Maternelle 4 ans en milieu défavorisé : un projet noble où subsistent de nombreux questionnements

ANJOU, QC, le 15 mars 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement (FQDE) salue la volonté de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, de mettre en place, de manière progressive, la maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé. « Le projet de la ministre est noble et s'appuie sur les recherches qui démontrent l'importance, particulièrement chez la clientèle issue de milieu défavorisé, d'être stimulé dès le bas âge. Le contact social de même que celui avec la littératie et la numératie favorise la réussite éducative ultérieure » d'affirmer Lorraine Normand-Charbonneau, présidente de la FQDE.

DES QUESTIONNEMENTS QUI SUBSISTENT

Éviter le mur à mur
L'implantation progressive du programme durant la première année facilitera la logistique de son déploiement. Elle facilitera également l'évaluation et le suivi du taux de réussite de cette première cohorte. Toutefois, il est évident que des choix déchirants devront être faits dans la sélection des jeunes qui formeront l'unique classe de la commission scolaire. « L'unique classe permettra-t-elle à ce projet d'être à la hauteur de ses ambitions? Comment sera déterminée l'école d'accueil de cette première cohorte? » questionne la présidente de la FQDE. La Fédération québécoise des directions d'établissements d'enseignement croit fermement qu'il faut respecter les besoins des milieux et éviter d'instaurer méthodiquement une classe par commission scolaire « On doit absolument considérer les régions où la concentration d'enfants défavorisés est plus grande et la vaste étendue des territoires desservis par une seule commission scolaire » d'affirmer madame Normand-Charbonneau.

Des directions d'établissement présentes
Il importe que les directions d'établissements d'enseignement soient consultées et qu'elles puissent participer tant à la sélection des écoles qu'à l'identification de la clientèle qui constituera les nouvelles classes maternelles. « Elles ont une excellente lecture des besoins des jeunes et des parents de leur milieu, et elles travaillent en étroite collaboration avec les organismes communautaires de leur région. Elles sont donc bien outillées pour contribuer à cette implantation » d'ajouter madame Normand-Charbonneau.

Finalement, la FQDE demande à ce que les ressources nécessaires pour assurer le succès de la mise en œuvre de ce service soient au rendez-vous. Il importera d'avoir l'espace suffisant, le matériel adéquat, le personnel qualifié disponible et le soutien aux équipes-écoles.

La présidente de la FQDE, Lorraine Normand-Charbonneau, conclut en affirmant : « que bien que plusieurs détails restent en suspens et méritent une attention particulière, cette première annonce officielle est le début, je l'espère, d'une belle réussite ».

La FQDE est le principal organisme professionnel représentant plus de 2 200 directions d'établissement d'enseignement provenant de 22 associations régionales. La mission de la Fédération est de promouvoir le développement professionnel et l'excellence dans la direction des établissements d'enseignement au Québec et de défendre les droits des directions et directions adjointes d'établissement d'enseignement.

SOURCE : FEDERATION QUEBECOISE DES DIRECTIONS D'ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT (FQDE)

Renseignements :

Michèle Demers
Conseillère aux communications, FQDE
514.923.6859

Profil de l'entreprise

FEDERATION QUEBECOISE DES DIRECTIONS D'ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT (FQDE)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.