Maudore fait l'acquisition des installations de traitement de Géant Dormant ainsi que des actifs aurifères de North American Palladium

  • La possession d'installations de production est une avancée importante de notre stratégie de consolidation dans la principale région minière du Québec

  • Une main-d'œuvre expérimentée et une usine de traitement complètement opérationnelle avec un parc à résidus miniers

  • Une contrepartie de 18 millions $ en espèces, financée par des emprunts au terme d'une facilité de crédit garantie de 22 millions $ par FBC Holdings Sarl, plus 1 500 000 actions ordinaires

MONTRÉAL, le 23 mars 2013 /CNW Telbec/ - Minéraux Maudore Ltée ("Maudore" ou la "Société") (TSXV : MAO) (US OTC : MAOMF) (Bourse de Francfort : M6L) est heureuse d'annoncer qu'elle a fait l'acquisition de l'usine de traitement de la mine Géant Dormant et du parc à résidus miniers adjacent (ensemble « les installations de traitement » ) de North American Palladium Ltd. (« NAP ») (PDL : Bourse de Toronto; PDL : AMEX) par le biais de l'acquisition de toutes les actions en circulation des Mines NAP Québec Ltée (« NAP Québec ») en vertu d'une entente d'acquisition intervenue en date du 22 mars 2013 entre Maudore et NAP. Les installations de traitement sont stratégiquement situées à 60 kilomètres à l'ouest du gîte Osbell de Maudore et à 150 kilomètres au nord de Val-d'Or, Québec, le long de la route 109, qui continue vers le nord jusqu'à Matagami, Québec.

Avec l'acquisition de NAP Québec, Maudore a également acquis tous les actifs aurifères de NAP au Québec.

En contrepartie de l'acquisition des actions de NAP Québec, Maudore a versé à NAP une somme en espèces de 18 millions $, laquelle a été financée par le biais de facilité de crédit décrite ci-dessous, et a émis à NAP 1 500 000 actions ordinaires. Ces actions ordinaires sont assujetties à une période de détention de quatre mois en vertu des lois canadiennes en matière de valeurs mobilières. Ni NAP, ni NAP Québec, ni aucun de leurs initiés ne deviendront un initié de Maudore suite à cette acquisition.  La Bourse de croissance TSX (la « Bourse TSXV ») a approuvé cette acquisition.

La réalisation de cette opération permet à Maudore de faire progresser sa stratégie qui est de consolider sa position dans une région très prometteuse mais encore sous explorée, située dans une juridiction minière globalement compétitive, et procure à la Société certaines options quant au développement de ses ressources. Par ailleurs, en plus de maintenant détenir un portefeuille de propriétés stratégiques couvrant 144 000 ha (1 440 km2) dans la zone volcanique nord de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, au Québec, Maudore hérite également d'une main-d'œuvre qualifiée, en mesure de développer ses ressources.

« L'acquisition de l'usine de traitement de Géant Dormant et du parc à résidus adjacent opérés par une main-d'œuvre hautement qualifiée et expérimentée est vraiment le changement le plus important de l'histoire de notre Société » a déclaré Kevin Tomlinson, président du conseil de Maudore. « Avec de nouvelles installations minières et des propriétés à un stade avancé d'exploration qui sont contiguës à nos propriétés, nous détenons maintenant un portefeuille de terrains totalisant 144 000 ha. Ceci représente la première étape d'une série de démarches envisagées par Maudore afin de consolider des actifs importants dans la prolifique région du nord de l'Abitibi, au Québec, et positionne la Société pour devenir un important producteur aurifère canadien, en mesure d'accroître la valeur de l'actionnariat par le biais de l'exploration, de la mise en valeur et de la production de nos propriétés.»

