Medicago communique ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice
financier 2009

QUÉBEC, le 24 mars /CNW/ - Medicago Inc. (MDG à la Bourse de croissance TSX), société de biotechnologie spécialisée dans la mise au point de vaccins très efficaces à coût abordable, fondée sur des technologies de fabrication exclusive et sur des pseudo-particules de virus, a communiqué aujourd'hui ses résultats d'exploitation et financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice financier terminé le 31 décembre 2009. Les états financiers et le rapport de gestion de la société peuvent être consultés à www.sedar.com et à www.medicago.com.

    
    Faits saillants

    Corporatif et développement des produits

    -   Conclusion du premier essai clinique mené chez l'humain sur le vaccin
        contre la grippe aviaire H5N1. Le vaccin a été bien toléré, il a
        induit une solide réponse immunitaire et son innocuité a été
        démontrée.

    -   Expression d'un nouvel antigène VLP (H1 VLP) de la souche grippale A
        (H1N1) qui a causé la récente éclosion de grippe en Amérique du Nord
        et ailleurs. L'antigène a été exprimé dans les 14 jours suivant
        l'obtention de la séquence d'ADN, et ce, grâce à la technologie de
        vaccins à particules pseudo-virales (PPV) et à la technologie de
        fabrication Proficia de la société.

    -   Signature d'une entente de partenariat avec le parc de biotechnologie
        Genopole (Evry, France) en vue de la construction, en France, d'une
        installation commerciale destinée à la fabrication de vaccins contre
        la grippe pandémique et la grippe saisonnière.

    -   Signature d'un protocole d'entente avec Ajanta Pharma pour
        entreprendre des pourparlers et des négociations en vue d'une entente
        de commercialisation de vaccins PPV contre la grippe saisonnière et
        la grippe pandémique en Inde et dans d'autres territoires.

    -   Signature d'une lettre d'intention avec Tabuk Pharmaceuticals en vue
        de négocier une entente visant à mettre au point, à produire et à
        commercialiser les vaccins PPV de Medicago contre la grippe en Arabie
        saoudite et dans d'autres territoires situés au Moyen-Orient et en
        Afrique du Nord.

    -   Obtention d'un contrat la réalisation d'une preuve de concept de la
        part du laboratoire de recherche, de développement et d'ingénierie de
        l'armée américaine en vue d'étudier la possibilité de produire de
        façon abordable des enzymes industrielles dans le domaine des
        biocarburants.

    -   Subséquent à la fin de l'exercice, signature d'un protocole d'entente
        avec NITT pour entreprendre des pourparlers et des négociations en
        vue d'une entente de commercialisation de vaccins à particules
        pseudo-virales contre la grippe saisonnière et pandémique au Japon et
        dans d'autres territoires.

    Financier

    -   Réalisation d'un appel public à l'épargne de 16,1 millions d'unités
        au prix de 0,72 $ l'unité, pour un produit brut de 11,592 M$.

    -   Subséquent à la fin de l'exercice, exercice de 3 443 500 bons de
        souscription à $0,25 représentant 860 875 $. Jusqu'à l'expiration de
        ces bons le 14 mars 2010, 6 435 250 bons de souscriptions totalisant
        1 608 812 $ ont été exercés représentant 99% des bons émis en mars
        2008
    

"2009 a été une année charnière pour Medicago. Nous avons en effet réalisé des progrès remarquables pendant cette période, tant en ce qui concerne nos activités cliniques que commerciales", a déclaré Andy Sheldon, président et chef de la direction de Medicago. "Nous avons obtenu des résultats positifs dans le cadre de la phase 1 de la toute première évaluation clinique de notre vaccin PPV à base de plantes contre une pandémie de grippe H5N1; nous avons réussi à produire l'antigène H1N1 VLP dans les 14 jours suivant l'obtention de la séquence d'ADN; nous avons conclu des ententes avec certains pays relativement à l'établissement d'une installation de production de vaccins contre la grippe pandémique et nous avons conclu un important financement par actions en collaboration avec des investisseurs institutionnels.

