercice entier.

2. NOUVELLES MÉTHODES COMPTABLES

ADOPTÉES EN 2013

Présentation des états financiers

En juin 2011, l'International Accounting Standards Board (IASB) a publié des modifications à l'IAS 1 « Présentation des états financiers ». Les autres éléments du résultat global et la charge d'impôts correspondante doivent être regroupés selon qu'ils seront ou ne seront pas reclassés dans le bénéfice net au cours des périodes subséquentes. La Société a appliqué ces modifications dans ses états financiers du quatrième trimestre. Des informations supplémentaires ont été divulguées dans l'état consolidé du résultat global.

RÉCEMMENT PUBLIÉES

Classement et évaluation des actifs financiers et des passifs financiers

En novembre 2009, l'IASB a publié l'IFRS 9 « Instruments financiers ». Cette nouvelle norme remplace les différentes règles de l'IAS 39 « Instruments financiers : Comptabilisation et évaluation » par une approche unique pour déterminer si un actif financier doit être évalué au coût amorti ou à la juste valeur. Cette approche est basée sur la façon dont une entité gère ses instruments financiers et les caractéristiques contractuelles des flux de trésorerie rattachées aux actifs financiers.

En octobre 2010, l'IASB a publié des modifications à l'IFRS 9 afin d'ajouter les dispositions d'IAS 39 relatives au classement et à l'évaluation des passifs financiers.

En décembre 2011, l'IASB a reporté la date d'application de l'IFRS 9 aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2015. L'adoption anticipée est permise à certaines conditions. La Société n'appliquera pas de façon anticipée cette nouvelle norme et évaluera au cours de son prochain exercice financier l'incidence de l'IFRS 9 sur ses états financiers.

Compensation des actifs financiers et des passifs financiers

En décembre 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 32 « Instruments financiers : présentation » afin de clarifier les exigences de compensation des actifs financiers et des passifs financiers. L'IASB a spécifié que le droit de compensation doit être juridiquement exécutoire même dans les cas de faillite.

De plus, l'IASB a publié des modifications à l'IFRS 7 « Instruments financiers : informations à fournir » afin d'améliorer les informations à fournir sur la compensation des actifs financiers et des passifs financiers.

Les modifications à l'IFRS 7 seront applicables au premier trimestre de l'exercice 2014 de la Société. Pour leur part, les modifications à l'IAS 32 seront applicables au premier trimestre de l'exercice 2015. Afin de coordonner l'application des deux normes, la Société appliquera l'IAS 32 de façon anticipée au premier trimestre de son exercice 2014. Ces modifications n'auront pas d'impact sur les états financiers de la Société, mais des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers.

États financiers consolidés

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 10 « États financiers consolidés » en remplacement de la SIC-12 « Consolidation -Entités ad hoc » et de certaines parties d'IAS 27 « États financiers consolidés et individuels ». L'IFRS 10 élimine l'approche fondée sur les risques et avantages et utilise le contrôle comme base de consolidation unique. Ainsi, un investisseur contrôle une entité si et seulement si tous les éléments ci-dessous sont réunis :

a) il détient le pouvoir sur l'entité;
b) il est exposé ou a droit à des rendements variables en raison de ses liens avec l'entité;
c) il a la capacité d'exercer son pouvoir sur l'entité de manière à influer sur le montant des rendements qu'il obtient.

La Société appliquera l'IFRS 10 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014 et cette norme n'aura pas d'impact sur ses états financiers.

Partenariats

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 11 « Partenariats » en remplacement de l'IAS 31 « Participations dans des coentreprises » et de la SIC-13 « Entités contrôlées conjointement - Apports non monétaires par des coentrepreneurs ». Cette norme décrit deux types de partenariats qui diffèrent selon les droits et les obligations des partenaires, soit la coentreprise et l'entreprise commune. L'IFRS 11 élimine la comptabilisation selon la consolidation proportionnelle pour une coentreprise et requiert la méthode de la mise en équivalence. Toutefois, elle maintient la consolidation proportionnelle pour une entreprise commune. La Société appliquera l'IFRS 11 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014 et cette norme n'aura pas d'impact sur ses états financiers.

Informations à fournir : Intérêts dans d'autres entités

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 12 « Informations à fournir sur les participations dans les autres entités ». Cette norme exige qu'une entité présente plus d'information sur la nature et les risques associés à ses participations dans d'autres entités (c'est-à-dire filiales, partenariats, entreprises associées ou entités structurées non consolidées) ainsi que l'incidence de ces participations sur ses états financiers. La Société appliquera l'IFRS 12 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014. Des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers annuels.