Les installations de traitement sont conçues pour fonctionner à un rythme de 900 tonnes par jour (tpj) et traitent présentement entre 400 et 600 tpj avec un taux de récupération de l'or d'environ 92 %, cinq jours par semaine, traitant le minerai souterrain du projet aurifère Vezza, qui continue de progresser vers le stade de la production. Le minerai est acheminé par une grille à barreaux dans une installation de concassage avec un premier concasseur à mâchoires puis deux concasseurs à cône avec criblage, puis vers un broyeur à barres et deux broyeurs à boulets afin de produire une pulpe. Cette pulpe subit une lixiviation conventionnelle et est traitée dans un circuit de charbon activé en pulpe (CIP) puis dans des installations de distillation, est extraite par voie d'électroextraction et passe dans une fournaise à induction afin de produire des dorés d'or. En 2010, NAP a déterminé que la capacité des installations de traitement pouvait être augmentée en deux phases, de 900 à 1 250 tpj, et ensuite de 1 250 à 1 750 tpj. NAP a débuté cet agrandissement mais l'a par la suite suspendu afin de se concentrer sur ses actifs de palladium. Il est anticipé que le parc à résidus adjacent pourrait avoir une durée de vie d'environ 10 ans à ce rythme accéléré de production, suite à des travaux d'agrandissement aux installations et à l'accroissement des opérations souterraines, tel qu'indiqué dans un rapport interne de NAP Québec complété en 2012 par AMEC Amériques Ltée.

M. Tomlinson a affirmé que : « depuis que nous avons assumé les responsabilités quant à l'avenir de Maudore en juillet 2012, c'est notre vision de consolider les petites opérations et projets pour devenir un producteur important dans la région. Posséder notre propre usine de traitement est un élément intégrateur pour la réalisation de cette stratégie. La localisation de l'usine à 60 kilomètres de notre gite Osbell nous donne l'opportunité de devenir un producteur rentable. Cette acquisition supporte aussi notre stratégie de fusion avec Eagle Hill Exploration Corporation, dont la ressource Windfall Lake est à distance de camionnage des installations de traitement de Géant Dormant. » M. Tomlinson a également fait remarquer que : «  nous avons l'intention de continuer d'explorer l'un des plus importants portefeuilles de terrains continus dans le nord de l'Abitibi et nous accueillons avec plaisir nos nouveaux employés et partenaires dans la région.»

Le tableau suivant présente les ressources actuelles de Maudore, après avoir donné effet à l'acquisition de NAP Québec:

Projet Estimations des ressources minérales Ressources
aurifères
(x1000 oz)
Catégorie
Osbell 8 463 800 tonnes à 2,0 g/t Au pour 546 299 onces indiquées et
8 115 800 tonnes à 4,8 g/t Au pour 1 258 990 onces présumées
(communiqué de presse de Maudore du 29 octobre 2012).
546

1 259
Indiquée

Présumée
Vezza En 2010, une ressource mesurée et indiquée de 1 510 000
tonnes titrant 5,9 g/t Au pour 287 500 onces et une ressource
présumée de 754 000 tonnes titrant 5,0 g/t Au pour 121 500
onces Au.
288


122
Mesurée et
Indiquée

Présumée
Note : Les chiffres ont été arrondis. Estimation des ressources d'Osbell du 30 novembre 2012 pour Minéraux Maudore ltée, par Alain Carrier, géologue (InnovExplo inc.), Pierre-Luc Richard, géologue (InnovExplo inc.), Christian d'Amours, géologue (GeoPointCom) et Alain Dorval, ingénieur (Innov Explo inc.). Estimation des ressources de Vezza pour North American Palladium Ltd. par Scott Wilson Roscoe Postle Associates Inc., préparée en 2010 par Bernard Salmon, ingénieur et Petr Pelz, géologue.

Conformément au Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (« Règlement 43-101 »), un rapport technique conforme au Règlement 43-101 sur le projet Vezza sera préparé au cours des 45 prochains jours. La Société a retenu les services de Christian D'Amours, géologue (GeoPointCom), pour préparer ce rapport.

Le tableau suivant présente les estimations historiques des ressources minérales acquises suite à l'acquisition de NAP Québec.  Une personne qualifiée n'a pas effectué le travail requis pour classer les ressources faisant l'objet des estimations historiques dans les ressources minérales à jour et Maudore ne considère pas les ressources faisant l'objet des estimations historiques dans le tableau suivant comme étant des ressources minérales qui soient à jour.

