Maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé - Accueil favorable des parents

QUÉBEC, le 14 mars 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) se montre satisfaite de l'annonce de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy à propos de la mise en place de la maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé. « Pour les parents, ce programme est un outil de plus pour faciliter le développement des enfants. Chaque mesure qui vise à donner le goût d'apprendre, à contrer le décrochage scolaire, ne peut que nous intéresser, déclare M. Gaston Rioux, président de la FCPQ. Aussi, nous saluons la volonté exprimée qu'un volet parental soit prévu au programme, d'autant que nous croyons qu'un parent informé et participant facilite grandement le succès de ce type d'initiative dans le milieu scolaire. Sans compter que nous savons, recherches à l'appui, que l'engagement du parent auprès de son enfant est un facteur essentiel pour favoriser sa réussite. »

Les parents apprécient également la souplesse de l'approche préconisée qui parle d'une mise en place progressive et sur une base volontaire de la maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé. « Ce ne sont pas des services éducatifs obligatoires. Il appartient donc aux milieux, et aux parents, de décider s'ils veulent profiter ou non du programme. Nous estimons vital de laisser les milieux juger de la pertinence d'un programme et d'évaluer leurs besoins. C'est la clé du succès. Nous nous attendons d'ailleurs à ce que le rôle du conseil d'établissement soit respecté dans le processus de mise en place », ajoute M. Rioux.

Le Ministère prévoit offrir la maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé à environ 1200 enfants, dès septembre prochain. À terme, 8000 enfants profiteront du programme. « À cet égard, nous accueillons favorablement l'idée que ces places soient accordées en milieu scolaire, en complémentarité avec les centres de la petite enfance (CPE). Déjà plusieurs places en CPE ont été annoncées, aussi il serait pour le moins improductif que la maternelle nuise aux CPE », explique M. Rioux.

Les parents demeurent toutefois vigilants afin que l'encadrement par les intervenants directs soit le plus stable possible et que la sécurité demeure au centre des préoccupations, que ce soit pour les déplacements à pied ou en autobus, entre les murs de l'école ou à la récréation.

Enfin, le président de la FCPQ estime que « ces nouvelles classes de maternelle ne doivent pas représenter un fardeau mais plutôt constituer un réel développement. Ainsi, nous nous attendons à ce que les ressources matérielles, physiques et surtout professionnelles soient au rendez-vous dans les écoles. »

Profil de la FCPQ
Depuis plus de trente-cinq ans, la FCPQ regroupe les comités de parents des commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires.

SOURCE : Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

Renseignements :

David Lemelin, conseiller aux communications
Téléphone : 418 667-2432
Cellulaire : 418 264-0896
Courriel : david.lemelin@fcpq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.