Évaluation à la juste valeur

En mai 2011, l'IASB a publié l'IFRS 13 « Évaluation à la juste valeur » afin d'établir un cadre unique pour l'évaluation à la juste valeur des éléments financiers et non financiers. Elle définit la juste valeur comme étant le prix qui serait reçu pour la vente d'un actif ou payé pour le transfert d'un passif lors d'une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d'évaluation. De plus, elle exige qu'une entité présente plus d'information à l'égard de ces évaluations à la juste valeur. La Société appliquera l'IFRS 13 au début de son premier trimestre de l'exercice 2014 et cette norme n'aura pas d'impact sur ses états financiers, mais des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers.

Avantages du personnel

En juin 2011, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 19 « Avantages du personnel » (IAS 19R). L'IAS 19R élimine la méthode du corridor pour enregistrer les variations (écarts actuariels) de l'obligation au titre des prestations définies et des actifs du régime et exige leur présentation dans les autres éléments du résultat global au moment où elles surviennent. L'application de cette modification n'aura pas d'impact, car la Société utilise la méthode de la comptabilisation immédiate des écarts actuariels au résultat global depuis la transition aux IFRS.

L'IAS 19R élimine la possibilité de reporter la comptabilisation du coût des services passés relatif à des droits non acquis et requiert la comptabilisation immédiate aux résultats. L'application de cette modification n'aura pas d'impact pour la Société, car aucun coût des services passés n'est reporté depuis la transition aux IFRS.

Selon l'IAS 19, la charge au titre des avantages du personnel inclut une charge financière composée de revenu d'intérêt correspondant au rendement attendu des actifs des régimes. Ce rendement est évalué selon l'hypothèse de la direction établie en fonction des attentes du marché. L'IAS 19R élimine la composante de rendement attendu des actifs des régimes et exige la comptabilisation d'intérêts nets sur les obligations au titre des prestations définies nettes des actifs des régimes selon le taux prescrit pour l'évaluation des obligations. Ces intérêts nets ne sont pas une composante de la charge au titre des avantages du personnel. Ils seront présentés à titre de frais financiers. La Société prévoit que cette modification entraînera une augmentation de la charge annuelle au titre des avantages du personnel d'environ 15 $ et une augmentation annuelle des frais financiers d'environ 10 $. La Société appliquera ces modifications au début de son premier trimestre de l'exercice 2014.

De plus, l'IAS 19R exige que des informations supplémentaires soient présentées relativement aux régimes à prestations définies dans les états financiers annuels.

Dépréciation d'actifs

En mai 2013, l'IASB a publié des modifications à l'IAS 36 « Dépréciation d'actifs » afin d'exiger la présentation d'informations pour un actif ou une unité génératrice de trésorerie à l'égard duquel une perte de valeur a été comptabilisée ou reprise au cours de la période. La Société appliquera les modifications à l'IAS 36 en même temps que les nouvelles exigences de l'IFRS 13, soit au début de son premier trimestre de l'exercice 2014. Des informations supplémentaires seront divulguées par voie de notes aux états financiers.

3. ACQUISITION D'ENTREPRISES

Le 23 octobre 2011, la Société a acquis 55 % des actifs nets d'Adonis, un détaillant dans la région montréalaise ayant quatre magasins et un cinquième en construction qui a ouvert en décembre 2011, ainsi que Phoenicia, un importateur et un grossiste exploitant un centre de distribution à Montréal et un deuxième en banlieue de Toronto. Ces entreprises se spécialisent dans les produits alimentaires ethniques et périssables. Le prix d'achat final de la participation de 55 % de la Société a été de 161,4 $, dont le solde à payer de 11,6 $ au 29 septembre 2012 a été déboursé au cours du premier trimestre de 2013. L'acquisition a été comptabilisée selon la méthode de l'acquisition. La Société détient le contrôle sur les entreprises acquises et leurs résultats ont été consolidés à compter de la date d'acquisition. La répartition finale du prix d'achat total se résumait comme suit :

Actifs nets acquis à leur juste valeur  
  Trésorerie 3,0
  Débiteurs 10,6
  Stocks 24,3
  Charges payées d'avance 0,5
  Immobilisations corporelles 11,9
  Immobilisations incorporelles  
    Durée d'utilité déterminée 10,7
    Durée d'utilité indéterminée 63,4
  Goodwill 206,8
  Emprunts bancaires (15,5)
  Créditeurs (5,4)
  Dette (10,4)
  Passifs d'impôts différés (6,4)
  293,5
   
Contrepartie en espèces de la participation de la Société (55 %) 161,4
Participation ne donnant pas le contrôle (45 %) 132,1
  293,5


La participation ne donnant pas le contrôle a été évaluée à 45 % de la juste valeur des actifs nets des entreprises acquises.