Projet Estimations historiques des ressources minérales Ressources
aurifères
(x1000 oz)
Catégorie
Discovery En 2008, une ressource mesurée de 3 109 tonnes titrant 8,95
g/t pour 895 onces; une ressource indiquée de 1 278 973
tonnes titrant 5,74 g/t Au pour 236 180 onces; une ressource
présumée de 1 545 500 tonnes titrant 5,93 g/t Au pour 294 473
onces d'or.
1

236
294

Mesurée

Indiquée
Présumée
Flordin En 2011, une ressource mesurée de 116 000 tonnes titrant 3,25
g/t Au pour 12 133 onces d'or; une ressource indiquée de
2 707 000 tonnes titrant 1,77 g/t Au pour 153 998 onces d'or;
une ressource présumée de 2 199 000 tonnes titrant 1,95 g/t Au
pour 137 561 onces d'or.
166


137
Mesurée et
Indiquée

Présumée
Géant
Dormant
En 2008, une ressource mesurée et indiquée de 489 200 tonnes
titrant 9,7 g/t Au pour 152 743 onces d'or.
153 Mesurée et
Indiquée
Note : Les chiffres ont été arrondis. La section suivante prévient les lecteurs quant à la pertinence et la fiabilité des estimations historiques des ressources minérales présentées dans ce tableau. Les réserves historiques ne sont pas incluses.

L'estimation historique des ressources de Discovery provient du rapport technique intitulé : « Technical Report on the Scoping Study and Mineral Resource Estimate for the Discovery Project  (according to Regulation 43-101 and Form 43-101F1» par InnovExplo inc., préparé en 2008 par Carl Pelletier, géologue pour Ressources Cadiscor inc. L'estimation historique n'est pas pertinente aujourd'hui parce que des forages au diamant additionnels réalisés par NAP Québec depuis 2008 doivent être inclus et la teneur de coupure utilisée dans l'estimation des ressources doit être réévaluée à la lumière des conditions actuelles du marché s (prix de l'or, taux de change et coûts de minage). L'estimation historique est fiable parce que Maudore a travaillé de façon intensive avec InnovExplo et l'auteur du rapport depuis 2006, et elle est confiante que tous les travaux ont été réalisés conformément à une norme professionnelle élevée. Les catégories des ressources utilisées dans l'estimation historique sont conformes aux normes de l'ICM sur les définitions pour les ressources minérales et réserves minérales. Les paramètres utilisés sont une largeur de minage minimale de 1,6 m (épaisseur horizontale), une teneur de coupure de 3 g/t Au, une teneur bloquée de 35 g/t Au et une densité spécifique de 2,82 g/cm3. Un polygone sur la méthode longitudinale a utilisé des coupes transversales afin de confirmer la teneur et l'épaisseur, situés sur une coupe longitudinale où des polygones ont été tracés et le volume et la teneur calculés (en utilisant les logiciels AutoCaD et Promine). Afin de mettre à jour l'estimation historique, les nouveaux forages doivent être numérisés, validés et les protocoles de contrôle de la qualité doivent être vérifiés, avant d'ajouter la base de données de forage actuelle qui sera alors importée dans le logiciel GEM afin de générer un modèle de bloc et permettre l'estimation d'une ressource minérale. Tous les travaux doivent être réalisés par des personnes qualifiées et évalués en fonction des normes 43-101 en vigueur concernant les projets miniers. Une personne qualifiée n'a pas effectué le travail requis afin de classer les ressources faisant l'objet de l'estimation historique de Discovery dans les ressources minérales à jour; et Maudore ne considère pas les ressources faisant l'objet de l'estimation historique de Discovery comme étant des ressources minérales qui soient à jour.

