Mésentente dans les centres de la petite enfance - 80 délégué-es syndicales interpellent la ministre Marie Malavoy

BROSSARD, QC, le 19 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Près de 70 délégué-es du Syndicat des travailleuses et travailleurs en petite enfance de la Montérégie (STTPEM-CSN) manifestent ce midi devant les bureaux de la députée Marie Malavoy, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, et ministre responsable de la région de la Montérégie. Elles lui demande de rappeler à l'ordre les directions de CPE et leur association pour qu'elles signent la nouvelle convention collective des travailleuses et travailleurs en CPE, conformément à une entente de principe convenue en mars 2012. À défaut, quelque 1000 travailleuses et travailleurs d'une quarantaine d'installations pourraient déclencher une journée de grève dans les prochains jours.

Le syndicat reproche aux directions des CPE regroupés et à l'Association patronale des CPE de la Montérégie (APCPEM) de rendre la signature de leur convention collective conditionnelle à un règlement avec un autre groupe d'employé-es d'un CPE non signataire de l'entente de mars 2012, lequel est toujours en négociation. La manœuvre utilisée par la partie patronale pénalise directement quelque 1000 travailleuses et travailleurs qui sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2010.

« En procédant ainsi, explique France Laniel, présidente du STTPEM-CSN, la partie patronale va à l'encontre des principes et des droits reconnus en matière de libre association et de négociation. En outre, elle prive des centaines de travailleuses et de travailleurs qui attendent, depuis près de trois ans, des améliorations à leurs conditions de travail. C'est pour ça que nous demandons l'intervention de la ministre dans les meilleurs délais », conclut-elle.

La décision de signer ou non la convention collective sera au cœur de la prochaine rencontre des directions des CPE de la région et de l'APCPEM prévue le 22 février. Les délégué-es du STTPEM-CSN espèrent une décision favorable dans les meilleurs délais. Advenant un nouveau refus, les syndiqué-es déclencheront une première grève de 24 heures.

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs en petite enfance de la Montérégie - CSN est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) qui regroupe la majorité des travailleuses et travailleurs en centre de la petite enfance au Québec. La FSSS-CSN, qui compte plus de 125 000 membres de tous les secteurs, est l'une des huit fédérations membres de la CSN, laquelle compte 300 000 syndiqué-es œuvrant dans tous les secteurs d'activité tant privé et public.

SOURCE : CSN

Renseignements :

Source : Conseil central de la Montérégie - CSN et Syndicat des travailleuses et travailleurs en petite enfance de la Montérégie (STTPEM-CSN)

Pour renseignements :
François Forget, services des communications de la CSN
Téléphone : 514 212-7383 - Courriel : francois.forget@csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.