Le goodwill résultant de l'acquisition correspond au potentiel de développement des magasins Adonis ainsi qu'à l'élargissement de la clientèle par l'amélioration de l'offre de produits alimentaires ethniques dans l'ensemble des magasins de la Société. Au point de vue fiscal, 53 % du goodwill est traité comme un bien en immobilisation admissible avec les déductions fiscales y afférentes et 47 % du goodwill n'est pas déductible.

Entre le 23 octobre 2011 et le 29 septembre 2012, les entreprises acquises ont augmenté le chiffre d'affaires et le bénéfice net de la Société de 236,6 $ et 16,0 $ respectivement. Si l'acquisition avait eu lieu au début de l'exercice, les entreprises acquises auraient augmenté le chiffre d'affaires et le bénéfice net de la Société d'un montant supplémentaire de 16,5 $ et 1,1 $ respectivement pour l'exercice clos le 29 septembre 2012.

En 2012, des frais relatifs à l'acquisition de 1,1 $ ont été comptabilisés dans le coût des marchandises vendues et charges d'exploitation.

4. INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES SUR LA NATURE DES COMPTES DE RÉSULTAT

  Exercices financiers   Exercices financiers
  2013   2012   2013   2012
  (12 semaines)   (13 semaines)   (52 semaines)   (53 semaines)
Activités poursuivies              
Chiffre d'affaires 2 611,6   2 862,2   11 402,8   11 674,9
Coût des marchandises vendues et charges d'exploitation              
  Coût des marchandises vendues (2 118,7)   (2 323,7)   (9 237,0)   (9 485,9)
  Salaires et charges sociales (144,0)   (160,3)   (642,6)   (656,2)
  Charge au titre des avantages du personnel (10,0)   (11,6)   (46,8)   (49,1)
  Loyers, taxes et frais communs (59,1)   (61,9)   (259,3)   (259,7)
  Électricité et gaz naturel (30,1)   (28,1)   (118,3)   (113,4)
  Pertes de valeur sur des immobilisations corporelles et incorporelles (6,8)   (1,9)   (12,8)   (9,5)
  Reprises de pertes de valeur sur des immobilisations corporelles et incorporelles 3,8   3,6   7,6   10,0
  Autres charges (59,3)   (68,6)   (272,4)   (288,2)
  (2 424,2)   (2 652,5)   (10 581,6)   (10 852,0)
Frais de restructuration (40,0)     (40,0)  
Amortissement              
  Immobilisations corporelles (33,8)   (34,2)   (147,0)   (150,5)
  Immeubles de placement       (0,1)
  Immobilisations incorporelles (7,5)   (7,6)   (32,6)   (33,3)
  (41,3)   (41,8)   (179,6)   (183,9)
Frais financiers, nets              
  Intérêts courants (0,4)   (0,9)   (2,1)   (2,9)
  Intérêts non courants (8,4)   (11,2)   (40,5)   (45,1)
  Amortissement des frais de financement reportés (0,2)   (0,1)   (0,8)   (0,3)
  Revenus d'intérêts 0,5   0,6   2,7   2,2
  Effet du passage du temps (0,1)   (0,1)   (0,4)   (0,3)
  (8,6)   (11,7)   (41,1)   (46,4)
Quote-part dans les résultats d'une entreprise associée 15,0   12,1   50,8   47,6
Gain sur dilution d'une entreprise associée   25,0     25,0
Gain sur la disposition d'une partie de la participation dans une entreprise associée     307,8  
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices des activités poursuivies 112,5   193,3   919,1   665,2


Les pertes de valeur et les reprises de pertes de valeur enregistrées l'ont été particulièrement sur des magasins d'alimentation dont les flux de trésorerie ont diminué ou augmenté à cause de la concurrence de proximité.

Le 22 janvier 2013, la Société a vendu à trois institutions financières près de la moitié de sa participation dans Alimentation Couche-Tard pour une considération en espèces de 479,0 $ et un produit net des frais et commissions y afférents de 472,6 $. Un gain net avant impôts de 307,8 $ (266,4 $ après impôts) a été enregistré aux résultats de la Société au cours du deuxième trimestre de 2013.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2013, des frais de restructuration de 40,0 $ avant impôts ont été enregistrés pour des indemnités de départ, des provisions pour des loyers de locaux vacants, des radiations d'actifs et autres.