L'estimation historique des ressources de Flordin provient du rapport technique intitulé : « 43-101 Technical Report and Resource Estimate on the Flordin Property  (according to Regulation 43-101 and Form 43-101F1» par InnovExplo inc., préparé en 2011 par Pierre-Luc Richard, géologue et Carl Pelletier, géologue pour North American Palladium Ltd., lequel a été déposé sur SEDAR. L'estimation historique n'est pas pertinente aujourd'hui parce que des forages au diamant additionnels réalisés par NAP Québec depuis 2011 doivent être inclus et la teneur de coupure utilisée dans l'estimation des ressources doit être réévaluée à la lumière des conditions actuelles du marché (prix de l'or, taux de change et coûts de minage). L'estimation historique est fiable parce que Maudore a travaillé de façon intensive avec Innov Explo et les auteurs du rapport depuis 2006 et elle est confiante que tous les travaux ont été réalisés conformément à une norme professionnelle élevée. Les catégories des ressources utilisées dans l'estimation historique sont conformes aux normes de l'ICM sur les définitions pour les ressources minérales et réserves minérales. InnovExplo a utilisé la méthode de la distance au carré inversée pour interpoler les teneurs aurifères dans un modèle de bloc et le design de coquille de la fosse a permis de confiner certaines portions du modèle. Une teneur de coupure minimale de 0,5 g/t Au a été utilisée pour la partie de fosse à ciel ouvert de l'estimation de la ressource minérale et une teneur de coupure de 3,50 g/t Au a été utilisée pour le modèle sous terre. Les intercepts de forages ont été calculés à une vraie épaisseur minimale de 3 mètres et une densité spécifique de 2,8 t/m3 a été utilisée. Afin de mettre à jour l'estimation historique, les nouveaux forages doivent être ajoutés à la base de données, être validés et les protocoles de contrôle de la qualité doivent être vérifiés, avant d'être ajoutés la base de données de forage actuelle pour un modèle de bloc subséquent, une estimation des ressources minérales et un possible modèle de fosse Whittle. Tous les travaux doivent être réalisés par des personnes qualifiées et évalués en fonction des normes 43-101 en vigueur concernant les projets miniers. Une personne qualifiée n'a pas effectué le travail requis afin de classer les ressources faisant l'objet de l'estimation historique de Flordin dans les ressources minérales à jour; et Maudore ne considère pas les ressources faisant l'objet de l'estimation historique de Flordin comme étant des ressources minérales qui soient à jour.

L'estimation historique des ressources de Géant Dormant provient du rapport technique intitulé : « Technical Report, The Sleeping Giant Mine Northwestern Quebec » par Genivar LP, préparé en 2008 par Tyson Birkett, ingénieur, Josée Couture, ingénieure et Christian Bézy, géologue pour Ressources Cadiscor inc. L'estimation historique n'est pas pertinente aujourd'hui pour plusieurs raisons : 1) les forages au diamant additionnels réalisés par NAP Québec depuis 2008 doivent être inclus; 2) le matériel miné par NAP Québec depuis 2008 doit être soustrait de l'estimation historique des ressources (les estimations des réserves antérieures ne sont pas incluses pour cette raison; 3) la teneur de coupure utilisée dans l'estimation des ressources doit être réévaluée à la lumière des conditions actuelles du marché (prix de l'or, taux de change et coûts de minage); 4) des travaux récents et des communications subséquentes de NAP Québec qui ne sont pas publiques démontrent que l'estimation historique est désuète.  On peut se fier à l'estimation historique parce que la majeure partie de ce rapport est basée sur l'expérience de minage à Géant Dormant, les travaux ont été réalisés conformément à une norme technique élevée et l'auteur du rapport est un employé de NAP Québec et est connu de Maudore. Les catégories des ressources utilisées dans l'estimation historique sont conformes aux normes de l'ICM sur les définitions pour les ressources minérales et réserves minérales. Les ressources minérales ont été calculées en utilisant la méthode du polygone sur des coupes longitudinales inclinées, laquelle a été utilisée par le passé comme donnant des résultats fiables. Les teneurs de blocage variaient entre 60 et 250 g/t Au, dépendamment de la veine. Les teneurs, le tonnage et les coûts dérivés provenant du minage réel ont été intégrés et une largeur de minage minimale de 1,6m a été appliquée aux chantiers d'extraction avec un pendage supérieur à 50º et une largeur de minage minimale de 1,8 m appliquée aux chantiers d'extraction avec un pendage inférieur à 50º. Une dilution nominale de 15 % a été appliquée et la récupération minière variait de 75 à 100 %. Afin de mettre à jour l'estimation historique, un vaste projet de numérisation des dossiers format papier est nécessaire, puis les nouveaux forages doivent être ajoutés à la base de données, être validés et les protocoles de contrôle de qualité doivent être vérifiés. Les travaux sous terre doivent être numérisés et soustraits du modèle de bloc, ayant probablement été généré en utilisant le logiciel GEM, suivi par un calcul des ressources.  Tous les travaux doivent être réalisés par des personnes qualifiées et évalués en fonction des normes 43-101 en vigueur concernant les projets miniers. Une personne qualifiée n'a pas effectué le travail requis afin de classer les ressources faisant l'objet de l'estimation historique de Géant Dormant dans les ressources minérales à jour; et Maudore ne considère pas les ressources faisant l'objet de l'estimation historique de Géant Dormant comme étant des ressources minérales qui soient à jour.