"Ces réalisations nous placent en bonne position pour franchir d'autres étapes importantes en 2010. Nous avons toutes les ressources nécessaires pour mettre sur pied un essai clinique de phase 2 sur notre vaccin contre le virus H5N1 et pour le mener à bien. Nous prévoyons également déposer une demande d'essai clinique au quatrième trimestre de 2010 en vue de la mise sur pied d'un essai de phase 1 et 2 sur notre candidat vaccin contre la grippe pandémique H1N1, initiative qui permettra d'étoffer la base de données sur l'innocuité relative à notre candidat vaccin contre la grippe saisonnière. En outre, nos résultats cliniques ont contribué à faciliter les pourparlers avec nos partenaires actuels et potentiels. Nous demeurons persuadés que notre technologie exclusive à base de plantes peut contribuer à modifier considérablement la vitesse et les coûts de production du vaccin contre la grippe, et nous continuerons de mettre à profit notre technologie de fabrication pour conclure des ententes visant l'établissement d'installations de production de vaccins dans certains pays", a ajouté M. Sheldon.

Perspectives

La société prépare un dossier réglementaire qu'elle soumettra à Santé Canada au cours des prochains mois. Si elle obtient l'approbation de l'organisme fédéral, la société entreprendra un essai clinique de phase 2 en 2010, dont les résultats devraient être accessibles au quatrième trimestre de 2010.

Résultats financiers

La perte consolidée pour le trimestre terminé le 31 décembre 2009 s'est chiffrée à 3 891 000 $ ou 0,04 $ par action (de base et diluée), comparativement à une perte de 3 007 000 $ ou 0,04 $ par action (de base et diluée) au trimestre correspondant de 2008. Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, la perte consolidée s'est élevée à 12 475 000 $ ou 0,13 $ par action (de base et diluée), par rapport à une perte de 7 649 000 $ ou 0,17 $ par action (de base et diluée) pour la même période en 2008.

Aucun revenu n'a été enregistré pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, comparativement à des revenus de 2 248 000 $ pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008. La hausse de revenus enregistrée en 2008 découlait de deux ententes signées avec Philip Morris International (PMI). Les revenus ont été réduits d'un montant de 196 000 $ représentant la valeur des 2 000 000 de bons de souscription d'actions ordinaires octroyés à PMI au moment de l'exécution du contrat de licence non exclusive en février 2008.

Les dépenses en recherche et développement ont augmenté de 1 284 000 $ au trimestre terminé le 31 décembre 2009 comparativement au quatrième trimestre de 2008. Pour l'exercice ayant pris fin le 31 décembre 2008, les dépenses en recherche et développement ont connu une hausse de 3 218 000 $ par rapport à 2008 et ont atteint 7 917 000 $. L'augmentation des dépenses en recherche et développement est liée à la production de matériel clinique pour la phase 1 de l'essai clinique ainsi qu'au lancement et à la réalisation de cet essai.

Au quatrième trimestre de 2009, les dépenses en salaires ont augmenté de 494 000 $, celles liées au matériel de laboratoire et aux analyses externes ont connu une hausse de 229 000 $ et celles liées aux travaux à contrat qui ont été impartis ont augmenté de 447 000 $ par rapport au quatrième trimestre de 2008. Pour l'exercice 2009, les dépenses en salaires ont augmenté de 1 080 000 $, celles liées au matériel de laboratoire et aux analyses externes ont connu une hausse de 868 000 $ et celles liées aux travaux à contrat qui ont été impartis ont augmenté de 1 041 000 $ par rapport à 2008. Ces hausses découlent d'une augmentation du personnel, de l'embauche d'employés contractuels ainsi que de l'acquisition du matériel requis pour la réalisation de travaux précliniques et la production de matériel clinique relativement à l'essai clinique de phase 1.

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, les subventions et contributions à la recherche ont augmenté de 269 000 $ et atteint 353 000 $. Cette hausse est principalement attribuable à la subvention obtenue au deuxième trimestre de l'exercice de la part du Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM) relativement au développement du VLPExpress, plateforme à haut débit qui permettra à la société d'accélérer la découverte et la mise au point de nouveaux vaccins en exprimant, purifiant et testant rapidement des candidats PPV, à hauteur de 137 000 $, ainsi qu'à la subvention obtenue en 2008 du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) afin de soutenir la mise au point du programme de vaccin PPV de la société contre la grippe saisonnière, à hauteur de 160 000 $. La subvention du CQDM totalisait 1 773 000 $, dont la somme de 1 636 000 $ était encore disponible au 31 décembre 2009, à l'instar d'un montant de 24 000 $ issu de la subvention du CNRC.