En août 2012, Alimentation Couche-Tard a émis 7,3 millions d'actions pour un produit net d'environ 330 $ afin de financer une partie de son acquisition de Statoil Fuel & Retail ASA. N'ayant pas participé à cette émission, la participation de la Société dans Alimentation Couche-Tard a été réduite de 11,6 % à 11,1 %. Cette dilution et la quote-part de la Société dans l'augmentation de la valeur d'Alimentation Couche-Tard provenant de l'émission d'actions équivalent à une disposition présumée et à un produit de disposition présumé d'une partie de son placement pour un gain net de 25,0 $ avant impôts.

5. IMPÔTS SUR LES BÉNÉFICES

Les taux réels d'impôts sur les bénéfices s'établissaient comme suit :

  Exercices financiers   Exercices financiers
  2013   2012   2013   2012
(en pourcentage) (12 semaines)   (13 semaines)   (52 semaines)   (53 semaines)
Taux combiné prévu par la loi 26,9   27,2   26,9   27,2
Variations              
  Effet du report des réductions futures de 1,5% du taux de l'Ontario sur les impôts différés       0,5
  Gain sur la disposition d'une partie de la participation dans une entreprise associée     (4,5)  
  Quote-part dans les résultats d'une entreprise associée (2,0)   (2,9)   (0,9)   (1,8)
  Autres 0,8   0,4   0,7   0,4
  25,7   24,7   22,2   26,3


6. ACTIVITÉ ABANDONNÉE

Le 17 décembre 2012, la Société a cédé son activité dans le domaine des services alimentaires, soit sa division Distagro qui approvisionnait des chaînes de restaurants et des commerces appartenant à et opérés par des chaînes de stations-service. Le prix de cession final de cette activité a été de 23,6 $, dont un solde à recevoir de 0,9 $. Les ajustements au prix de cession ont été finalisés au cours du troisième trimestre.

Le chiffre d'affaires et les autres comptes de résultat de cette division sont présentés dans l'état des comptes de résultat consolidés résumés sous la rubrique « Activité abandonnée », et les périodes comparables de 13 et 53 semaines closes le 29 septembre 2012 ont été retraitées en conséquence.

Le bénéfice net (perte nette) de l'activité abandonnée était entièrement attribuable aux actionnaires ordinaires de la société mère et se détaillait comme suit :

  Exercices financiers   Exercices financiers
  2013   2012   2013   2012
  (12 semaines)   (13 semaines)   (52 semaines)   (53 semaines)
               
Chiffre d'affaires   81,6   96,1   335,9
Coût des marchandises vendues et charges d'exploitation   (82,1)   (96,5)   (337,1)
Perte avant impôts sur les bénéfices   (0,5)   (0,4)   (1,2)
Impôts sur les bénéfices   0,1   0,1   0,3
    (0,4)   (0,3)   (0,9)
               
Gain sur cession d'une activité     8,9  
Impôts sur les bénéfices     (2,4)  
    (0,4)   6,2   (0,9)


Le bénéfice net (perte nette) par action de base et le bénéfice net (perte nette) dilué par action de l'activité abandonnée se résumaient comme suit :

  Exercices financiers
  2013   2012
(en dollars) (52 semaines)   (53 semaines)
       
De base 0,06   (0,01)
Dilué 0,06   (0,01)
       
La répartition finale du prix de cession se détaillait comme suit :      
         
Actifs      
  Débiteurs     10,0
  Stocks     11,6
  Autres actifs financiers     1,4
  Immobilisations corporelles     0,7
  Goodwill     4,0
      27,7
Passifs      
  Créditeurs     (13,0)
Gain sur cession d'une activité     8,9
Prix de cession     23,6
       
Contrepartie en espèces     22,7
Solde à recevoir (note 8)     0,9
Contrepartie totale     23,6


Les flux de trésorerie opérationnels de l'activité abandonnée ont généré des fonds de 0,1 $ pour la période de 12 semaines close le 28 septembre 2013 [(2,0) $ en 2012] et 3,6 $ pour l'exercice 2013 [(4,0) $ en 2012].