INFORMATION FINANCIÈRE SUR NAP QUÉBEC

Les tableaux suivants présentent certaines informations financières relativement à NAP Québec, préparées par la direction pour les exercices clos le 31 décembre 2012 et 2011. Ces informations ont été préparées conformément aux normes internationales d'information financière et étaient incluses aux notes des états financiers déposés par NAP sur Sedar.

La valeur comptable des principales catégories d'actifs et de passifs de NAP Québec est présentée ci-dessous:
     
    31 décembre
(en milliers de dollars canadiens)   2012
    $
Actifs    
Trésorerie et équivalents de trésorerie   553
Crédit d'impôts à recevoir   4 522
Stocks   7 257
Autres actifs courants   770
Intérêts miniers   16 712
Total des actifs   29 814
     
Passifs    
Créditeurs et charges à payer   5 908
Obligations liées à des contrats de location-financement   58
Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations   6 105
Total des passifs   12 071
       
     
Les résultats d'opération de NAP Québec sont indiqués ci-après:
     
(en milliers de dollars canadiens) 2012 2011
  $ $
Produits 3 004 26 813
Charges d'exploitation minière    
Coûts de production 2 153 31 601
Coûts de fusion, d'affinage et de transport 16 54
Amortissement et épuisement 199 7 460
Perte de valeur d'intérêts miniers 56 023 49 210
Profit sur disposition de matériel (435) (27)
Coûts de fermeture de la mine et frais d'entretien 1 463 -
Total des charges d'exploitation 59 419 88 298
Perte d'exploitation minière (56 415) (61 485)
     
Autres charges    
Exploration 2 768 6 728
Charges générales et administratives 62 82
Autres produits (37) (34)
Charges d'intérêts et autres charges 130 111
Total des autres charges 2 923 6 887
Perte avant impôts sur le résultat et impôts miniers (59 338) (68 372)
     
Impôts sur le résultat et impôts miniers (charge) 4 704 (1 174)
     
Perte et résultat global de l'exercice (54 634) (69 546)

FACILITÉ DE CRÉDIT DE 22 MILLIONS $

Le prix d'acquisition de 18 millions $ pour les actions de NAP Québec est entièrement financé par une facilité de crédit garantie de premier rang d'un montant de 22 millions $ accordée à Maudore par FBC Holdings Sarl (« FBC »), une partie traitant à distance, le 22 mars 2013 (la « facilité de crédit »). La facilité de crédit porte intérêt à un taux de 15 % par année, payable par arriérés de paiements trimestriellement, venant à échéance le 22 mars 2016. Afin de garantir le remboursement de la facilité de crédit, Maudore a octroyé à FBC une charge de premier rang sur toutes ses propriétés mobilières et immobilières importantes, tant présentes que futures, incluant certains droits miniers, ainsi que sur celles de ses filiales.

