Menace de grève générale le 30 août

L'Association de la construction du Québec maintient que ses offres sont raisonnables

ANJOU, QC, le 17 août /CNW Telbec/ - L'Association de la construction du Québec (ACQ) réitère que ses offres sont raisonnables et parfaitement justifiées dans le contexte économique actuel. « Nous avons déposé, il y a quelques mois, de nouvelles offres sur la table, supérieures à ce que l'État a consenti à ses employés », a dit Lyne Marcoux, négociatrice en chef pour l'ACQ.

Depuis neuf mois, l'équipe de négociation de l'ACQ soutient que les primes improductives, comme la prime de présentation, doivent être abolies dans le secteur industriel. « C'est le mandat que nous ont donné les employeurs et nous ne pouvons pas céder au chantage de l'Alliance syndicale », d'insister Mme Marcoux. Contrairement à ce que prétend l'Alliance syndicale, cette prime ne sert pas à rémunérer les périodes d'information en matière de santé et de sécurité, ni au lavage déjà prévu à la convention collective. Cette heure est payée uniquement pour permettre aux travailleurs de se rendre au travail. Tant les employeurs que les donneurs d'ouvrage réclament son abolition.

Moyens de pression illégaux
Si l'ACQ reconnaît que les syndicats peuvent se prévaloir de leur droit de faire la grève, elle prévient ses porte-parole que les moyens de pression, comme le ralentissement des travaux sur les chantiers, sont interdits par la loi, et que l'ACQ prendra tous les recours nécessaires pour faire respecter les droits de ses membres.

Le secteur industriel
Les porte-parole de l'ACQ insistent sur le fait qu'un ménage s'impose dans le secteur industriel et qu'il est même question de survie. « Nous ne comprenons pas la stratégie syndicale qui prend en otages les 85 000 travailleurs du secteur institutionnel-commercial, pour conserver les acquis d'une époque révolue pour 6 000 salariés du secteur industriel », a soutenu Lyne Marcoux. Pour l'ACQ, il faut démontrer que notre industrie est capable de s'ajuster aux nouvelles réalités économiques, et par le fait même, en mesure de récupérer les travaux sur la machinerie de production.

À propos de l'ACQ
À travers ses différents mandats de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs en construction, l'ACQ représente quelque 15 000 entreprises, qui emploient plus de 100 000 travailleurs. Ses membres, œuvrant principalement dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I), comptent plus de 55 % des 137 millions d'heures travaillées prévues dans l'industrie en 2010. Selon la Loi R-20, l'ACQ est l'agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs IC/I. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l'entremise de ses plans de garantie Qualité Habitation et Qualité Rénovation. Pour en savoir plus sur l'ACQ :  href="http://www.acq.org/">www.acq.org

SOURCE Association de la construction du Québec

Renseignements : Renseignements:

Source :   Association de la construction du Québec
Renseignements :  Gisèle Bélanger, responsable des communications
  Direction des communications et affaires publiques
  514 354-0609, poste 262
  belangerg@prov.acq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.