Meilleures perspectives économiques pour Sherbrooke, Saguenay et Trois-Rivières en 2016

OTTAWA, le 3 mars 2016 /CNW/ - Sherbrooke, Saguenay et Trois-Rivières devraient connaître en 2016 une meilleure croissance économique qu'en 2015. Toutefois, leurs gains seront assez modestes, se situant entre 1,6 et 2,1 %, selon la Note de conjoncture métropolitaine : Hiver 2016 du Conference Board.

« Les économies de Sherbrooke, Saguenay et Trois-Rivières gagnent du terrain cette année grâce à l'actuelle reprise du secteur de la fabrication, principalement due à la vigueur de l'économie américaine et à la faiblesse du dollar canadien », indique Alan Arcand, codirecteur, Centre d'études municipales. « Les perspectives pour Sherbrooke sont les plus brillantes des trois villes : son économie devrait progresser de 2,1 % cette année, ce qui correspond à la moyenne provinciale ».

Faits saillants 

  • L'économie de Sherbrooke devrait progresser de 2,1 % en 2016, ce qui concorde avec la moyenne provinciale.
  • Trois-Rivières et Saguenay devraient toutes deux devraient afficher une croissance de leur PIB réel de 1,6 % en 2016.
  • Le PIB réel de Vancouver devrait croître de 3,3 %, ce qui en fait l'économie ayant la plus forte croissance parmi les 28 régions métropolitaines de recensement couvertes dans ce numéro de la Note de conjoncture métropolitaine.

Sherbrooke

La croissance du PIB réel de Sherbrooke devrait atteindre 2,1 % en 2016, ce qui est similaire à la moyenne provinciale pour le Québec. L'affaiblissement du dollar canadien plus faible, combiné au raffermissement de l'économie américaine, profitera au secteur manufacturier axé sur l'exportation, qui devrait progresser de 2,8 % en 2016. Les services aux entreprises constitueront l'un des principaux moteurs de croissance pour l'économie locale, grâce à une forte demande de travaux d'ingénierie, de recherche et développement, et de programmation. Sur le plan de la construction, le ralentissement des activités sur le marché de l'habitation sera compensé par un regain dans le secteur non résidentiel. Parmi les projets qui alimenteront ce segment, mentionnons l'expansion de l'usine Soucy Techno, le nouveau boulevard René-Lévesque, ainsi qu'un projet résidentiel et commercial à Waterville. Malgré cela, la croissance de l'industrie de la construction sherbrookoise devrait ralentir, passant de 1,4 % en 2015 à 0,3 % en 2016. Le marché du travail de la région a été en plein essor - 4 700 emplois ont été créés en 2014 et un 3 300 emplois supplémentaires ont été ajoutés en 2015. Mais ce rythme de création d'emplois n'étant pas durable, nous estimons qu'environ 2 000 emplois seront perdus cette année.

Saguenay

Le Saguenay a traversé une période économique difficile en 2015, alors que les prix de l'aluminium et la demande mondiale pour ce métal étaient en baisse. Mais les choses s'améliorent, surtout avec le projet minier Arianne Phosphate de 1,2 G$, dont la construction devrait débuter au printemps. Certes, le projet se trouve en dehors de la région métropolitaine, mais Saguenay devrait quand même bénéficier de certaines retombées du projet. Parallèlement, en partie grâce à la faiblesse du dollar canadien et à la vigueur de l'économie américaine, le secteur manufacturier devrait afficher cette année sa première progression en une décennie avec des gains modestes, limités à 0,5 %. À la faveur d'une hausse solide du nombre de mises en chantier, le secteur de la construction devrait connaître une expansion similaire en 2016. Enfin, le secteur des services devrait avancer de 1,3 % en 2015 à 1,9 % en 2016. Globalement, le PIB réel de la ville devrait croître de 1,6 % en 2016, soit environ le double du taux de croissance enregistré au cours des quatre années précédentes. De même, l'emploi devrait rebondir en gagnant 1,6 % en 2016, après s'être replié de 1,8 % l'an dernier.

Trois-Rivières

Trois-Rivières devrait connaître sa plus forte croissance économique depuis 2008 : son PIB réel devrait augmenter de 1,6 % cette année. Une série d'investissements stimule les secteurs de la fabrication et de la construction; à ce titre, les projets dignes de mention sont le développement du parc industriel de Bécancour, comprenant la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel de 800 M$, et la construction d'une usine de Quest Rare Minerals pour traiter le minerai de fer du projet de terres rares de la société situé à Strange Lake, dans le Nord québécois. L'expansion d'entreprises actuelles telles que Marmen, Biotechnologies Ulysse, Auto Mantra, FAB 3R et Hardy Filtration comptent parmi les autres projets qui propulseront l'économie locale. Dans l'ensemble, la production manufacturière devrait croître de 1,2 % en 2016, tandis que la construction devrait progresser de 1 %. En dépit de la forte croissance économique, l'emploi devrait toutefois se contracter de 0,9 % cette année, vu que le marché du travail reculera par rapport à 2014 et 2015, alors qu'il avait enregistré des gains étonnamment importants.

Publié aujourd'hui par le Conference Board, la Note de conjoncture métropolitaine : Hiver 2016 présente une analyse des 28 régions métropolitaines de recensement (RMR) du Canada effectuée sur une base annuelle.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Sean Burgess, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 294, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Juline Ranger, directrice des Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca

RELATED LINKS
http://www.conferenceboard.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.