En contrepartie de l'engagement de FBC en vertu de la facilité de crédit, en compensation de frais additionnels de structuration financière, Maudore a émis à FBC 1 760 000 actions ordinaires et 880 000 bons de souscription.  Chaque bon de souscription donne droit à FBC de souscrire à une action ordinaire au cours d'une période de deux ans suivant la date de leur émission, à un prix de 1,08 $, représentant le cours de clôture des actions ordinaires de Maudore à la Bourse TSXV, le 22 mars 2013. Ces titres seront assujettis à une période de détention de quatre mois en conformité avec lois canadiennes en matière de valeurs mobilières. La Bourse TSXV a approuvé l'émission des actions ordinaires et des bons de souscription à FBC.

PLACEMENT PRIVÉ D'UN MAXIMUM DE 25 MILLIONS $

La Société a l'intention de procéder à un placement pour compte d'unités pour un produit brut pouvant aller jusqu'à 25 millions $ (le « placement privé »), à un prix par unité devant être déterminé selon le contexte du marché, assujetti aux exigences de la Bourse TSXV. Chaque unité sera composée d'une action ordinaire de Maudore et d'un demi-bon de souscription. Chaque bon de souscription complet donnera droit à son porteur de souscrire à une action ordinaire durant une période de deux ans suivant la date de leur émission, à un prix devant être déterminé selon le contexte du marché et assujetti aux exigences de la Bourse TSXV. Les titres émis en vertu du placement privé seront assujettis à une période de détention de quatre mois en conformité avec les lois canadiennes en matière de valeurs mobilières. Le produit net du placement privé devra être utilisé pour l'exploration, le développement et l'accroissement des projets et opérations existants, pour des activités corporatives reliées à des initiatives de croissance ainsi qu'à d'autres fins générales et corporatives.

Certains investisseurs se sont engagés à souscrire au placement privé pour un montant total de 13 millions $, y compris FBC pour un montant de 5 millions $ ainsi que les personnes apparentées à Maudore suivantes (les « personnes apparentées ») pour les sommes suivantes :

  • Environ 4 millions $ par City Securities Limited, une société détenue par M. Seager Rex Harbour, un actionnaire de Maudore qui contrôle ou exerce une emprise sur plus de 10 % des actions émises et en circulation de Maudore; et

  • Environ 1 million $ par Kevin Tomlinson, le président du conseil et chef de la direction de Maudore.

Cette tranche du placement privé est prévue se clôturer le ou vers le 28 mars 2013, sujet à l'obtention de toutes les approbations requises des autorités de réglementation.

La Société a retenu GMP Securities L.P. pour agir comme placeur pour compte principal dans le cadre de ce placement privé, conjointement avec un syndicat formé de placeurs, dont Clarus Securities Inc. et Mirabaud Securities LLP.

Le placement privé auprès des personnes apparentées constituera une « opération avec des personnes apparentées » au sens du Règlement 61-101 (le « Règlement 61-101 »), qui est incorporé à la politique 5.9 de la Bourse TSXV.  Lors de l'examen et de l'approbation du placement privé, le conseil d'administration de Maudore a déterminé que le placement privé auprès de personnes apparentées sera dispensé de l'obligation d'évaluation officielle et de l'approbation des porteurs minoritaires, sur la base que la juste valeur marchande du placement privé auprès de personnes apparentées n'est pas prévue dépasser 25 % de la capitalisation boursière de Maudore, conformément aux articles 5.5 et 5.7 du Règlement 61-101.

PLACEMENT PRIVÉ DE BILLETS CONVERTIBLES D'UN MAXIMUM DE 2 MILLIONS $

La Société pourrait également décider de procéder à l'émission de billets convertibles garantis pour un montant maximal de 2 millions $ par voie de placement privé, dont les termes seraient déterminés selon le contexte du marché et les exigences de la Bourse TSXV. Si cela se produit, FBC s'est engagé à souscrire la totalité du placement.

Personnes qualifiées

Kevin R. Kivi, géologue de KIVI Geoscience Inc. et chef géologue consultant pour Maudore, approuve le contenu technique du présent communiqué de presse.