Les crédits d'impôt pour la recherche et le développement ont augmenté de 376 000 $ au trimestre terminé le 31 décembre 2009 comparativement à celui terminé le 31 décembre 2008. Cette hausse est attribuable à une augmentation de 95 % des dépenses en recherche et développement au cours du quatrième trimestre de 2009 ainsi qu'à une provision de 138 000 $ pour les crédits d'impôt fédéraux, laquelle a été prise au quatrième trimestre de 2008. Les crédits d'impôt pour la recherche et le développement se sont établis à 669 000 $ pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, soit 252 000 $ de moins que pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008. Bien que les dépenses en recherche et développement aient connu une hausse de 95 % en 2009, la société est maintenant considérée associée à PMI aux fins de l'impôt par suite de la réalisation d'un placement privé avec cette dernière en 2008. Cette situation a donné lieu à une diminution du taux de crédit d'impôt provincial de 37,5 % à 17,5 % et a fait en sorte que la société n'est plus admissible au crédit d'impôt fédéral.

Les frais d'administration ainsi que les dépenses consacrées à l'expansion des affaires et à la propriété intellectuelle ont augmenté de 741 000 $ par rapport à 2008 et atteint 3 806 000 $. Cette hausse s'explique principalement par l'augmentation des dépenses liées aux salons professionnels et aux déplacements (120 000 $), des coûts liés aux licences et aux brevets (85 000 $) ainsi que des salaires et avantages sociaux (346 000 $). L'augmentation des dépenses consacrées aux salaires découle de l'embauche, en 2009, d'un contrôleur et d'une directrice, relations avec les investisseurs et communications, du fait que le chef de la direction financière était en service depuis 12 mois en 2009 comparativement à 8 mois en 2008 ainsi qu'à des rajustements de rémunération. La variation des dépenses liées aux salons professionnels et aux déplacements en 2009 est attribuable à l'intensification des activités relatives aux relations avec les investisseurs et à l'expansion des affaires.

Les frais financiers nets ont totalisé 924 000 $ pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, soit 790 000 $ de moins que pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008. Cette diminution s'explique essentiellement par la baisse du taux d'intérêt sur le prêt Bio-Levier, à hauteur de 343 000 $, ainsi que par une hausse des intérêts créditeurs, à hauteur de 184 000 $, laquelle résulte d'une augmentation de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme, de même que par l'absence de charges liées aux bons de souscription émis à titre de frais de financement en 2009, comparativement à 258 000 $ en 2008.

Au 31 décembre 2009, la trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements à court terme de la société totalisaient 14,3 M$, soit une hausse de 0,3 M$ par rapport au 31 décembre 2008.

Medicago Inc.

Medicago s'est donné pour mandat de fournir des vaccins très efficaces et abordables reposant sur ses technologies exclusives de particules pseudo-virales et de fabrication. Medicago met au point des vaccins à particules pseudo-virales visant une protection contre une pandémie de grippe H5N1; pour ce faire, elle fait appel à un système d'expression transitoire qui produit des antigènes de vaccins recombinants dans des plantes non transgéniques. Cette technologie a le potentiel d'offrir des avantages en matière de vitesse et de coûts par rapport aux technologies concurrentes. Elle pourrait permettre de produire un vaccin prêt pour les tests en près d'un mois après l'identification et la réception des séquences génétiques d'une souche pandémique. Cette rapidité de production permettrait de vacciner la population avant que la première vague d'une pandémie ne frappe et de fournir de grandes quantités de vaccins sur le marché mondial. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Medicago, veuillez consulter le site www.medicago.com.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés de nature prospective qui reflètent les attentes actuelles de Medicago, assujettis à certains risques et incertitudes découlant des affaires de Medicago et de l'environnement dans lequel la Compagnie évolue. Les énoncés contenus dans les présentes qui ne constituent pas des faits historiques peuvent être interprétés comme étant des énoncés prospectifs. Ces énoncés s'accompagnent fréquemment de termes tels que : "anticiper", "croire", "planifier", "estimer", "prédire", "projeter" et autres termes ou expressions analogues, dans la mesure ou ceux-ci sont liés à Medicago ou sa direction. Les énoncés prospectifs ne sont pas des faits historiques, mais reflètent les attentes actuelles de Medicago relativement à certains évènements ou résultats futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et incertitudes qui pourraient entraîner des résultats réels différant considérablement de ceux prévus, incluant les éléments discutés dans la section "Facteurs de risques et incertitudes" de la Notice annuelle déposé le 25 mars 2010 . Medicago décline toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs ou de mettre à jour les raisons pour lesquelles les résultats réels pourraient différer de ceux reflétés par les énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

SOURCE Medicago Inc.

Renseignements : Renseignements: Medicago, Inc., Andy Sheldon, Président et chef de la direction, (418) 658-9393; Medicago Inc., Christina Cameron, Responsable des relations avec les investisseurs, (647) 962-9393

Profil de l'entreprise

Medicago Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.