7. BÉNÉFICE NET PAR ACTION

Le bénéfice net par action de base et le bénéfice net dilué par action ont été calculés selon le nombre d'actions suivant :

  Exercices financiers   Exercices financiers
  2013   2012   2013   2012
(en millions) (12 semaines)   (13 semaines)   (52 semaines)   (53 semaines)
               
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation - De base 92,0   97,2   94,8   98,9
Effet de dilution en vertu des :              
  Régime d'options d'achat d'actions 0,4   0,4   0,5   0,4
  Régime d'unités d'actions au rendement 0,3   0,3   0,2   0,3
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation - Dilué 92,7   97,9   95,5   99,6


8. ACTIFS DESTINÉS À LA VENTE

Les actifs destinés à la vente se détaillaient comme suit :

  Au 28 septembre 2013   Au 29 septembre 2012
       
Solde à recevoir lié à l'activité abandonnée (note 6) 0,9  
Autres actifs   0,6
  0,9   0,6


Aux 28 septembre 2013 et 29 septembre 2012, la Société était engagée dans un plan de vente de ces actifs. Ils ont été reclassés dans les actifs destinés à la vente dans l'état consolidé de la situation financière et évalués au moindre de la valeur comptable et de la juste valeur diminuée des coûts de la vente. Aucune perte relativement à ces actifs n'a été enregistré au cours de ces périodes.

9. CAPITAL-ACTIONS

ACTIONS ORDINAIRES ÉMISES Nombre    
  (en milliers)    
Solde au 24 septembre 2011 101 384   684,6
Émission d'actions contre espèces 2   0,1
Rachat d'actions en espèces excluant une prime de 186,3 $ (4 213)   (28,7)
Exercice d'options d'achat d'actions 271   10,3
Solde au 29 septembre 2012 97 444   666,3
Rachat d'actions en espèces excluant une prime de 366,1 $ (6 241)   (43,3)
Exercice d'options d'achat d'actions 445   17,4
Solde au 28 septembre 2013 91 648   640,4
       
ACTIONS PROPRES Nombre    
  (en milliers)    
Solde au 24 septembre 2011 300   (13,1)
Acquisitions 50   (2,6)
Remises en circulation (92)   3,5
Solde au 29 septembre 2012 258   (12,2)
Acquisitions 94   (6,3)
Remises en circulation (90)   4,1
Solde au 28 septembre 2013 262   (14,4)


Les actions propres sont détenues en fiducie pour le régime d'unités d'action au rendement. Elles seront remises en circulation lors des règlements des unités d'action au rendement (UAR).

En excluant les 262 000 actions propres des 91 648 000 actions ordinaires émises, la Société avait 91 386 000 actions ordinaires émises et en circulation au 28 septembre 2013.

RÉGIME D'OPTIONS D'ACHAT D'ACTIONS

Les options en circulation se résumaient comme suit :

  Nombre   Prix d'exercice
moyen pondéré
  (en milliers)   (en dollars)
Solde au 24 septembre 2011 1 776   35,38
Attribuées 293   53,76
Exercées (271)   29,77
Annulées (115)   38,44
Solde au 29 septembre 2012 1 683   39,27
Attribuées 224     66,11
Exercées (445)   31,16
Annulées (111)   42,54
Solde au 28 septembre 2013 1 351   46,12


Au 28 septembre 2013, les options en circulation avaient des prix d'exercice variant de 24,73 $ à 66,29 $ et des échéances allant jusqu'en 2020. De ces options, 352 000 pouvaient être exercées à un prix d'exercice moyen pondéré de 35,49 $.

La charge de rémunération relative aux options d'achat d'actions s'est élevée à 0,6 $ pour la période de 12 semaines close le 28 septembre 2013 (0,8 $ en 2012) et à 2,0 $ pour l'exercice 2013 (2,3 $ en 2012).

RÉGIME D'UNITÉS D'ACTIONS AU RENDEMENT

Le nombre d'UAR en circulation se résumait comme suit :

  Nombre
  (en milliers)
Solde au 24 septembre 2011 310
Octroyées 97
Réglées (95)
Annulées (28)
Solde au 29 septembre 2012 284
Octroyées 96
Réglées (96)
Annulées (27)
Solde au 28 septembre 2013 257


La charge de rémunération relative aux UAR s'est élevée à 1,0 $ pour la période de 12 semaines close le 28 septembre 2013 (1,2 $ en 2012) et à 3,7 $ pour l'exercice 2013 (3,8 $ en 2012).

10. CHIFFRES CORRESPONDANTS

Certains chiffres correspondants ont été reclassés afin qu'ils soient conformes à la présentation adoptée pour l'exercice en cours.

11. APPROBATION DES ÉTATS FINANCIERS

Les états financiers consolidés des périodes de 12 et 52 semaines closes le 28 septembre 2013 (incluant les chiffres comparatifs) ont été approuvés pour publication par le conseil d'administration le 12 novembre 2013.

SOURCE : METRO INC.

Renseignements :

François Thibault
Vice-président principal,
chef de la direction financière et trésorier
Tél. : (514) 643-1003

Service des relations avec les investisseurs :
Tél. : (514) 643-1055
Courriel : finance@metro.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.