À propos de Minéraux Maudore ltée 

Minéraux Maudore Ltée est une société québécoise d'exploration aurifère qui détient plus de 23 projets d'exploration, dont cinq sont à un stade avancé d'exploration avec des ressources historiques et actuelles annoncées.  Les projets de la Société s'étendent sur quelques 120 kilomètres, d'est en ouest de la zone volcanique nord sous explorée de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi et couvrent une superficie totale d'environ 144 000 hectares (1 440 km2).  Les installations de traitement de Géant Dormant sont situées à distance de camions de tous les projets.

La province de Québec se classe régulièrement parmi les meilleurs endroits au monde pour l'exploration et le développement minier, avec des coûts peu élevés en électricité, des infrastructures appropriées, des communautés locales qui sont orientées vers le minier et de la main-d'œuvre qualifiée.


Mise en garde relative aux énoncés prospectifs et information provenant de tierces parties

Le présent communiqué et autres documents déposés par la Société contiennent des énoncés prospectifs. Tous les énoncés qui ne sont pas clairement des données historiques ou qui dépendent nécessairement d'éléments futurs sont prospectifs. Les verbes « anticiper », « croire », « s'attendre », « estimer » « prévoir » et autres expressions similaires visent généralement à signaler des énoncés prospectifs. Ces énoncés comportent, sans s'y limiter, des énoncés concernant l'intégration des propriétés, actifs et employés de NAP Québec avec ceux de la Société à la clôture du placement privé, la fusion possible avec Eagle Hill Exploration Corporation, les résultats futurs d'opération, la performance et les réalisations de la Société, y compris des acquisitions potentielles de propriétés, l'échéancier, le contenu, le coût et les résultats des programmes de travaux proposés, la découverte et la délimitation de gîtes minéraux/ressources/réserves, l'interprétation géologique, les procédés et taux de récupération potentiels des minéraux, le plan d'affaires et de financement, l'orientation des affaires et les produits futurs d'opérations.  Ces énoncés comportent une incertitude inhérente, et les réalisations réelles de la Société ou d'autres événements ou conditions futurs pourraient différer de façon importante de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs en raison de divers risques, incertitudes et autres facteurs, y compris, mais sans s'y limiter, les risques de nature financière, l'instabilité des prix de l'or et des métaux, les risques opérationnels y compris ceux qui sont liés aux titres, les incertitudes importantes reliées aux ressources minérales présumées, les dangers opérationnels, les situations géologiques imprévues, les conditions d'extraction défavorables, l'évolution de la réglementation et des politiques gouvernementales, l'échec à obtenir les permis requis et l'approbation des autorités gouvernementales, l'échec à obtenir l'approbation requise de la Bourse TSXV, l'échec à obtenir les approbations pouvant être requises des actionnaires, l'échec à obtenir le financement requis, l'échec à compléter l'une des opérations décrites aux présentes, l'augmentation de la compétition d'autres compagnies dont plusieurs ont de plus importantes ressources financières, la dépendance envers le personnel clé, les risques environnementaux et les autres risques décrits dans la notice annuelle de la Société et autres documents d'information déposés auprès des autorités de réglementation en matière de valeurs mobilières, disponibles sous le profil de la Société sous www.sedar.com. Il est recommandé de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs car les plans, les intentions ou les attentes sur lesquels ils se fondent pourraient ne pas se matérialiser. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué, sauf dans la mesure où les lois en vigueur l'exigent.

Certains renseignements apparaissant dans ce communiqué relativement à NAP, NAP Québec, Ressources Cadiscor inc. et leurs actifs et opérations respectifs ont été obtenus par la Société à partir de renseignements divulgués publiquement par NAP et Ressources Cadiscor inc. et la Société n'assume aucune responsabilité quant à l'exhaustivité et l'exactitude de ces renseignements.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

 

SOURCE : Maudore Minerals Ltd.

Renseignements :

Mme Deborah Thompson
Directrice, Relations avec les investisseurs et les médias
Courriel : deborah.thompson@maudore.com

M. Kevin Tomlinson
Président du conseil et chef de la direction
Courriel : kevin.tomlinson@maudore.com

M. Georges Fowlie
Président suppléant du conseil et Vice-président, développement corporatif
Courriel : george.fowlie@maudore.com

Profil de l'entreprise

Maudore Minerals Ltd.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.